Que faire en cas de piscine inachevée ?

Mis à jour le 29 juin 2016

Quand notre pisciniste dépose le bilan en plein milieu d'un chantier, on se retrouve avec une demi-piscine dans le jardin. Comment réagir, et comment faire pour éviter le fiasco complet ?

Démarches administratives et impôts&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Démarches administratives et impôts  © Fotolia

Piscines inachevées : pour quelle raison ?

La raison n°1 qui explique souvent qu'au beau milieu de notre terrain trône une piscine inachevée ? Le fait que notre pisciniste ait déposé le bilan, ou fait faillite.
Eh oui, malheureusement, quand on se fie à un professionnel dont l'entreprise n'est pas financièrement stable, on court le risque qu'en plein milieu du chantier, notre pisciniste nous lâche. Et se retrouver avec une piscine à moitié construite dans le jardin quand on a déjà investi une certaine somme d'argent, c'est on ne peut plus déprimant, frustrant, et angoissant.

D'autant que souvent, en cas de piscine inachevée, si notre pisciniste a pris la poudre d'escampette pour ne pas affronter ses obligations, on se retrouve complètement perdu, et on ne sait pas vers qui se tourner.
C'est pourquoi pour éviter que notre rêve de piscine ne tourne au cauchemar, il faut vraiment être vigilant au moment du choix du pisciniste. En plus de la situation financière de l'entreprise, il faut absolument se renseigner sur : sa réputation, ses réalisations antérieures, son ancienneté dans la région. Mais également essayer de trouver quelqu'un qui a déjà fait appel à ce pisciniste, et qui pourra nous éclairer sur ses capacités, la qualité de la réalisation, le respect des délais, le SAV... Il ne faut pas hésiter à être pointilleux, et à demander des références claires : un professionnel honnête et compétent ne s'en offusquera pas, bien au contraire.
Comme le dit le proverbe, mieux vaut prévenir que guérir !

Piscine inachevée : quelles démarches ?

Si notre pisciniste a fait faillite en plein milieu du chantier et qu'il n'est pas en mesure de mener à terme notre projet piscine, ce n'est pas pour autant que tout est perdu pour nous !
Pour voir ce qu'il en est, il faut se mettre en relation avec le curateur qui aura été désigné par le tribunal pour reprendre la gestion de l'entreprise. Il convient de lui envoyer une lettre recommandée pour lui faire part de notre situation, et le cas échéant de notre volonté d'être indemnisé à hauteur de l'acompte déjà versé (déclaration de recouvrement).
Cependant, il faut savoir que souvent, nous ne sommes pas les seuls créanciers sur les rangs... Et étant donné qu'il y a ce qu'on appelle des créanciers privilégiés (administration fiscale, organismes sociaux, personnel de l'entreprise), il arrive qu'il soit impossible aux clients de récupérer leur argent s'il n'y en a pas assez pour rembourser tout le monde...

Piscine inachevée : comment repartir du bon pied ?

Le curateur d'une entreprise en faillite décide également si cette dernière doit ou non continuer son exercice. Si ce n'est pas le cas et que les travaux sont à l'arrêt, à nous de chercher un nouveau pisciniste (en étant vigilant).
Mais pour éviter tout problème avec le nouvel entrepreneur, il convient d'établir par écrit un constat de l'état des travaux qui indiquera noir sur blanc ce qui a déjà été réalisé, et ce qui reste à faire.

Il est donc tout à fait possible qu'après une grosse zone de turbulences, notre projet piscine puisse finalement voir le jour.

        

Les avis et commentaires
sur que faire en cas de piscine inachevée ?

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos