Piscine naturelle : un bassin bio dans votre jardin

Mis à jour le 16 janvier 2017

La piscine naturelle ou biologique (officiellement "baignade artificielle") est une alternative intéressante à la piscine traditionnelle. Avant de plonger dans une piscine naturelle au milieu des nénuphars et des libellules, découvrez comment elle fonctionne. Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Quel est son emplacement idéal ? Quel écosystème choisir ? Comment l’entretenir et comment la construire ?

Piscine naturelle : comment ça fonctionne ?

Une piscine naturelle se divise en 3 zones bien distinctes :

La zone de baignade (bassin de natation) Elle est souvent équipée d'un filtre à sable, d'une écumoire, d'un compatriment de sédimentation et d'un filtre UV.
La zone de lagunage ou de plantation Moins grande que la zone de baignade, elle accueille les plantes pour assainir et filtrer l'eau. Le lagunage est un système naturel d'épuration et de filtration qui est effectué par des micro-organismes, des algues et des plantes aquatiques.
La zone de régénération Cette zone est facultative et accueille souvent une cascade pour aérer le bassin et oxygéner l’eau

Ces 3 zones développent un écosystème au sein de la piscine naturelle. C’est ce qui va garantir un équilibre indispensable à la qualité de l’eau du bassin de natation.

L’eau circule ainsi selon un trajet défini à l’avance entre les différentes zones de la piscine naturelle. Il est souvent nécessaire d’opter pour une pompe afin d’amorcer le processus mais la circulation de l’eau de la piscine naturelle se fait ensuite naturellement, par gravité puisque le bassin de lagunage est placé plus en hauteur que le bassin de baignade. La circulation de l’eau se fait environ deux fois par jour de façon à avoir une eau propre et transparente.

L’eau d‘une piscine naturelle est bien entendu à température ambiante, mais il est possible de la chauffer grâce à des capteurs solaires. Il faut toutefois savoir que plus l'eau sera chaude, plus l'équilibre biologique de la piscine sera dur à atteindre.

Les avantages et les inconvénients d'une piscine naturelle

Avantages
Inconvénients
  • une eau pure sans traitement chimique
  • respecte la nature et la peau des baigneurs
  • se fond dans le décor
  • entretien simplifié et moins onéreux
  • pas soumise à imposition
  • pas soumise à des règles de sécurité
  • esthétique aussi en hiver                                                                                                        
  • un prix beaucoup plus élevé que pour une piscine classique enterrée ou hors-sol.
    Comptez entre 20000 et 35000 €
  • attendre que l'éco-système soit installé pour pouvoir se baigner (pour la première baignade)
  • évaporation de l'eau en grande quantité

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Où placer une piscine naturelle ?

Avant de construire votre piscine naturelle, prenez le temps de penser à son emplacement. Elle a besoin d’être placée dans un endroit ensoleillé car les rayons du soleil sont indispensables pour alimenter les plantes du lagunage. Cependant, trop de soleil pourrait nuire à leur survie et accélère la prolifération des algues et des bactéries. Il est donc préférable d’opter pour un emplacement semi-ombragé. Avant de vous lancer dans les travaux, renseignez-vous auprès de la préfecture ou de la mairie pour savoir si vous êtes en zone constructible et si la zone n’est pas protégée.

Quel écosystème choisir pour une piscine naturelle ?

Pour maintenir l’eau de votre piscine biologique la plus propre possible, il faut choisir avec soin les plantes qui intégreront la zone de lagunage. N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel car l’enjeu est ici très important.

L’écosystème de votre piscine naturelle doit être composé de :

  • plantes flottantes, purificatrices et oxygénantes (qui régulent le niveau en nutriments de l’eau et qui participent au développement de bactéries et d’animaux)
  • bactéries et d’animaux (qui transforment les déchets organiques de l’eau en nutriments assimilables par les plantes)

La faune occupe aussi une place importante dans une piscine naturelle. Elle s’installera petit à petit et tout naturellement dans votre bassin une fois que les plantes auront poussé.

Parmi la faune de votre piscine naturelle, vous trouverez :

  • des puces d’eau
  • des insectes, des larves
  • des grenouilles, des escargots d’eau

En revanche, évitez d’y mettre des poissons car ils favorisent la venue des oiseaux qui ont tendance à endommager le revêtement des parois de votre piscine naturelle.

Comment entretenir une piscine naturelle ?

Même si les plantes assurent le nettoyage de l’eau, il est nécessaire de procéder à un entretien régulier du fond et des parois de votre piscine pour retirer les algues qui ont pu s’y déposer. Il faut aussi ramasser les feuilles mortes et les fleurs qui flottent à la surface de l’eau. En pleine saison (de mai à octobre), l’entretien se fait une fois par semaine au minimum. Hors saison, il suffit de nettoyer votre piscine naturelle une fois par mois. Fin octobre, n’oubliez pas de tailler les plantes de la zone de lagunage. Pour faciliter le nettoyage des parois et du fond du bassin, il est conseillé de vous équiper d’un robot pour piscine naturelle. Sachez que la piscine naturelle n’est pas soumise à des règles d’hygiène et que vous pouvez gérer son entretien comme bon vous semble.

La construction d’une piscine naturelle en quelques mots

La pose d’une piscine naturelle peut se faire en auto-construction mais il est recommandé de faire appel à un pisciniste car l’investissement est important. Si vous en avez les compétences, chargez-vous des travaux de terrassement mais pour la construction du bassin et l’élaboration des différentes zones, faites-vous entourer par un professionnel des piscines biologiques. Il saura aussi vous conseiller sur le choix des plantes aquatiques et sur le maintien de l’écosystème. Avant de vous lancer, faites établir plusieurs devis et comparez les prix. Renseignez-vous également sur la réglementation en vigueur et les démarches administratives à effectuer pour réaliser votre projet en toute légalité.

        

Tout sur Piscine naturelle

Commentaires : Piscine naturelle : un bassin bio dans votre jardin

  • Votre pseudo - 15/09/12

    lorsqu'on habite une zone où il y a des serpents, ce n'est pas risqué ?

  • Rana - 14/06/11

    Quand vous l'aurez essayé, vous ne pourrez plus revenir à une piscine à eau morte. La vie s’épanouit à nouveau autour de votre piscine (libellules, oiseaux, grenouilles,...)

2 commentaires : Piscine naturelle : un bassin bio dans votre jardin

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos