Actualité Baignade

Championnats de France de Strasbourg : C'est parti !

Un an après les J.O. de RIO 2016, qui ont laissés un sentiment d'amertume derrière eux, la natation française est en pleine recomposition pour ces Championnats.

Deux générations de nageurs vont se rencontrer à Strasbourg jusqu'au 28 mai et tenter de se qualifier aux Mondiaux de Budapest.

Deux générations de nageurs vont se rencontrer à Strasbourg jusqu'au 28 mai et tenter de se qualifier aux Mondiaux de Budapest.  DR

De la "Génération Dorée" qui avait obtenu de nombreux succès en 2012, puis en 2016, il ne reste pas grand monde : Alors que Florent Manaudou fait un pause "Handball", Yannick Agnel et Fabien Gillot ont mis un terme à leur carrière. Seuls Camille Lacourt et Jérémy Stravius sont toujours en compétition. Le premier s'est fixé l'objectif des 50m dos à Budapest, et le dernier essayera d'effectuer une performance malgré une fracture au poignet qui avait freiné sa préparation.

La nouvelle génération, qui est d'ailleurs loin d'etre inconnue, est désormais défintivement sortie de l'ombre et prête à mener l'équipe de France au fil des prochaines compétitions. On parle notamment de Jordan Pothain (22 ans) , étoile montante, qui va tenter sur le 400m NL, les sprinters marseillais Mehdy Metella et Clément Mignon (24 ans), qui s'essayeront sur le 100m NL avec Stravius, ou encore Damien Joly (24 ans). Du côté féminin, la niçoise Charlotte Bonnet (22 ans) et la lorraine Aurélie Muller (26 ans) sont également attendues.

Pour être du voyage pour les Mondiaux de Budapest, les règles sont claires et "seront respectées", comme l'explique le nouveau directeur technique national de la FFN Laurent Guivarc’h. En 2016, les qualifications à Montpellier avaient vues une sélection très élargie de nageurs partir pour Rio.

        

Toute l'actualité Baignade

Commentaires : Championnats de France de Strasbourg : C'est parti !

Annuaire des
piscines de France

Actualité

A la une

Galeries photos