Le traitement d'une piscine au chlore

Mis à jour le 11 septembre 2017

Le chlore est le produit le plus couramment utilisé pour traiter et maintenir propre l’eau d’une piscine. Il a une action désinfectante, oxydante, il élimine toutes les bactéries de la piscine et permet de lutter contre les algues. Découvrez quel est le rôle du chlore, quels sont les avantages et les inconvénients à l’utiliser, quels sont les différentes formes et différents types de chlore, comment le mesurer, comment le doser et comment l’utiliser.

Le traitement de votre piscine au chlore

Le traitement de votre piscine au chlore   © Toanet - Fotolia.com

Rôle du chlore dans l’eau d’une piscine

Le chlore est un produit chimique essentiel à votre confort de baignade. Il élimine les bactéries, les champignons et les algues qui viennent perturber l’équilibre de l’eau de votre piscine. Contrairement aux idées reçues, le chlore est inodore. Mais lorsqu’il entre en contact des matières organiques comme la sueur, les peaux mortes ou l’urine, le chlore se transforme en chloramine et c’est la chloramine qui donne cette odeur si particulière à l’eau des piscines en général.

Chlore pour piscine : avantages et inconvénients

Avantages Inconvénients
- Excellent pouvoir antibactérien et algicide
- Facile à utiliser
- Economique
- Se trouve facilement dans les magasins spécialisés mais aussi dans les grandes surfaces
- Irritant poue les yeux, les muqueuses et la peau
- Forte ordeur lorsqu'il entre en contact avec les déchets organisques (production de chloramines)

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Les différentes formes de chlore

Le chlore pour piscine existe sous différentes formes :

  • Le chlore en galets : c’est la forme la plus utilisée. Il suffit de glisser un galet dans chaque skimmer de la piscine ou dans un diffuseur flottant (pour les piscines autoportantes ou tubulaires) et de le laisser se dissoudre progressivement. Les galets de chlore ont une action lente et servent à maintenir le taux de chlore.
  • Le chlore en poudre : le chlore en poudre se place directement dans l’eau de la piscine et se dissout très rapidement. Il est utile pour la remise en route de votre piscine ou lorsque l’eau de votre piscine est très sale. Le chlore en poudre est aussi appelé « chlore choc » ou traitement de choc.
  • Le chlore liquide : le chlore liquide est rarement utilisé car il est souvent très concentré et très difficile à doser pour maintenir le taux de chlore. Il est aussi très dangereux à manipuler. Il est réservé aux piscines publiques ou pour les pompe doseuse de chlore.

Les différents types de chlore

  • Le chlore non stabilisé : il est moins souvent utilisé car il se dégrade vite sous les rayons UV et perd la quasi-totalité de son efficacité. Il est possible de le compléter avec un stabilisant.
  • Le chlore stabilisé : il est très pratique à utiliser car il contient déjà du stabilisant qui lui permet d’être plus résistant aux rayons UV. Il présente aussi l’avantage de ne pas modifier le pH de l’eau de votre bassin, de bien se dissoudre et de ne dégager aucune odeur. Il faut tout de même bien le doser car le stabilisant ne se dissout pas dans l’eau et finit donc par s’accumuler au fil des saisons. Un taux trop élevé de stabilisant (supérieur à 75 mg par litre d’eau) réduit l’action du chlore voire le rend complètement inefficace.

Bon à savoir : après 3 heures d’exposition au soleil, il ne restera que 5 % de chlore non stabilisé dans votre piscine contre 70 % de chlore stabilisé.

Taux de chlore : comment le mesurer ?

Le taux de chlore de votre piscine doit être compris entre 1,5 et 2 mg par litre. Il se mesure grâce à des bandelettes ou des « chlore-test ». Il est aussi possible d’utiliser des appareils mesureurs électroniques beaucoup plus précis ou des pastilles DPD qui vont mesurer le taux des différents composants du chlore (chlore actif, chlore combiné, chlore total)

Si le taux de chlore a besoin d’être ajusté, il est nécessaire de faire un traitement correctif. Augmentez la dose de chlore si elle est insuffisante et si votre eau devient trouble, ou arrêtez ponctuellement le traitement au chlore s’il y a trop de chlore dans votre piscine.

Par contre, suite à une pollution ou un déséquilibre important de l’eau (la présence d’algues dans la piscine par exemple), il faut faire une chloration choc. Elle consiste à dissoudre dans l’eau une grande quantité de chlore. Il est en général impossible de se baigner pendant le traitement choc au chlore. Une fois la qualité de l’eau rétablie, le traitement habituel peut reprendre.

Bon à savoir : sachez que le taux de chlore dépend aussi du pH de votre piscine. Si celui-ci est trop élevé, il rend le chlore inefficace. Sachez aussi qu’il existe d’autres façons de traiter l’eau de votre piscine comme le traitement au brome par exemple.

Dosage du chlore : comment faire ?

Même si la loi n’impose rien en terme de dosage de chlore, il est recommandé de respecter une certaine quantité de chlore par litre d’eau pour que le traitement soit efficace et optimal :

Piscine traitée avec du chlore non stabilisé - Taux de chlore actif : entre 0,4 et 1,4mg par litre
- Taux de chlore combiné : 0,6mg par litre minimum
- pH : entre 7,2 et 7,4
Piscine traitée avec du chlore stabilisé - Taux de chlore actif : minimum de 2mg par litre
- Taux de chlore combiné : 0,6mg par litre maximum
- pH : entre 7,2 et 7,5
- Taux de stabilisant : idéalement entre 20 et 30mg par litre, et jusqu'à 60mg par litre maximum

Pour être sûr de bien doser le chlore, il est possible d’opter pour une pompe doseuse de chlore appelée aussi régulateur de chlore. Ce genre de pompe fonctionne avec du chlore liquide exclusivement et permet de réguler le taux de chlore en temps réel sans aucune intervention manuelle en fonction des besoins de votre piscine.

Comment utiliser le chlore ?

Le chlore en galets se place tout simplement dans les skimmers et se dissout lentement dans l’eau de votre bassin. En fonction de la fréquentation de la piscine et du nombre d’heures de filtration, vous devez ajouter des galets une à deux fois par semaine.

Le chlore en poudre se verse directement dans la piscine et sert exclusivement de façon ponctuelle pour un traitement choc en début de saison ou pour rattraper une eau qui est devenue verte.

Traitement de piscine au chlore : les précautions à prendre

Le chlore doit se manipuler et se stocker avec précaution pour éviter tout risque d’intoxication par ingestion ou inhalation. Il est recommandé de le stocker dans un endroit sec et ventilé hors de la portée des enfants dans un local fermé à clef. Il est conseillé également de ne pas réutiliser les emballages vides ou de transvaser le chlore dans un autre récipient. Pour manipuler le chlore, utilisez des gants et un masque car il est très irritant à l’état solide pour la peau, les yeux et les muqueuses.

Pour aller plus loin, découvrez également le prix d'un traitement de piscine au chlore

        

Tout sur Traitement chlore

Commentaires : Le traitement d'une piscine au chlore

  • thanas - 26/08/16

    L'eau de ma piscine est claire, le chlore et le ph sont bien ajustés, mais cela reste jaunâtre sur les bords d'un liner.

  • xav - 30/07/12

    bonjour j'écris pour vous remercier de vos explications. cordialement.

2 commentaires : Le traitement d'une piscine au chlore

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos