Avis et commentaires 10 erreurs à éviter en crawl

Tout savoir sur 10 erreurs à éviter en crawl

  • Miki - 05/10/18

    Les turbulences dans un fluide sont un frein à la vitesse. Donc si vos doigts sont écartés, mais pas trop, et que le mouvement est assez rapide, la main crée une turbulence qui freine son déplacement, ce qui augmente l'appui, donc le déplacement du corps. Cela revient à augmenter la surface des mains. En revanche, lors de la pénétration des bras dans l'eau, les doigts doivent être resserrés pour diminuer la résistances à l'eau avant que les bras soient dans la position idéale de poussée. Le plus difficile est de trouver la bonne posture entre la pénétration dans l'eau et le moment où s'exerce effectivement la poussée...

  • Paulo - 14/09/18

    @Chris: Oui, la surface exposée à l'eau augmente avec les doigts écartés, ce qui est contre-intuitif car la pression appliquée dans ce cas est en fait moins importante.
    Petite question quotidienne: avec quoi remuez-vous votre café, une cuillère ou une fourchette (même grande) ? ;)
    Si vous avez l'habitude de nager dans un super-fluide, alors il se peut que ça ne fasse pas de différence.

  • Chris 64 - 27/08/18

    Petite question de calcul mathématique : la surface d'une main varie-t-elle selon l'écartement des doigts ?

  • Valhuet - 09/08/18

    Très drôle l'avis de Christian Bousquet. Que pense t-il des conseils techniques ?

  • Bousquet christian - 13/07/18

    Vais essayer de corriger 20 ans de pratique merci.

  • tapagenocturne - 25/04/18

    Une dernière chose : évitez de nager au milieu des requins et plus encore des crocodiles.
    Ils semblerait qu'ils soient jaloux car ils n'arrivent à pratiquer cette nage entre autres.

  • tapagenocturne - 25/04/18

    Hello Neptune, avec les palmes c'est différent justement parce que... les palmes.

  • Neptune - 13/01/18

    Alors comment se fait-il que l'on avance plus vite avec des palmes si les battements ont moins d'importance en crawl ?

  • Agnes - 05/01/18

    Le mieux c'est de travailler son expiration par les narines sous l'eau et de respirer sur un côté pour gagner en endurance et la régularité des séances. Je déplore un peu qu'à jean bouin les nageurs sans matériels ne restent pas dans leur couloir.

  • Socca - 03/12/17

    Merci pour vos conseils techniques toujours très simples à comprendre et à appliquer. Juste heureuse dans l'eau. Merci.

  • Stéphanie - 20/08/17

    On m'a justement conseillé, au contraire de garder légèrement les doigts écartés de manière à emmener une largeur d'eau un peu plus importante à la manière d'une palme...

  • SM - 09/04/17

    "regarder vers l'avant" : Hélas les lignes blanches n'existent pas en mer :P

  • GilPchl - 07/04/17

    Je ne suis pas d'accord au sujet des jambes.
    Si on utilise les jambes pour compenser un problème d'horizontalité, c'est qu'on est pas OK.
    Il faut corriger en plongeant plus les bras et le haut du corps, pour relever les jambes.
    Les techniques Total Immersion nous démontre, qu'un battement de jambes minimal est tout à fait adéquat pour une bonne glisse et un excellent rendement.
    Bien cordialement.
    G.

  • fred - 07/04/17

    Les doigts doivent rester légèrement écartés ainsi la main prend plus d'eau.

  • chippo - 13/09/16

    Ben je suis pas d'accord avec la phase d'apnée, mais je ne suis pas spécialiste. En apnée, tu vas accumuler du CO2, mieux vaut évacuer non?

  • Seb - 07/09/16

    La phase de respiration est un peu plus compliquée que ce que vous décrivez. Elle se compose d'une inspiration, d'une apnée et d'une expiration forcée qui se fait juste avant l'inspiration pendant la traction de bras. L'erreur de beaucoup de débutants est justement de souffler tout le temps qu'ils ont le visage dans l'eau, ce qui "vide" et fatigue très vite. Pour ce qui est du mouvement de bras il est important de préciser également que la phase de traction se fait idéalement bras plié, afin de gagner en efficacité et surtout de préserver son coude et son épaule.

Tout savoir sur 10 erreurs à éviter en crawl