Construction d’une piscine en bois

Mis à jour le 19 juin 2018

La construction d’une piscine en bois peut être envisagée en auto-construction ou par un professionnel. Ce montage peut s’avérer compliqué lorsque l’on manque d’expérience, il est donc important d’étudier la méthode de montage en amont, et ne pas hésiter à recourir à un professionnel au moindre doute.

Construction d’une piscine en madrier de bois

Construction d’une piscine en madrier de bois  © HarmK - Fotolia.com

Construction d’une piscine en bois : plusieurs possibilités

Si vous avez jeté votre dévolu sur une piscine en bois, vous allez devoir commencer par vous pencher sur une méthode de construction. En effet, plusieurs possibilités s’offrent à vous, puisque vous pouvez décider d’opter pour l’auto-construction de votre piscine en bois, ce qui implique d’être bricoleur et à l’aise avec le montage, ou encore de faire appel à un professionnel qui va se charger de construire votre bassin. De même, si vous optez pour l’auto-construction, sachez que vous aurez le choix entre deux types de piscines en bois :

  • D’une part la piscine en bois en kit, prête à monter, dont les pièces sont standardisées et qui vous est livrée avec le kit de montage complet ainsi qu’une notice de montage.
  • D’autre part, vous pouvez décider de construire vous-même une piscine en bois sur-mesure. Cette solution peut être envisagée si vous avez déjà de l’expérience, car certains fabricants ne livrent pas obligatoirement une notice de montage, et les outils et pièces de montage ne sont pas toujours fournies non plus.

Les étapes de construction d’une piscine en bois

Si vous avez opté pour l’auto-construction de votre piscine en bois, il est impératif de vous munir de la notice de montage de la piscine en bois si elle vous a été livrée, de la lire intégralement avant de débuter le montage, et de procéder avec méthode et par étape.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Bien réceptionner le matériel

Vous allez commencer par réceptionner le matériel, et il est important de contrôler l’état des pièces, des panneaux de bois, des outils : vérifiez que tout est conforme et qu’il ne manque aucune pièce. Le chantier de montage de votre piscine en bois peut durer de quelques heures à quelques jours, mettez donc tous ces éléments à l’abri du soleil et de l’humidité afin d’éviter qu’ils ne se dégradent et que le bois de la piscine pourrisse. Enfin, sachez qu’à l’inverse, il est préférable que le liner soit stocké dans une pièce chaude ou au moins à température ambiante. Cela va l’assouplir et faciliter son installation.

Déterminer l’emplacement adéquat

Avant de commencer le montage, vous devez déterminer le bon emplacement, en sachant que la piscine ne doit pas se situer à moins de 3 mètres des habitations. Choisissez un emplacement à l’abri des regards du voisinage, qui facilite la circulation autour du bassin, mais aussi un emplacement qui tient compte des spécificités du terrain. La piscine doit être construite sur une surface plate et à un endroit qui ne risque pas de s’affaisser.

Préparer l’emplacement de la piscine en bois

La préparation de l’emplacement est une étape incontournable qui mérite toute votre attention, puisque cela va influencer la durée de vie de votre piscine. Ainsi, si le fabricant indique que la piscine en bois doit être installée sur une dalle en béton, vous ne pourrez pas y échapper, au risque de voir votre piscine se dégrader rapidement. Si votre terrain n’est pas plat, décaissez et aplanissez le terrain, et si vous avez le moindre doute quant à la résistance du sol, pensez à le renforcer. Quoi qu’il en soit, le renforcement du sol permet de limiter les dégâts dus à l’humidité.

Le montage de la piscine en bois

Pour débuter le montage, pensez à préparer vos outils afin de gagner du temps durant l’installation. Relisez attentivement la notice de montage de la piscine en bois, puis débutez le montage :

  • L’installation des parois
  • La pose des supports des margelles
  • La pose des rails du liner
  • La pose de la buse de refoulement
  • La pose du skimmer
  • La fixation des pieds droits le cas échéant, selon le modèle
  • La pose du feutre
  • La pose du liner
  • La pose des margelles
  • Le remplissage du bassin jusqu’en dessous de la première pièce à sceller
  • La pose de la 2e buse de refoulement
  • La pose du 2e skimmer
  • La pose de l’échelle
  • L’installation de la filtration
  • Le remplissage jusqu’aux trois quarts des skimmers

La construction d’une piscine en bois par un professionnel

Si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur et/ou que vos connaissances et expériences sont limitées, ne vous lancez pas dans la construction d’une piscine en bois, même hors-sol. La moindre erreur dans la pose peut compromettre définitivement la solidité de votre bassin, n’hésitez donc pas à faire appel à un professionnel. Ce dernier va commencer par étudier l’état de votre sol et vous conseiller quant à l’emplacement et au renforcement du sol.

Plus d'informations : découvrez comment démonter une piscine en bois

        

Tout sur Construction piscine bois

Commentaires : Construction d’une piscine en bois