La pompe de votre piscine

Mis à jour le 7 novembre 2017

La pompe est un élément-clé du système de filtration de votre piscine. Sans elle, adieu les joies de la baignade dans une eau limpide et cristalline… C’est en effet la pompe qui aspire l’eau souillée du bassin, l’envoie vers le filtre qui la débarrasse de ses impuretés et la refoule, toute propre, dans la piscine. Bien choisir sa pompe de piscine est donc essentiel pour vous garantir d’agréables moments de nage ou de jeux aquatiques. Mais choisir une pompe n’est pas si simple. Ce n’est qu’en comprenant son rôle et son fonctionnement, en comparant les caractéristiques des différentes pompes avec vos besoins que vous pourrez faire le bon choix.

La pompe de piscine gardienne de la propreté de l’eau de votre piscine

La pompe est le moteur de la circulation de l’eau dans le système hydraulique de votre piscine et un acteur majeur pour la propreté de l’eau.

Le système hydraulique est constitué par l’ensemble des canalisations qui partent du bassin à partir des skimmers et de la bonde de fond, se rejoignent au niveau de la pompe puis du filtre et éventuellement du système de désinfection automatisé et du chauffage pour revenir jusqu’aux buses de refoulement et la prise balai. C’est la pompe, par un mouvement d’aspiration puis de refoulement, qui évite la stagnation de l’eau dans le bassin et lui permet de se purifier.

La pompe sert aussi à l’activation du balai aspirateur ou du robot hydraulique. C’est encore grâce à elle que vous pouvez réaliser un nettoyage régulier le filtre. Un filtre colmaté ne remplit plus son rôle de filtration et freine la circulation de l’eau dans le circuit hydraulique et par conséquent dans le bassin. Et n’oubliez pas que c’est le courant d’eau créé par la pompe qui entraîne la dispersion des produits de traitement dans la totalité de votre bassin et assure leur efficacité.

Le bon fonctionnement de la pompe est donc la garantie d’une eau limpide.

Les caractéristiques techniques d’une pompe de piscine

Parmi les nombreux modèles de pompe, pour savoir celle qui vous convient, il est indispensable de pouvoir comparer leurs caractéristiques techniques :

  • La puissance et le débit de la pompe de piscine. Les pompes de piscine se différencient en fonction de leur puissance et de leur débit. La puissance s’exprime en Watt (W) ou en Chevaux (Ch). Puissance et débit sont directement liés. Mais le débit dépend aussi de la pression existant dans le circuit hydraulique. La pression n’est jamais uniforme. Elle varie en fonction des pertes de charge. Ce sont les pertes de pression induites par la longueur et la configuration du circuit hydraulique.
    Puissance et débit figurent sur la notice technique de la pompe. Mais attention, le débit est indiqué pour une puissance donnée dans le circuit. Un schéma doit normalement indiquer les variations de puissance en fonction des pertes de charge et présenter un éclaté des pièces détachées de la pompe.
  • La pompe monovitesse ou à vitesse variable. Comme son nom l’indique, la pompe monovitesse fonctionne toujours à la même vitesse. Avec une pompe à vitesse variable, vous adaptez la puissance de la pompe en fonction de l’usage et de l’état de votre bassin. Vous baissez la vitesse lorsque vous n’utilisez pas la piscine ou lorsque l’eau et le filtre sont propres. Au contraire, vous augmentez la vitesse lorsque toute la famille ou les amis profitent de la baignade, lorsqu’il fait chaud ou pour faire fonctionner le robot hydraulique. Vous réalisez ainsi des économies d’énergie, vous prolongez la durée de vie du matériel. Un bémol pourtant, cette pompe est d’un prix plus élevé qu’un modèle monovitessse.
  • Le préfiltre. La pompe peut ou non disposer d’un préfiltre et le panier de celui-ci peut être plus ou moins grand. Le préfiltre retient les plus grosses impuretés, ce qui leur évite de bloquer la pompe ou d’aller colmater le filtre. C’est donc une option intéressante si vous savez que l’eau du bassin sera rapidement souillée (usage intensif, proximité d’arbres ou d’arbustes, etc).
  • La compatibilité de la pompe avec le sel. La désinfection par électrolyse génère du sel. Certaines pompes ne fonctionnent qu’en eau douce alors que d’autres fonctionnent indifféremment en eau douce ou salée.
  • L’autoamorçage de la pompe. La pompe peut être ou non auto-amorçante. Cette dernière comporte un dispositif qui détecte l’arrivée d’eau et qui met la met en marche automatiquement. Selon le positionnement de la pompe par rapport au niveau d’eau du bassin, l’autoamorçage évite que la pompe ne tourne sans eau, ce qui peut entraîner une surchauffe du moteur.
  • L’alimentation électrique de la pompe. La pompe doit être compatible avec votre installation électrique qui est soit monophasée soit triphasée. Pensez à le vérifier avant d’acheter le matériel.
  • La consommation électrique. Plus la pompe est puissante plus, elle est énergivore. Heureusement, ces dernières années, les fabricants de pompes ont réalisé de gros progrès sur la consommation électrique de leurs produits. La pompe à vitesse variable est sûrement la plus économique à l’usage.
  • Le niveau de bruit. Il se mesure en décibels (dB). A puissance égale, privilégiez la pompe la moins bruyante surtout si le local technique est très proche du bassin ou s’il lui est intégré (groupe embarqué).

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

La pompe doit être compatible avec les équipements de votre piscine

Maintenant que vous êtes incollables sur les caractéristiques techniques des pompes de piscine, vous devez mettre ceux-ci en adéquation avec les caractéristiques propres à votre piscine et à son dispositif de filtration.

  • Le débit de la pompe doit être adapté au volume d’eau de votre bassin. L’eau devant être recyclée toutes les 4 à 6 heures, pour connaitre le débit nécessaire de la pompe, divisez par 6 le volume d’eau de votre bassin. Mais n’oubliez pas de tenir compte des pertes de charge.
  • La pompe doit être compatible avec le système de filtration. Vous devez tenir compte du type de filtre (filtre à sable, à diatomées, à cartouche, etc) car toutes les pompes ne sont pas compatibles avec toutes les filtrations. Si vous avez des doutes, prenez conseil auprès d’un professionnel.
  • Le débit de la pompe doit être cohérent avec la capacité de la filtration. La capacité de filtration doit être égale ou légèrement supérieure au débit de la pompe. Un débit trop important ne permettra pas au filtre de remplir correctement son rôle.

La qualité et la fiabilité des pompes de piscine

D’une manière générale les pompes de piscine sont fiables. A partir du moment où vous avez acheté le matériel qui correspond à vos besoins (ni trop ni pas assez puissant) vous devriez pouvoir profiter d’une eau claire pendant 8 à 10 ans. C’est en effet la durée de vie d’une pompe. Si du moins, vous prenez soin d’elle ! Le matériel demande, en effet, un entretien régulier.

Pour sa longévité, la pompe doit toujours être installée dans un local sec et ventilé. Elle craint l’humidité. Mais n’apprécie pas plus les trop fortes chaleurs qui peuvent entraîner un arrêt temporaire du moteur (mise en sécurité pour éviter une surchauffe).

Le panier du préfiltre doit être régulièrement nettoyé. Ce n’est pas pour rien que le couvercle est généralement transparent… C’est pour vous inciter à surveiller le niveau d’encrassement.
L’hiver venu, la pompe doit être mise hors-gel ou arrêtée totalement en fonction du mode d’hivernage de votre bassin.

Sachez que quelques soit la marque, les pompes monophasées ont souvent des problèmes de condensateur. Heureusement, cette petite pièce électrique se change facilement.
Si votre pompe fait des bruits inhabituels ou si vous vous rendez compte que son fonctionnement n’est plus optimal, n’hésitez pas à la démonter et à l’emmener chez votre pisciniste ou à le faire intervenir directement sur place.

Le prix d’une pompe de piscine

La gamme de prix des pompes de piscine va d’une centaine d’euros à plus de 1 500 euros. Ces différences s’expliquent par les caractéristiques techniques des modèles en fonction notamment de leur puissance, de la présence ou non d’un préfiltre, de la possibilité de faire varier la vitesse du moteur, etc.

Mais soyez astucieux, pour trouver une pompe de piscine pas chère, lorsque vous aurez déterminé les caractéristiques du matériel qui vous convient, prenez le temps de comparer les prix, de chercher les promos ou les ventes flash ou de profiter des soldes.

        

Tout sur Pompe de piscine

Commentaires : La pompe de votre piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos