Hivernage actif d'une piscine

L'hivernage actif d'une piscine est une technique d'entretien hivernal qui consiste à faire fonctionner la filtration tout l'hiver... mais uniquement quelques heures par jour. Simple et efficace, elle permet une remise en route rapide de la piscine après l'hiver, même si elle demande une maintenance régulière du bassin !

L'hivernage actif de la piscine

L'hivernage actif de la piscine  © Cathleen - Fotolia.com

L'hivernage actif d'une piscine : une piscine qui tourne au ralenti l'hiver

L'hivernage actif d'une piscine, également connu sous le nom de semi-hivernage, est un procédé d'entretien de la piscine que l'on effectue en hiver, une fois la saison des baignades terminée.

A l'inverse de l'hivernage total qui consiste à laisser la piscine complètement en sommeil, l'hivernage actif implique de faire fonctionner la filtration quelques heures par jour (de 1 à 3 heures).

Ainsi, il y a toujours de l'eau en mouvement dans les tuyaux et la pompe de la piscine... ce qui empêche les divers équipements (skimmers, buses de refoulement, canalisations, etc) d'être pris par le gel !

Dans quel cas choisir l'hivernage actif ?

En réalité, l'hivernage actif est une technique qui ne dépend pas tant du type de piscine que... de la météo !

En effet, comme le risque principal d'un hivernage actif est que de l'eau gèle dans les tuyaux et les équipements et que le gel les endommage gravement, hors de question d'opter pour un hivernage actif si l'on habite dans une région très froide, où les hivers sont très rudes et le gel fréquent.

La technique d'hivernage actif est donc réservée :

  • Aux zones dans lesquelles le climat est plutôt clément, et où la saison froide reste douce.
  • Aux piscines situées dans des zones froides mais équipées d'un système de chauffage qui jouera le rôle d'anti-gel !

Quoi qu'il en soit, comme la météo reste par nature imprévisible et capricieuse, il est conseillé aux personnes souhaitant réaliser un hivernage actif de leur piscine d'être équipées d'un coffret hors-gel qui permet de démarrer la pompe de piscine quand la température de l'eau commence à avoisiner les 0°C.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Comment mettre une piscine en hivernage actif ?

Voici les 4 étapes-clés à ne pas négliger pour mettre une piscine en hivernage actif et réussir l'entretien de votre piscine en hiver :

  • 1. Le nettoyage. Bien nettoyer le fond, les parois et la surface de la piscine avec un robot et une épuisette.
  • 2. La température. Attendre que la température extérieure baisse, et que celle de la piscine passe en dessous des 12°C pour commencer l'hivernage actif. A cette température, la filtration du bassin pourra être considérablement réduite. En règle générale, on calcule le temps de filtration en prenant la température de l'eau et en la divisant par 3 (par exemple, 3h/jour pour une eau à 9°C).
  • 3. Le traitement de l'eau. Lors d'un hivernage actif de piscine, l'entretien du bassin est on ne peut plus simple : on verse un produit d'hivernage (anti-algues et anti-calcaire) dans l'eau, et on stoppe le traitement chimique ! Il faudra simplement vérifier régulièrement l'équilibre de l'eau, et réajuster le pH si nécessaire.
  • 4. Le coffret hors-gel. Pour les piscines équipées d'un coffret hors-gel, penser à le paramétrer pour qu'il mette en route la pompe de piscine avant que l'eau ne gèle. (Cet équipement n'est pas obligatoire mais vivement conseillé).

Avantages et inconvénients de l'hivernage actif

Si les habitants des régions aux hivers doux préfèrent mettre leur piscine en hivernage actif, c'est parce qu'il présente de nombreux avantages : il est facile à mettre en place, la remise en service de la piscine est plus simple avec un semi-hivernage, et surtout il y a peu de risques de dégradation des équipements par le gel ou de désamorçage de la pompe de piscine étant donné que la filtration fonctionne toujours.

Cependant, l'hivernage actif implique également une maintenance régulière de la piscine, que ce soit pour le nettoyage (vider les paniers des skimmers, nettoyer le bassin...) ou l'entretien de l'eau (vérifier la température, l'équilibre...).

Pour aller plus loin, découvrez comment choisir entre l'hivernage actif et l'hivernage passif.

        

Commentaires : Hivernage actif d'une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

A la une

Galeries photos