L’hivernage de la piscine : comment hiverner votre piscine ?

Quand la saison froide arrive, l'hivernage d'une piscine permet d'en préserver l'eau et les installations jusqu'au retour des beaux jours. Suivant la région où vous habitez, vous devrez faire un choix entre 2 techniques d'hivernage de piscine différentes : l’hivernage passif ou l’hivernage actif, qui exigent chacun des procédés d'entretien particuliers.

Pour bien passer l'hiver, votre piscine doit être mise en hivernage pour préserver la qualité de son eau.

Pour bien passer l'hiver, votre piscine doit être mise en hivernage pour préserver la qualité de son eau.  © S. Pradier - Fotolia.com

Mettre en hivernage la piscine pour préserver l'eau et les équipements

Quand l'hiver approche et que la saison des baignades est définitivement terminée, les piscines ne sont plus utilisées. Mais pas question pour autant de les vider et de les laisser sans eau tout l'hiver !

Car mis à part quelques cas de figure exceptionnels, on ne doit jamais vider entièrement une piscine (surtout pour une longue période). En effet, une piscine vide, c'est une piscine qui va subir de plein fouet la pression du terrain qui l'entoure. Avec, à la clé, des risques que le bassin bouge ou se déterre, que les parois se fissurent, que le revêtement s'abîme...

De fait, plutôt que de vider le bassin, il faut mettre la piscine en hivernage : une opération qui permet non seulement de protéger la structure et le revêtement, mais également de conserver l'eau de la piscine pendant l'hiver... pour la réutiliser quand le printemps reviendra.

Quand hiverner une piscine ? L'importance de la température de l'eau

L'hivernage d'une piscine est une science exacte, qui laisse très peu de place à l'imprévu. Ainsi, dès que la température de l'eau descend en dessous des 12°C et qu'elle reste constante, il est temps de commercer l'hivernage de la piscine.

Le seuil des 12°C n'a évidemment pas été choisi au hasard : c'est un seuil à partir duquel les algues et autre micro-organismes ne peuvent plus se développer.

De même, il vaut mieux ne pas mettre sa piscine en hivernage trop tôt pour s'assurer que l'eau conserve sa qualité. Mais attention à ne pas trop attendre non plus : si l'hiver arrive trop rapidement, le gel risque de causer de gros dégâts...

Voilà pourquoi il est pertinent de s'en référer au seuil des 12°C pour mettre la piscine en hivernage !

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Comment hiverner une piscine : les différentes techniques d'hivernage

Savoir pourquoi et quand hiverner une piscine est une première étape... mais pour s'assurer qu'elle passe bien l'hiver, il faut également savoir comment hiverner une piscine correctement !

A ce titre, il existe 2 techniques d'hivernage de piscine différentes : l'hivernage actif, et l'hivernage passif.

L'hivernage actif est une méthode d'hivernage qui consiste à laisser tourner la piscine au ralenti, en faisant fonctionner la filtration quelques heures par jour et en maintenant l'entretien du bassin.

Il s'oppose à l'hivernage passif, une technique d'hivernage qui ne requiert elle aucune maintenance, puisqu'elle implique de mettre totalement à l'arrêt la piscine durant l'hiver !

Comment choisir sa technique d'hivernage de piscine ?

En réalité, le choix entre les techniques d'hivernage actif ou passif dépend avant tout de la météo.
En effet, l'ennemi numéro 1 des piscines en hiver, c'est le gel : quand l'eau se met à geler dans les tuyaux ou les équipements, elle gonfle, devient plus dense... au risque de faire éclater les canalisations !

Voilà pourquoi les propriétaires de piscine situées dans des régions froides et où les hivers sont « à risques » doivent opter pour un hivernage passif de leur piscine, et la mettre complètement en sommeil durant quelques mois.

La technique d'hivernage actif est quant à elle réservée aux zones dans lesquelles les hivers sont assez doux, ou aux piscines équipées d'un système de chauffage qui ne craignent donc pas le gel !

L'hivernage passif d'une piscine, quand la piscine est à l'arrêt

Lors d'un hivernage passif, la piscine va donc rester en sommeil durant tout l'hiver, ce qui va se traduire par l'arrêt de la filtration, du nettoyage et de l'entretien de l'eau et du bassin... rien de plus facile en termes de maintenance !

Cependant, cette technique d'hivernage nécessite un protocole assez exigeant pour être mise en place :

  • Un nettoyage complet et en profondeur du bassin.
  • Un traitement choc de l'eau pour qu'elle soit parfaitement saine.
  • La baisse du niveau de l'eau.
  • Une vidange et un hivernage du système de filtration de la piscine afin que de l'eau ne gèle et dégrade les équipements.
  • L'ajout d'un produit d'hivernage anti-algues et anti-calcaire pour protéger l'eau et le bassin
  • L'installation d'accessoires d'hivernage (gizzmos, flotteurs, bouchons, ballon d'hivernage...) pour empêcher le gel de dégrader les équipements.
  • La mise en place d'une couverture d'hivernage.

L'hivernage actif de la piscine, quand la piscine tourne au ralenti

La technique d'hivernage dite active implique de maintenir la filtration de l'eau pendant la saison hivernale, mais à un rythme assez faible, de l'ordre de 2h/jour en moyenne. L'hivernage actif est plus aisé à mettre en œuvre que l'hivernage passif, puisqu'il exige simplement de :

  • Verser un produit d'hivernage dans la piscine au début de l'hiver (et au besoin de renouveler l'opération).
  • Vérifier régulièrement le pH et l'équilibre de l'eau.
  • Créer des mouvements dans l'eau pour éviter le gel (en ouvrant les skimmers par exemple).
  • Paramétrer le coffret hors-gel afin qu'il fasse démarrer automatiquement la pompe quand l'eau du bassin atteint une certaine température (toujours dans l'optique d'éviter le gel).

Avec un hivernage actif, il n'est pas obligatoire de couvrir la piscine avec une bâche d'hivernage : idéal pour continuer à en profiter, au moins visuellement, lors des longues soirées d'hiver !

L'entretien d'une piscine en hiver : ne pas oublier la bâche d'hivernage

C'est un fait : l'entretien d'une piscine en hiver demande bien moins de travail qu'en été quand elle est fréquentée ! Cependant, il faut garder à l'esprit que quelle que soit la technique d'hivernage de piscine choisie, il y aura une maintenance à effectuer.

En effet, en cas d'hivernage actif, il convient d'assurer un entretien régulier de la piscine : vérifier le pH, le taux de désinfectant, vider les paniers des skimmers, nettoyer le bassin, sans oublier de créer des mouvements d'eau pour éviter le gel.

Et même si l'hivernage passif est moins contraignant en termes d'entretien, il est tout de même conseillé de surveiller de temps en temps la couleur de l'eau, mais surtout d'enlever les débris de végétaux, la neige et/ou la pluie amoncelés sur la bâche d'hivernage pour éviter qu'elle ne s'affaisse et s'endommage sous leur poids.

        

Tout sur Hivernage piscine

Commentaires : L’hivernage de la piscine : comment hiverner votre piscine ?

  • Dorel - 28/10/17

    Cela fait 21 ans que je vide totalement ma piscine avec skimmer pour l'hiver et tout se passe bien.
    Mon 1er skimmer a duré 19 ans.

  • joe.satriani - 25/11/15

    Bonjour,
    Cette année, j'ai souhaité m'occuper moi-même de l'hivernage de ma piscine essentiellement la purge des canalisations.
    - En revanche, une fois le bouchon caoutchouc enfoncé dans la buse (ou gizzmo dans le skimmer), quelques bulles continuent à s'échapper quelques secondes/minutes après bouchage : est-ce grave ?
    En résumé, je me pose des questions scolaires sur les Sciences Physiques : si j'ai un tuyau rempli d'air sur pressé sous le niveau de ma piscine et que ce tuyau a un bouchon qui fuit légèrement d'un côté (à priori à cause d'une surpression), est-ce que, avec le temps, l'eau va totalement se ré infiltrer dans le tuyau et chasser tout l'air qui y était emprisonné, ou est-ce qu'un équilibre va se créer une fois l'air revenu à la pression atmosphérique ?
    Merci.

  • simdujai - 11/12/13

    Après avoir versé le produit antigel dans ma piscine, une fine couche de glace s'est produite sur la surface le lendemain. La température était de 0 ou -3°. Je suis dans le Midi.
    Est ce normal ?

  • claude.magnette@laposte.net - 24/11/13

    Bonjour, s'il vous plait, je voudrais connaitre le pourcentage du produit Marella, qu'il faut par m3 où litre d'eau pour l’hivernage de la piscine. (cette partie a été mangé par les limaces).

  • ludo3 - 29/10/12

    bonjour, je souhaite savoir comment procéder pour hiverner la bonde de fond et la nage à contre courant pour un hivernage total. merci d'avance

Voir les 5 commentaires : L’hivernage de la piscine : comment hiverner votre piscine ?

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

A la une

Galeries photos