Comment nager le crawl sans se fatiguer ?

Le crawl est une des nages les plus appréciées des nageurs mais pour la pratiquer sans douleur ni sensation de fatigue prématurée, il est primordial de la maîtriser. Découvrez comment nager le crawl sans vous fatiguer au bout de quelques minutes seulement en apprenant à respirer, à faire les bons mouvements, en les coordonnant et en pratiquant quelques exercices simples.

On peut rapidement se fatiguer si l'on maîtrise mal le crawl.

On peut rapidement se fatiguer si l'on maîtrise mal le crawl.  DR

Apprendre à respirer

La première chose à faire est d’apprendre à respirer pour alimenter correctement les muscles en oxygène et pour éviter de vous asphyxier au bout de deux longueurs. L’idéal est de respirer tous les 3 mouvements de bras pour ne pas respirer toujours du même côté et vous laisser le temps de bien expirer tout votre air sous l’eau.

Maîtriser la technique de nage

Pour vous fatiguer le moins possible en nageant le crawl, vous devez impérativement maîtriser la technique de nage. Commencez par travailler votre position dans l’eau pour réduire au maximum les résistances à l’avancement et améliorer votre hydrodynamisme. Pensez ensuite à la qualité de vos mouvements et à la prise d’appuis. Si vous ne placez pas bien vos pieds, vos bras et vos mains dans l’eau, vous n’attraperez pas suffisamment d’eau et vous devrez redoubler d’efforts pour avoir la même efficacité. Il est important aussi de bien maîtriser les battements de jambes pour garder le corps bien en équilibre à la surface de l’eau et améliorer votre glisse.

La coordination des mouvements

Une fois que vous maîtrisez la technique de nage, il faut apprendre à bien coordonner vos mouvements pour réduire la dépense énergétique sans pour autant perdre en vitesse et en performance. Pensez à nager en amplitude en faisant des mouvements amples et souples et en allant chercher l’eau le plus loin possible.

S’entraîner régulièrement

Pour nager le crawl sans vous fatiguer, il va falloir vous entraîner de façon régulière pour trouver vos appuis, caler votre respiration et renforcer votre système cardio-vasculaire. Une seule séance hebdomadaire n’est pas suffisante pour débuter et être à l’aise en crawl. L’idéal est de nager au minimum deux fois par semaine pour commencer.

Les éducatifs

Les éducatifs sont une étape obligée pour vous améliorer en crawl et pouvoir nager sans vous fatiguer. Vous pouvez nager avec un pull-buoy entre les jambes pour vous concentrer sur le travail des bras ou nager avec une planche pour améliorer vos battements de jambes. Les plaquettes ou les paddles sont parfaits pour améliorer la prise d’appuis.

        

Commentaires : Comment nager le crawl sans se fatiguer ?

Annuaire des
piscines de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos