Voir les infos sur les métiers de la piscine

Rechercher

Pisciniste, plongeon dans un métier polyvalent

Pour qui aime travailler en plein air, le piscinier (ou pisciniste) est un métier d’une grande polyvalence. Maçonnerie, électricité, plomberie, traitement de l’eau… Les compétences du piscinier sont multiples. Et les embauches sont nombreuses ! 

Le marché de la piscine ne cesse de se développer. La Covid a été un réel accélérateur de croissance, dans ce secteur qui progressait déjà de plus de 5% par an. En 2021, les Français ont été plus friands de piscines que jamais, avec la construction de 86 000 piscines enterrées. La France est le deuxième pays le mieux équipé du monde, juste derrière les Etats-Unis, avec 3,2 millions de piscines. La demande des consommateurs croît, mais le personnel formé manque. Chaque année, une centaine de jeunes sortent des centres de formation, un nombre insuffisant au regard des besoins des entreprises du secteur. Selon la Fédération des professionnels de la piscine (FPP), plus de la moitié d’entre elles affirment avoir des difficultés à recruter. 

Piscinier, un métier aux multiples facettes 

Le piscinier ne connaît pas la routine. Ses missions sont diverses, il est chargé de la  construction des piscines, de l'entretien, de la relation client. Ses compétences doivent donc être multiples; l’électricité, la plomberie, l’hydraulique et la chimie de l'eau sont des domaines qu’il maîtrise. Chaque projet, chaque client est différent, ce qui confère un goût unique aux travaux et aux missions réalisés. Il s’agit d’une profession qui évolue et qui innove au rythme de l’environnement, en prenant en compte les évolutions de la société. Depuis plusieurs années, le secteur de la piscine se tourne vers des produits de plus en plus écoresponsables.  

Comment devenir pisciniste ? 

Il existe 10 établissements en France qui dispensent des formations aux métiers de la piscine. Le diplôme de référence est le brevet professionnel (BP) des métiers de la piscine. Destiné aux jeunes de 16 à 29 ans, il se prépare en alternance, sous contrat d’apprentissage de deux ans, après l’obtention d’un CAP ou BEP. Ce cursus forme des techniciens polyvalents, de l’étude du projet à la construction, l’installation, la maintenance et l’entretien des piscines. La formation apporte les connaissances nécessaires en dessin de construction, maçonnerie, énergétique, hydraulique, domotique… Plusieurs qualifications sont également proposées en formation continue, comme le Titre professionnel de Technicien d’équipement et de maintenance des piscines. Il s’agit d’une formation d’un ou deux ans, accessible après un CAP. Autre possibilité, devenir piscinier grâce à la Valorisation des acquis de l’Expérience (VAE) ! Pour ce faire, il faut avoir au moins 1 an d’expérience dans un domaine en rapport avec la certification visée. Peu importe l’âge du candidat, la VAE est accessible à tous.  

Salaire et évolution de carrière du piscinier 

Un piscinier fraîchement diplômé peut prétendre à un salaire de 1500 euros net mensuel par mois. Avec de l’expérience, il peut atteindre les 2000 à 2500 euros par mois. Enfin, les possibilités d’évolution sont nombreuses : technicien polyvalent ou spécialisé, conseiller technique, technico-commercial, conducteur de travaux ou encore adjoint au chef d’entreprise. 


Rechercher


Les dernières actus du marché de la piscine

Voir toutes l'actu du marché de la piscine

Recherche dans l'info métier

Les 939 fournisseurs de France

Voir tous les fournisseurs


Les 5 047 piscinistes de France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Voir tous les piscinistes

L'info Piscine sur notre page LinkedIn

Guide-Piscine

Abonnement à la newsletter PRO

Voir toutes les newsletters