L'hivernage par type de piscine

Mis à jour le 12 décembre 2017

En hiver, il est important de ne pas laisser votre piscine à l’abandon même si vous n’en avez plus l’utilité. Un manque d’entretien peut engendrer de nombreux problèmes au niveau de la qualité de l’eau, du système de filtration et de la structure du bassin. Guide-Piscine vous donne ici toutes les informations nécessaires sur l’hivernage par type de piscine, comment procéder étape par étape.

Hivernage passif ou hivernage actif : que choisir ?

Lorsqu’arrive l’hiver, vous avez la possibilité de choisir entre deux options pour votre piscine : l’hivernage passif (total) ou l’hivernage actif.

  • L’hivernage passif : il consiste à arrêter la filtration de l’eau et à laisser votre piscine hors-sol au repos pendant tout l’hiver. Cela ne vous empêche pas de vérifier l’état de l’eau de temps en temps. Ce type d’hivernage est recommandé dans les régions froides, où les gelées sont fréquentes.
  • L’hivernage actif : il consiste à poursuivre l’entretien de l’eau comme en été mais en réduisant le temps de filtration.

Si vous ne savez pas exactement quand mettre votre piscine en hivernage, reportez-vous à la température extérieure. Quand celle-ci avoisine les 12°C, il est conseillé de mettre votre piscine en hivernage.

Bon à savoir : pour optimiser encore davantage l’hivernage passif de votre piscine, il est recommandé d’utiliser des accessoires comme les gizzmos, les flotteurs et les bouchons d’hivernage ou le coffret antigel. Ils sont parfaits pour que le gel endommage les équipements de votre piscine.

Hivernage d’une piscine au sel

L’hivernage d’une piscine au sel est légèrement différent de l’hivernage d’une piscine au chlore. Un électrolyseur au sel demande une attention particulière car il est sensible aux températures froides. Il est donc important de bien surveiller la température de l’eau de votre bassin.

Pour hiverner votre piscine au sel, pensez à :

  • Stopper l’électrolyse en dessous de 15°C en laissant la filtration active (eau supérieure à 5°C). En dessous de 15°C, une réaction électrochimique va provoquer une érosion, une usure prématurée qui pourrait réduire la durée de vie de votre électrolyseur.
  • Surveiller le tartre et la corrosion sur les plaques de l'installation.
  • Surveiller le taux de sel.
  • Contrôler régulièrement le ph de l'eau (entre 7,2 et 7,4).

Bon à savoir : si votre électrolyseur est monté en ligne, vous serez obligé de stopper la filtration en hiver (hivernage passif). En revanche, avec un montage en by-pass, il suffit de fermer les vannes pour empêcher l’eau d’arriver jusqu’aux électrodes. Pour prolonger la durée de vie de votre électrolyseur, il est aussi conseillé d’installer un chauffage de piscine (pompe à chaleur, échangeur thermique, chauffage solaire) pour maintenir l’eau à une certaine température.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Hivernage d’une piscine à coque

Les piscines à coque sont particulièrement fragiles en hiver car elles craignent le gel. En effet, en cas de fortes gelées, l’eau de votre bassin peut geler ce qui va augmenter son volume et faire pression sur les parois de la piscine. La coque en polyester pourrait alors se déformer voire même se fissurer.

Pour hiverner votre piscine à coque (hivernage passif), pensez à :

  • Nettoyer la ligne d’eau, les parois et le fond de la piscine
  • Faire un traitement choc
  • Vérifier le taux de pH
  • Enlever les paniers des skimmers et les remplacer par des gizzmos
  • Placer des bouchons d’hivernage dans les buses de refoulement et la prise balai
  • Purger le système de filtration pour vider les canalisations
  • Placer des flotteurs d’hivernage à la surface de l’eau en diagonale dans le bassin
  • Recouvrir avec une bâche d’hivernage ou un volet roulant (facultatif)

Pour un hivernage passif, il suffit de continuer à entretenir de la même manière qu’en été, tout en réduisant le temps de filtration à deux heures par jour.

Hivernage d’une piscine hors-sol

L’hivernage de votre piscine hors-sol dépend principalement de si vous la démontez ou non pendant l’hiver.

Les piscines gonflables ou autoportantes se démontent et ne demandent pas d’entretien particulier. Il suffit de les vider à la fin de l’été, de les nettoyer, de bien les laisser sécher et de les ranger soigneusement avant la remise en route au printemps. N’oubliez pas de nettoyer également les éléments du système de filtration.

En ce qui concerne les piscines hors-sol en bois ou en acier, elles ne se démontent pas en hiver. Pour les mettre en hivernage, la démarche est la même que pour l’hivernage d’une piscine enterrée :

  • Faire un traitement choc de l’eau
  • Verser un produit d’hivernage dans le bassin de votre piscine hors-sol,
  • Baisser légèrement le niveau de l’eau
  • Purger le filtre et débrancher éventuellement la filtration
  • Protéger votre eau de piscine des intempéries en plaçant une couverture d’hivernage
  • Surveiller régulièrement la qualité de l’eau

Plus d'informations : l'hivernage d'une piscine enterrée et doit-on hiverner une piscine avec abri ? 

        

Tout sur Hivernage type piscine

Commentaires : L'hivernage par type de piscine