Construire une piscine sur un sol argileux

Construire une piscine n’est pas à la portée de tous et il est important de prendre quelques précautions avant de lancer le chantier. La nature du sol est un facteur à prendre en compte car il détermine le type de piscine choisir et la préparation du terrain. Un sol argileux est loin d’être idéal pour construire une piscine mais il n’empêche pas la réalisation du projet. Découvrez comment identifier un sol argileux, quels sont ses inconvénients et comment le préparer pour accueillir une piscine.

Pour construire votre piscine sur un sol argileux, il est nécessaire de prendre ds précautions.

Pour construire votre piscine sur un sol argileux, il est nécessaire de prendre ds précautions.   © USGirl - Thinkstock

Comment identifier un sol argileux ?

Il n’est pas toujours facile d’identifier la nature d’un terrain. Pour reconnaître un sol argileux, il suffit de prendre de la terre dans vos mains, de la mouiller légèrement et de former une boule. Si la terre est très collante et vous avez du mal à vous en séparer, c’est qu’elle comprend une bonne proportion d’argile. Si elle se détache facilement de vos doigts, elle est peu riche en argile. Sachez enfin que le sol argileux est très dur par temps de sécheresse. Si vous avez un doute sur la nature de votre sol, demandez l’aide d’un professionnel car en cas de terre argileuse, vous allez devoir prendre des précautions au moment de faire les fondations de votre piscine.

Le danger du sol argileux

Un sol argileux est loin d’être un sol idéal pour construire une piscine car il est très sensible à l’humidité et aux changements de température. Lorsqu’il pleut, il gonfle très vite et retient l’excédent d’eau. Si aucun drainage n’a été prévu, la terre retient l’eau jusqu’à son évaporation. Lorsqu’il fait chaud, la terre sèche très vite, se rétracte et se fissure. Ces « mouvements » de terre (gonflement et rétractation) peuvent endommager la structure de la piscine.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Comment construire sa piscine sur un sol argileux ?

Pour construire une piscine sur un sol argileux, il faut impérativement penser au drainage du sol. L’idéal est de placer des graviers sous le bassin ainsi qu’une membrane géotextile. L’eau de pluie, une fois drainée, s’écoulera directement dans le système d’évacuation des eaux. Il est possible de mettre en place un puits de décompression pour pomper l’eau en cas de besoin. Coulez également une dalle de béton plombée au fond de la piscine. Contrairement à la dalle classique qui fait entre 7 et 10 cm d’épaisseur, la dalle plombée doit être deux fois plus épaisse de façon à stabiliser davantage la structure et à moins ressentir les « mouvements » de terrain.

Pour construire une piscine sur un sol argileux, il est conseillé de choisir une piscine en béton plutôt qu’une piscine en polyester qui se déforme plus facilement. Préférez également le liner comme revêtement étanche car il n’est pas solidaire de la piscine contrairement au carrelage qui risque de se fissurer.

        

Commentaires : Construire une piscine sur un sol argileux

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos