Algues moutarde dans une piscine

Les algues de piscine sont reconnaissables notamment en fonction de leur couleur. Mais que faire quand notre bassin est la proie de l'algue moutarde ?

Des algues moutarde dans une piscine : que faire ?

Des algues moutarde dans une piscine : que faire ?  © animaflora

Algues moutarde : qu'est-ce que c'est ?

L'algue moutarde, également connue sous le nom d'algue jaune, est une des algues les plus redoutées par les propriétaires de piscine... Il faut savoir que c'est un parasite qui vient de loin, puisque l'algue moutarde est un germe qui prend naissance au Sahara !

Le mode opératoire de ce germe est simple : il se fixe aux poussières charriées par le vent, et atterrit dans nos piscines en se faisant transporter soit par le vent, soit par la pluie.
L'algue moutarde, étant donné son mode de transport, frappe toujours par grands coups ! Si notre piscine est contaminée, celles de tous nos voisins et du quartier entier le sont sans doute aussi.

A noter : ce sont donc les régions fortement venteuses et exposées aux vents du Sud qui sont les plus susceptibles d'être touchées par l'algue moutarde.

Algues moutarde : comment la reconnaître ?

L'algue moutarde ne ressemble pas vraiment aux algues classiques. En effet, elle a l'apparence d'une poudre jaune assez fine et très volatile. Quand le bassin d'une piscine est contaminé par des algues moutarde, on dirait simplement qu'une légère couche de poussière ocre s'est déposée dans le fond et sur les parois de la piscine.

Et c'est d'ailleurs pour ça que l'algue moutarde est parfois très difficile à identifier ; en raison de sa grande volatilité, au moindre mouvement dans le bassin (dû à un baigneur, un robot de piscine, un balai-aspirateur de piscine ou autre), elle se détache des parois pour se dissiper dans l'eau... Et ce n'est qu'une fois que l'eau sera redevenue calme que la couche de poussière sera à nouveau visible !

A noter : le meilleur moment pour vérifier la présence d'algues moutarde dans le bassin, c'est donc le matin, quand l'eau n'a encore été agitée d'aucun remous.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Algues moutarde : comment les éliminer ?

Les algues moutarde, en raison de leur forme, sont spécialement difficiles à éradiquer d'un bassin, et elles demandent un traitement spécifique et ciblé. Pour s'en débarrasser, il faut impérativement investir dans un « Stop Algues Moutarde ». Les algicides classiques vont certes fonctionner... mais leur action ne durera qu'un temps, et les algues moutarde reviendront inexorablement au bout de quelques jours.

Le Stop Algues Moutarde -qui convient quel que soit le produit utilisé pour le traitement de l'eau- est un algicide spécifique dont l'efficacité repose sur l'association d'un biocide à un oxydant, qui une fois mis au contact l'un de l'autre vont permettre au sel de bromure contenu dans le Stop Algues de s'oxyder, pour fonctionner. Ce qui signifie que pour l'utiliser, il va falloir réaliser en parallèle un traitement choc de l'eau de la piscine avec le désinfectant habituel (brome, chlore, oxygène actif, etc). Évidemment, il convient de lire attentivement la notice et de respecter à la lettre les dosages indiqués !

A noter : étant donné que l'algue moutarde est un germe, une fois le traitement Stop Algues Moutarde réalisé, il convient également de traiter tous les objets qui ont été en contact avec l'eau (jouets, thermomètre de piscine, balai, brosse de ligne d'eau, etc).

Votre piscine est infestée d'algues ? Découvrez les différents types d'algues dans une piscine.

        

Commentaires : Algues moutarde dans une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos