Comment faire des économies d’énergie avec une piscine ?

Entre la quantité d’eau nécessaire pour remplir le bassin, l’utilisation de produits d’entretien et la consommation énergétique des équipements électriques : il est tout à fait normal de se poser des questions quant à l’impact environnemental de sa piscine. Et vouloir le réduire. Mais il est aussi possible d’opter pour une piscine plus économe. Il suffit de faire attention à trois postes de consommation : l’électricité, l’eau et les produits d’entretien.

Faire des économies d'énergie avec votre piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Goodluz - Thinkstock</span>

Faire des économies d'énergie avec votre piscine  © Goodluz - Thinkstock

Les trois principaux postes de consommation énergétique d’une piscine

La consommation d'une piscine peut se diviser en trois pôles distincts : 

  • L’électricité est consommée dans une piscine via la pompe de filtration, le chauffage, l’éclairage ou encore les différents appareils de traitement électriques.
  • L’eau, au cœur de votre bassin, est aussi consommée en cas de contre-lavage de filtre, par l’évaporation, par les éclaboussures, etc.
  • Les produits d’entretien tels que le chlore, les stabilisants, le sel… sont consommés en grande quantité, surtout lors des saisons chaudes.

Etre prévoyant… et faire des économies d’énergie

Avant de construire votre piscine, vous devez bien réfléchir à ses dimensions, sa forme et son exposition. Ces trois éléments vous permettront de faire par la suite des économies d’énergie sur l’eau, les produits d’entretien et l’électricité.

Les dimensions d’abord doivent être le reflet de vos besoins, ni plus ni moins. Pour la nage ou pour les enfants, pas besoin de faire un bassin très profond. Pour plonger, la piscine doit être profonde mais doit-elle vraiment être large ? Il ne faut pas oublier que plus une piscine est grande et plus elle sera coûteuse en énergie, que ce soit sur le temps de chauffe, l’utilisation de produits d’entretien ou sur ses besoins en eau.

Il est aussi important de réfléchir à son exposition : bien placée, elle pourra profiter du soleil et chauffer naturellement, à moindre coût. Ceci vous évitera de chauffer l’eau, premier poste de consommation énergétique. Il est aussi conseillé d’éloigner la piscine de tous les arbres dont les feuilles seraient susceptibles de finir au fond du bassin.

Enfin concernant la pompe, autre équipement gourmand, il est important d’en choisir une adaptée au volume d’eau contenu dans votre bassin pour limiter sa durée d’utilisation.

Autres astuces pour les piscines déjà construites

Il existe d’autres astuces qui vous évitent la surconsommation énergétique.

  • Il est préférable de nettoyer régulièrement les filtres de la piscine. Votre pompe devra redoubler d’effort pour fonctionner avec un filtre encrassé…
  • Pensez à bien respecter le temps de filtration nécessaire à votre piscine en fonction de son volume d’eau, sa température, le nombre de baigneurs… Une piscine sous filtrée coûtera moins chère en énergie, c’est vrai, mais demandera tôt ou tard de nombreux produits d’entretien pour rattraper une eau verte.
  • Il est d’ailleurs important de vérifier régulièrement l’état de votre eau, pour éviter qu’elle ne tourne (pH notamment).
  • Vous pouvez limiter la consommation énergétique en optant pour des ampoules LED, plus économes.
  • N’hésitez pas à investir dans une couverture qui limitera l’évaporation de l’eau, et le nettoyage du bassin.
  • Pour compenser les pertes en eau, vous pouvez installer un système de récupération d’eau de pluie. Coûteux à l’achat mais qui vous permettra rapidement de faire des économies en eau.

Toutes les piscines ne sont pas gourmandes en énergie, il faut simplement bien réfléchir à son projet et mettre en place quelques bonnes pratiques. Découvrez également les solutions pour une piscine basse consommation

        

Commentaires : Comment faire des économies d’énergie avec une piscine ?

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos