Hivernage d’une piscine enterrée

Si vous êtes propriétaire d’une piscine enterrée, il est important de vous en occuper toute l’année. En été, vous devez l’entretenir pour pouvoir vous baigner dans une eau propre et en hiver, vous devez la mettre en condition pour que le bassin ne se détériore pas et faciliter la remise en marche au printemps. Découvrez quand mettre votre piscine enterrée en hivernage, quel type d’hivernage choisir, quel est la marche à suivre et quels sont les accessoires nécessaires ?

L'hivernage de votre piscine enterrée

L'hivernage de votre piscine enterrée  © via Fotolia.com

Quand mettre sa piscine enterrée en hivernage ?

L’automne est la période la plus propice pour mettre votre piscine enterrée en hivernage mais attention à ne pas agir trop tôt. Plus vous attendrez et plus l’eau de votre bassin conservera toute sa qualité. L’idéal est de commencer l’hivernage de votre piscine creusée quand la température de l’eau descend en dessous de 12°C et qu’elle reste constante. Si les températures baissent très vite, surveillez bien s’il n’ y a pas risque de gel car le gel peut endommager les canalisations, la structure et les équipements de votre piscine.

Bon à savoir : pour l’hivernage de votre piscine semi-enterrée ou enterrée, évitez de vider toute l’eau de votre piscine car une piscine vide s’endommage très vite. De plus, cela vous évite de remplir votre bassin au printemps et de vous retrouver avec une facture d’eau élevée.

Piscine enterrée : quel type d’hivernage choisir ?

Il existe 2 types d'hivernage : l'hivernage passif et l'hivernage actif.

  • L’hivernage passif consiste à arrêter totalement la filtration et les différents traitements de l’eau. Il est préconisé pour les régions où les hivers sont très froids.
  • L’hivernage actif consiste à laisser la pompe de filtration pendant 2 ou 3 heures par jour. C’est la solution la plus adaptée aux régions les moins froides et pour permettre une remise en route plus rapide au printemps. La filtration de l’eau se fait en fonction de la température de l’eau et de l’air.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Comment hiverner une piscine enterrée ?

Si vous choisissez l’hivernage actif pour votre piscine enterrée, vous devez :

  • Nettoyer le bassin (fond, parois, ligne d’eau)
  • Nettoyer le filtre
  • Baisser le niveau d’eau jusqu’à la moitié des skimmers
  • Arrêter les appareils de traitement automatique (électrolyseur, régulateur de pH)
  • Verser dans le bassin les produits d’hivernage
  • Programmer la pompe de filtration
  • Surveiller le taux de pH une fois par mois

Hivernage piscine enterrée : les accessoires nécessaires

Les accessoires d’hivernage ne sont pas obligatoires mais ils garantissent un meilleur hivernage :

  • Les gizmos : ils se placent à l’intérieur des skimmers et compensent la pression de la glace en période de gel.
  • Les bouchons d’hivernage : à placer à l’entrée des buses de refoulement, de la prise balai, de la bonde de fond
  • Les flotteurs d’hivernage : ce sont des flotteurs à placer en diagonale à la surface de l’eau qui vont absorber la pression de la glace et l’augmentation du volume d’eau.
  • Le coffret anti-gel : il déclenche automatiquement la filtration lorsque la température de l’eau atteint un certain seuil.
  • Le volet roulant : il permet de maintenir l’eau à une certaine température et évite ainsi la formation du gel.

Attention toutefois : les actions à effectuer varient selon le type de piscine. Ainsi, l'hivernage d'une piscine coque sera différent de celui d'une piscine au sel. De plus, la manière d'hiverner une piscine hors-sol est également différente

        

Commentaires : Hivernage d’une piscine enterrée

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos