Erreur de dosage du chlore dans une piscine : que faire ?

Le taux de chlore idéal pour votre piscine doit être compris entre 1 et 2 mg/litre d’eau pour une bonne action désinfectante et un confort d’utilisation optimal. S’il n’y a pas assez de chlore, l’eau ne sera pas assez propre et des algues risquent de faire leur apparition. En revanche, que se passe-t-il en cas de surdosage ? Guide-Piscine vous explique quelle est la marche à suivre en cas d’erreur de dosage du chlore dans une piscine.

Trop de chlore dans la piscine : que faire ? &nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Pixinoo - Fotolia.com</span>

Trop de chlore dans la piscine : que faire ?   © Pixinoo - Fotolia.com

Comment détecter un surdosage de chlore ?

La meilleure façon de savoir si l’eau de votre piscine contient trop de chlore est de mesurer le taux de chlore avec des bandelettes ou un test colorimétrique. Ne vous fiez pas forcément à la présence d’une éventuelle forte odeur de chlore car le chlore pour piscine n’a pas une odeur très prononcée dans une eau propre. C’est lorsqu’il entre en contact avec des déchets organiques (peau morte, sueur, urine, cosmétiques) qu’il produit des chloramines, seuls responsables de la forte odeur des piscines. Une eau avec une forte odeur ne signifie donc pas forcément un surdosage en chlore.

Trop de chlore : les risques

En ajoutant trop de chlore dans votre piscine, vous vous exposez à des risques pour votre santé mais aussi pour votre équipement. Un taux élevé de chlore irrite la peau et les yeux des baigneurs et dégrade aussi le liner et le bassin de votre piscine. Pour éviter tous ces risques, il vous suffit de rééquilibrer le niveau de chlore contenu dans l’eau de votre piscine.

Comment réduire le taux de chlore de la piscine ?

Si après avoir mesuré le taux de chlore, vous constatez qu’il y a surdosage de chlore, il est conseillé de le réduire pour revenir à un taux normal (2 mg par litre maximum).
En cas de surdosage, la première chose à faire est de stopper le traitement au chlore ou d’arrêter le doseur automatique pendant quelques heures ou quelques jours si le taux est vraiment trop élevé.

La deuxième option qui s’offre à vous est de réduire le taux de chlore avec du thiosulfate de sodium. Il s’agit d’un produit qui élimine le chlore rapidement dans l’eau de votre bassin. Sous forme de poudre, il se verse directement dans l’eau de la piscine. Pour bien l’utiliser, il faut le doser correctement. Comptez entre 1 g et 2 ?5 g de thiosulfate de sodium par m3 d’eau à traiter et par mg/litre de chlore à éliminer.

Comment éviter un surdosage de chlore ?

Pour éviter un surdosage de chlore et éviter de surveiller le taux de chlore tous les jours, il est recommandé d’opter pour un doseur automatique. Il s’agit d’un équipement très pratique qui permet une diffusion automatique, régulière et à faible dose, du chlore dans la piscine. Grâce à des vannes, vous pouvez réguler le débit de chlore comme bon vous semble.

Pour aller plus loin : mesure et dosage du chlore dans une piscine

        

Commentaires : Erreur de dosage du chlore dans une piscine : que faire ?

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos