La pooltherapy ou kinébalnéothérapie : en quoi cela consiste ?

L’eau est un excellent vecteur de bienfaits pour le corps et l’esprit. La kinébalnéothérapie se repose sur ses composants et ses principes physiques ainsi que sur des exercices en immersion sous la supervision d’un thérapeute.

La pooltherapy ou kinébalnéothérapie : en quoi ça consiste ?

La pooltherapy ou kinébalnéothérapie : en quoi ça consiste ?  © pf30

Les techniques de la kinébalnéothérapie

La kinébalnéothérapie (pooltherapy en anglais) est un ensemble de techniques actives ou passives, pratiquées sur un curiste en immersion dans un bassin ou une piscine.

  • La thalassothérapie permet au curiste de prendre soin de son corps et de son esprit. Elle se base sur les vertus de l’eau de mer, des boues et algues marines ainsi que l’air le climat marin.
  • La balnéothérapie consiste à plonger le corps du curiste ou une partie dans des bains composés d’eau thermale ou douce, mais aussi de boue ou encore de sable.
  • L’hydrothérapie est un traitement externe du corps par l’eau. Elle utilise l’eau sous toutes ses formes par le biais de bains, de douches, de jets, de compresses, d’enveloppements et de massages.
  • La kinésithérapie permet une rééducation fonctionnelle du corps.

La combinaison des ces techniques permet d’utiliser les deux principales caractéristiques de l’eau (sa résistance et l’apesanteur relative du corps immergé) dans le traitement de diverses pathologies ou douleurs : fibromyalgie, arthrose, douleurs lombaires, troubles articulaires, les varices, le psoriasis et même les douleurs de l’accouchement (au premier stade du travail).

La kinébalnéothérapie ou les bienfaits de l’immersion

Les piscines de rééducation sont à profondeur variable. Cela permet de moduler le niveau d’immersion du curiste lorsqu’il se déplace. Ainsi, le poids apparent du curiste va varier et permettre un travail adapté à chaque partie du corps.

Les bassins utilisés en kinébalnéothérapie sont chauffés, en général entre 32° et 35°C pour une action décontractante et sédative de l’eau sur le corps.

L’action combinée de l’eau chaude et des exercices à différents niveaux d’immersion dans la piscine permettent de favoriser la circulation sanguine.

Enfin, l’immersion du corps dans l’eau permet au curiste de réaliser certains mouvements impossibles ou difficiles en dehors de l’eau.

Cela influe indubitablement sur le mental du curiste.

En pratique, les thérapeutes accompagnent les curistes dans l’eau et aident à la mise à l’eau, suivant le handicap du curiste. La piscine peut être équipée d’un sol qui arrive à la hauteur du bassin, d’un escalier, d’un plan incliné et d’un sol antidérapant. Les exercices effectués en immersion peuvent être accompagnés de soins complémentaires comme un massage sous-marin ou un massage au jet sous l’eau.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis spa - sauna

        

Commentaires : La pooltherapy ou kinébalnéothérapie : en quoi cela consiste ?

Annuaire des
thermes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos