Cabines UV : les risques pour la santé

Grâce aux cabines UV, on peut afficher un teint hâlé et une mine éclatante toute l'année. Oui mais... au vu des risques sanitaires que présente une exposition importante aux UV artificiels, le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

Une cabine à UV comporte des risques pour la santé.

Une cabine à UV comporte des risques pour la santé.   © Krzysztof Kruz - Fotolia.com

Bronzer toute l'année grâce aux cabines UV

Quand on n'a pas la chance d'habiter dans une région où le soleil brille toute l'année et que l'on veut arborer un teint de pêche, il n'y a pas 36 solutions : il faut se rabattre sur un bronzage artificiel à défaut d'être naturel.

Et avec les cabines à UV que l'on trouve dans les instituts de beauté ou les centres esthétiques, on peut prendre le soleil toute l'année, même quand le ciel est gris dehors. Et de manière on ne peut plus rapide et efficace, puisque 20 minutes de bronzage dans une cabine UV équivalent à environ 3 heures d'exposition au soleil.

Fonctionnement d'un solarium

Le fonctionnement d'un solarium est assez simple : la cabine (qui ressemble à un lit dans lequel on s'allonge) est équipée de plusieurs lampes UV.

Ces lampes vont produire des rayons ultra-violets, semblables à ceux émis par le soleil qui nous donnent un teint hâlé (UVA et UVB notamment), tout en filtrant les infrarouges et les UVB qui pourraient être dangereux.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis spa - sauna

Les risques sanitaires de l'utilisation des cabines UV

Attention : ce n'est pas parce que les cabines à UV donnent bonne mine et que les lampes UV utilisées dans les centres de bronzage filtres les rayons UV les plus nocifs qu'elles sont forcément bonnes pour la santé !

En effet, il existe de nombreux risques pour la santé quand on fréquente les cabines UV. Le plus important d'entre eux : le cancer de la peau. C'est un fait : de nombreuses études scientifiques ont démontré qu'il existait un lien entre exposition aux UV artificiels dans les solariums et apparition de cancers cutanés. Selon ces mêmes études, le risque de développer un mélanome augmente de 70% chez les personnes qui s'exposent jeunes (avant 30 ans). Les cabines de bronzage seraient responsables de 76 décès par an en France par mélanome.

Les cabines à UV peuvent également être à l'origine d’érythèmes solaires (coups de soleil), de lésions oculaires (c'est pourquoi il est obligatoire de porter des lunettes de protection dans les cabines bronzantes), et de lésions cutanées (chez les personnes qui se rendent dans un solarium alors qu'elles sont sous traitement médicamenteux photosensibilisant).

Sans oublier que contrairement à ce qu'on entend souvent, non, les cabines UV ne préparent pas la peau au soleil, et non, les solariums ne permettent pas de faire le plein de vitamine D.

Et même en suivant les consignes de sécurité affichées dans les centres de bronzage (toujours porter les lunettes, avoir une peau propre, ne pas s'exposer 2 fois en 48h, ne pas aller au soleil après une séance de bronzage artificiel), il faut savoir que les rayons UV artificiels seront toujours moins efficaces que des rayons UV naturels. 

        

Tout sur Risques cabine UV

Commentaires : Cabines UV : les risques pour la santé