Comment lutter contre les courants vagabonds dans une piscnie ?

Les courants vagabonds, ces courants électriques de faible intensité qui circulent dans les piscines, peuvent être combattus, notamment en effectuant une mise à terre, à l’instar de celle réalisée dans les habitations. Découvrez comment lutter contre les courants vagabonds dans une piscine.

Les courants vagabonds dans une piscine : qu'est-ce que c'est ?

Lorsque la piscine est exposée à des courants électriques résiduels, on appelle ce phénomène les courants vagabonds. Il s’agit de courants de faible intensité qui sont sans danger pour les baigneurs, mais qui sont nocifs pour le bassin et ses équipements, puisque la migration des ions provoquée par les courants vagabonds est à l’origine de la corrosion, de la rouille et de la dégradation rapide des revêtements, des joints et de tous les éléments et équipements de la piscine.

Généralement provoqués par les courants provenant de votre logement, les courants vagabonds peuvent être maîtrisés et combattus avec l’aide d’un pisciniste, à condition de mettre en place certaines mesures permettant d’éviter la migration des ions et la dégradation du bassin.

La mise à la terre pour lutter contre les courants vagabonds

A ce jour, la solution la plus efficace et la plus prônée par les piscinistes lorsqu’il s’agit de combattre les courants vagabonds, c’est d’effectuer une mise à la terre : cela signifie que l’on va mettre en place une liaison du bassin à la terre, afin d’évacuer les courants électriques qui pourraient s’infiltrer dans la piscine, directement vers la terre.

La norme C15-100 va d’ailleurs dans ce sens, puisqu’elle préconise une mise à la terre pour les habitations, qui peut également être appliquée aux piscines. Dans les logements, les éléments qui conduisent de l’électricité sont ainsi mis à la terre, et il en sera de même pour le bassin. Sachez que le système de mise à la terre présente une efficacité relative, qui dépend de différents facteurs tels que la nature du sol, son degré d’humidité ainsi que la surface de contact au sol.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Lutter contre les courants vagabonds : les différents systèmes de mise à terre

La mise à terre est incontournable pour lutter contre les courants vagabonds, mais on relève 3 systèmes de mise à terre différents qui doivent être envisagés en fonction des caractéristiques de votre piscine :

  • Les piquets de mise à terre sont des piquets en acier plantés à même la terre, sur lesquels sont connectés des fils de protection ;
  • Le feuillard est une plaque en métal qui présente une surface de contact au sol plus élevée que les piquets ;
  • La boucle à fond de fouilles consiste à installer lors du terrassement, une câblette en cuivre nue déroulée au sol. L’humidité est assurée grâce à la profondeur du câble, ce qui en fait le système le plus efficace.

Notez que la norme C 15-100 impose une prise de terre dont la résistance est inférieure à 100 Ohms, ainsi qu’une protection assurée par une liaison équipotentielle entre les éléments.

        

Commentaires : Comment lutter contre les courants vagabonds dans une piscnie ?

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos