Surchauffe d’une pompe de piscine

Comme tout moteur, celui de votre pompe de piscine doit pouvoir suffisamment se refroidir pour fonctionner correctement. Si votre pompe s’arrête puis redémarre toute seule après un certain temps ou si elle ne fonctionne plus du tout, c’est probablement un problème de surchauffe. Voyons comment reconnaître un problème de surchauffe de pompe de piscine et comment préserver la pompe de la surchauffe.

La surchauffe de votre pompe de piscine

La surchauffe de votre pompe de piscine  © Alexey Klementiev - Fotolia.com

Les signes montrant la surchauffe d’une pompe de piscine

Le premier signe qui vous alerte d’une surchauffe, c’est l’arrêt de la pompe de piscine. Elle peut aussi fonctionner par intermittence : elle s’arrête et redémarre toute seule au bout d’un certain temps. Vérifiez alors si elle n’est pas anormalement chaude.
Lors d’une surchauffe, la sécurité thermique ou klikon entraîne un arrêt du moteur jusqu’à ce que la température redevienne à la normale.

Pourquoi ma pompe de piscine surchauffe ?

Différentes situations peuvent entraîner la surchauffe de votre pompe :

  • La pompe a pris un coup de chaud ! En période de canicule, il n’est pas rare que la pompe surchauffe aux heures les plus chaudes et se met en sécurité en s’arrêtant pour redémarrer spontanément lorsque la température du moteur baisse.
  • La pompe a trop travaillé ! Si pour rattraper un problème de qualité de l’eau, vous avez fait fonctionner la pompe pendant longtemps, elle peut surchauffer. Il vous suffit d’attendre qu’elle refroidisse pour la remettre en fonction.
  • La turbine est bloquée par un corps étranger. La turbine qui permet le refoulement de l’eau vers le dispositif de filtration peut être bloquée par un débris. Vous devez alors nettoyer le préfiltre et la pompe.
  • Le ventilateur ne fonctionne plus ou mal. Situé à l’arrière du moteur, le ventilateur peut être bloqué par un corps étranger ou les ailettes de refroidissement obstruées. Ces parties du moteur doivent être régulièrement vérifiées.
  • La pompe est en fin de vie… La durée de vie d’une pompe est de 8 à 10 ans. Si après avoir vérifié les causes de surchauffe évoquées ci-dessus, aucune situation ne correspond à la vôtre, c’est qu’il est temps de la changer. Il vous faudra acheter une nouvelle pompe.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Comment éviter la surchauffe du moteur d’une pompe de piscine ?

Quelques règles simples permettent d’éviter la surchauffe du moteur de votre pompe de piscine :

  • Installez la pompe dans un endroit aéré et frais. Votre local technique doit être protégé tant de l’humidité, du gel que de la chaleur. Si votre local technique devient une étuve, pensez à améliorer la ventilation. Par exemple, installez deux grilles d’aération, l’une en partie basse et l’autre en partie haute pour créer une circulation d’air. Eventuellement, isolez-le avec des matériaux comme les panneaux en fibres de bois ou la ouate de cellulose qui protègent de la chaleur.
  • Donnez de l’espace à votre pompe. L’air doit pouvoir circuler librement autour du moteur. Dégagez tout ce qui encombre l’espace surtout au niveau du ventilateur.
  • Nettoyez et inspectez régulièrement le ventilateur du moteur. Placé derrière le moteur, le ventilateur est accessible après avoir enlevé un carter qui le protège. Vérifiez que les ailettes de refroidissement du carter ne sont pas obstruées par des feuilles mortes ou tout autre débris. Certains insectes aiment aussi se faire un petit nid douillet vers votre moteur qui est, pour eux, une source de chaleur. Délogez ses squatters sans tarder.

Bon à savoir : Vous n’aviez pas vraiment budgétisé le rachat d’une nouvelle pompe de piscine… Heureusement, il existe des solutions pour acheter une pompe de piscine pas chère tout en veillant à la qualité du produit.

        

Commentaires : Surchauffe d’une pompe de piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos