Les piscines semi-enterrées : guide pratique

Économique, adaptable, durable et esthétique, la piscine semi-enterrée cumule à la fois les atouts de la piscine creusée et ceux de la piscine hors-sol. Et avec toutes les options et les aménagements possibles, elle permet de créer un espace-baignade aussi agréable que sécurisé, afin que toute la famille puisse en profiter !

Piscine semi-enterrée : les avantages de la piscine hors-sol et de la piscine enterrée

C'est sûr, la piscine semi-enterrée se situe à la croisée des chemins entre la piscine creusée classique et la piscine hors-sol que l'on sort dans le jardin uniquement en été. On dit d'ailleurs qu'elle cumule tous les atouts de ces deux types de piscine, puisqu'elle est à la fois :

  • Économique : on trouve des modèles de piscine semi-enterrée à partir de 1000€ dans le commerce. Pour une piscine enterrée, c'est tout simplement impensable !
  • Esthétique : en effet, la piscine semi-enterrée permet de nombreux aménagements autour du bassin, comme une plage de piscine par exemple. Elle n'a aucun mal à se fondre dans le décor d'un jardin !
  • Sécuritaire : comme elle est en partie hors-sol, avec une piscine semi-enterrée, les enfants risquent moins de chuter dans le bassin !
  • Adaptable : quel que soit le modèle de piscine semi-enterrée choisi, ce sont des piscines qui offrent la possibilité d'installer de nombreux accessoires, aussi bien à l'intérieur (nage à contre courant, buses d'hydromassage, éclairages...) qu'à l'extérieur du bassin (terrasse, solarium, douche solaire...).

Les caractéristiques des piscine semi-enterrées : tout est possible

La piscine semi-enterrée est, par nature, une piscine « hybride », entre la piscine creusée et la piscine hors-sol. Et c'est vrai que le champ des possibles est on ne peut plus large avec ce type de piscine, notamment en termes :

  • De tailles. De la mini-piscine semi-enterrée de 4x4m au couloir de nage de plus de 12m de longueur, toutes les dimensions sont possibles !
  • De formes. Ronde, rectangulaire, carrée, ovale, haricot, ou de forme libre, la piscine semi-enterrée permet de laisser libre cours à notre imagination !
  • D'aménagement. La piscine semi-enterrée, c'est LA piscine qu'il faut choisir quand on a un terrain en pente : pour jouer avec la déclivité de ce dernier, on va enterrer un côté de la piscine, et laisser l'autre hors-sol.

Béton, bois, acier... : les différentes matériaux possibles pour une piscine semi-enterrée

On distingue globalement deux catégories de piscines semi-enterrées : les piscines semi-enterrées en kit, et les piscines semi-enterrées « personnalisées ».
Concernant les piscines semi-enterrées en kit, il s'agit souvent de piscines en kit hors-sol dont il est possible d'enterrer une partie du bassin. Dans cette famille, on va trouver :

Dans la famille des piscines qui ne se montent pas en kit, on trouve :

Piscine semi-enterrée : quel budget prévoir ?

C'est sûr : parmi les différents types de piscines semi-enterrées qui existent, chacun a des atouts non-négligeables. Mais avant de faire notre choix, il peut être intéressant de se pencher sur le budget qu'implique chaque modèle de piscine semi-enterrée...
A ce titre, les piscines semi-enterrées en kit sont logiquement plus accessibles, et il faut compter :

  • 2 000€ pour une piscine en acier d'entrée de gamme,
  • 3 000€ pour une piscine semi-enterrée en bois,
  • 5 000€ pour une piscine en bois composite,
  • à partir de 10 000€ pour une piscine en béton en kit (avec coffrages ou panneaux modulaires).

Les piscines semi-enterrées en béton (coulé ou projeté) ou avec une coque polyester sont quant à elles plus onéreuses : prévoir un budget minimum de 15 000€ pour chacune.

Mais attention : une piscine semi-enterrée implique également des travaux d'installation (terrassement, aplanissement du terrain, coulage d'une dalle en béton, pose de la piscine, remblaiement). Travaux qui, s'ils sont effectués par des professionnels, feront également grimper la note !
En savoir plus sur le prix d'une piscine semi-enterrée.

Abri, couverture : comment protéger sa piscine semi-enterrée ?

Si la piscine semi-enterrée offre la possibilité de mettre en place de nombreux aménagements et options, certains équipements sont également nécessaires pour assurer la sécurité des utilisateurs. Parmi les 4 dispositifs de sécurité légaux qui existent pour les piscines, les plus adaptés à la piscine semi-enterrée sont sans doute la bâche de piscine, et l'abri de piscine.
En effet, en plus d'empêcher l'accès du bassin aux plus jeunes, ils permettent également de protéger l'eau de la pollution extérieure (débris de feuilles, insectes, etc) et des intempéries (pluie, vent, etc), mais également de garder l'eau de la piscine plus chaude... voire de rallonger la saison de la baignade dans le cas d'un abri !
En termes de budget, la bâche avec filet et l'abri de piscine bas sont les solutions les plus économiques.

L'entretien d'une piscine semi-enterrée

La piscine semi-enterrée est une piscine qui demande un entretien classique : en pleine saison, il faudra analyser la qualité de l'eau (pH, TAC, TH) deux fois par semaine, et faire des ajustements si besoin. Pour que l'eau soit saine et propre à la baignade, il faudra aussi la traiter avec un produit désinfectant comme le chlore ou le brome par exemple.
L'entretien d'une piscine semi-enterrée passe aussi par un nettoyage régulier de sa structure. A ce titre, si les piscines semi-enterrées en béton, en bois composite, en acier ou en panneaux modulaires s'entretiennent très facilement. Les piscines en bois demandent elles des soins spécifiques avec la pose régulière de lasures, de vernis et de raviveurs de couleur pour empêcher que le bois se dégrade.

Un point sur les démarches administratives pour une piscine semi-enterrée

Pour être en conformité avec la législation, il est important de savoir, avant l'installation de la piscine chez nous, les (éventuelles) démarches administratives que sa construction implique. A ce titre, on retiendra que :

  • Si notre piscine semi-enterrée fait moins 10m², aucune démarche n'est nécessaire.
  • Si la surface de notre piscine semi-enterrée est comprise entre 10 et 100m², une déclaration préalable de travaux s'impose.
  • Si la surface de notre piscine fait plus de 100m², ou que l'abri de piscine fait 1m80 de hauteur ou plus, c'est une demande de permis de construire qui devra être faite en mairie.

Pour finir, n'hésitez pas à regarder notre galerie photos de piscines semi-enterrées.

        

Tout sur Piscine semi-enterrée

Les avis et commentaires
sur les piscines semi-enterrées : guide pratique

  • L'intégration dans l'environnement est essentielle quand on enterre. D'ailleurs, je déconseille d'enterrer au dessus de la ligne d'eau de la piscine.

    greg - Le 28/01/15 à 10h37

Tous les avis et commentaires
sur les piscines semi-enterrées : guide pratique

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos