Les joints pour margelles de piscine

La pose de joints pour margelles de piscine est la dernière étape, après la pose des margelles, avant de profiter pleinement des abords d’un bassin. Ils sont essentiels pour la tenue des margelles, et pour apporter la dernière touche esthétique nécessaire à la création d’un espace de détente autour de la piscine.

Des margelles de piscine

Des margelles de piscine  © trubavink - Fotolia

A quoi servent les joints pour margelles de piscine ?

Les joints pour margelles de piscine ont un double intérêt : ils sont à la fois esthétiques, permettant d’apporter les finitions nécessaires aux abords d’un bassin, et pratiques. Les joints permettent en effet de fixer les margelles autour du bassin, et les unes aux autres. Sans cela, vos margelles ne seraient que posées, et ne tiendraient pas. On parle de joints épais puisqu’ils doivent faire une largeur de 10 mm environ (entre 8 et 15 mm).

La pose des joints pour margelles de piscine intervient en dernière étape, lors de la construction de votre piscine, et notamment après l’installation des margelles. Pour autant, vous pouvez être amené à les refaire. Entre le chlore et les autres agressions provoquées par l’environnement de la piscine, ils sont sensibles et peuvent vite s’abîmer. Pour assurer les bonnes finitions de votre bassin, tout comme assurer l’étanchéité des margelles, il est alors nécessaire de procéder à nouveau à la pose des joints de vos margelles.

Quels sont les différents types de joints ?

Il existe différents types de joints pour margelles de piscine, en fonction des matériaux utilisés. Pour autant, tous doivent résister aux agressions provoquées par l’environnement de la piscine. On pense notamment à l’eau, au chlore ou tout autre produit d’entretien, au soleil, aux conditions climatiques…

Parmi les différents types de joints pouvant être utilisés, le mortier pâteux est celui qui rencontre le plus de succès. Il s’agit d’un mélange de ciment et de sable. Le mortier est particulièrement solide, et peut adopter le coloris de votre choix. Pour autant, pour assurer l’étanchéité des joints et pour diminuer les risques de fissure notamment, il est important d’ajouter une résine spéciale. Celle-ci a pour vocation d’augmenter la résistance des joints dans le temps face à l’eau, au soleil et autres conditions climatiques. A noter : il existe également des mélanges de mortier hydrofugé, spécialement développés pour les margelles de piscine. Ceux-ci sont également disponibles en différents coloris pour s’adapter au style et à l’esthétique de vos margelles, et de votre bassin.

Autre type de joint : le mastic colle pour margelles, joints en silicone ou joints en polyuréthane. Il s’agit de joints spécialement développés pour les margelles de piscine. Ils offrent ainsi une bonne étanchéité, une bonne résistance aux U.V. et aux conditions climatiques en règle générale.

Enfin, nous pouvons citer les joints de dilatation. Les joints de dilatation sont utilisés par les maçons, et par les professionnels du bâtiment. Ils peuvent être utilisés pour les margelles de piscine mais plus rarement. Le béton étant sujet aux variations climatiques, et aux agressions extérieures, les joints de dilatation sont posés pour combler les potentiels mouvements du béton (le jeu entre deux plaques de béton par exemple). On le distingue du joint de fractionnement qui est quant à lui utilisé pour justement empêcher le béton de bouger.

Quel que soit le type de joint utilisé pour fixer les margelles de votre piscine, il est important de procéder avec précaution. S’agissant aussi d’un travail de finition, il en va de la qualité du rendu. Bien sûr, si vous faites appel à un professionnel pour la pose de margelles autour de votre piscine, sa prestation comprendra la pose des joints.

Pour aller plus loin, découvrez également le prix d'une margelle de piscine

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

        

Commentaires : Les joints pour margelles de piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos