Retour à l'actualité du marché : Piscines, Spas et Bains


Publié le 22 février 2022 par Julie de Guide-Piscine

Le Local Piscine : retour sur une première année très riche

A l’heure ou la gestion des déchets et l’économie circulaire sont des problématiques essentielles dans tous les domaines, le reconditionnement et la revalorisation des anciens équipements est au centre de l’activité de nombreuses entreprises. Des initiatives encore peu présentes dans le monde de la piscine, qui utilise pourtant beaucoup d’équipements électriques et électroniques, soit autant de déchets qui pourraient être revalorisés.
C’est de ce constat qu’est né Le Local Piscine, qui a pour objectif de récupérer, de reconditionner et de revendre du matériel de piscine.

Clément Barioz, co-fondateur du Local Piscine, revient pour nous sur la création de la société, et sur ses prochains projets !

L'équipe du Local Piscine   © Le Local Piscine
L'équipe du Local Piscine   

Clément Barioz, vous avez créé Le Local Piscine avec César Traverse l’année dernière. Comment vous est venue cette idée d’entreprise ?

Auparavant, nous avions tous les deux effectué des jobs d’été dans le secteur de la piscine. Nous nous sommes rendus compte qu’il y avait une très forte demande des clients pour du matériel de piscine reconditionné, mais aussi que beaucoup de piscinistes avaient un amas d’équipement défectueux, notamment des robots de piscine, dans leur arrière-boutique. Ces équipements n’étaient pas utilisés, et allaient potentiellement partir à la déchetterie.
A partir de cela, nous nous sommes dit qu’il y avait quelque chose à faire, en récupérant ce matériel défectueux, en le revalorisant et en le remettant sur le marché.

La demande est d’autant plus importante que le marché de la piscine s’est démocratisé avec le Covid-19. Par ailleurs, le marché de la piscine est loin d’être le plus vert qui existe, il consomme beaucoup d’eau, de produits chimiques, d’électricité, … et de matériel !
Le fait d’y intégrer l’économie circulaire nous a donc paru très intéressant.

Nous avons commencé notre activité dans un vieux container que nous avons acheté puis refait, pour rester dans notre logique de revalorisation, mais également car nous avions peu de moyens à ce moment-là. Nous avons ensuite déménagé dans un entrepôt, dans lequel nous reconditionnons notre matériel, et avec de petits locaux qui nous permettent de travailler plus confortablement.
Aujourd’hui, nous sommes 4 personnes : César et moi-même, ainsi que Manon (business developer, qui gère la partie commercial et communication) et Louis, qui s’occupe du côté technique et reconditionnement.

Le Local Piscine : retour sur une première année très riche  © Le Local Piscine
Le Local Piscine : retour sur une première année très riche  

Le Local Piscine travaille en collaboration avec de nombreuses entreprises pour la récupération des robots. Comment se passent ces partenariats ?

Nous avons signé un partenariat exclusif avec SCP, ils nous aident et s’inscrivent ainsi dans une démarche éco-responsable en revalorisant leur matériel.

SCP communique à ses clients (plus de 5000 en France, le réseau Hydrosud participe également à cette initiative) à travers des mailings ou des opérations de communication. Les piscinistes peuvent ensuite parler de l’initiative à leurs clients, pour que ceux-ci viennent rapporter leurs anciens robots en magasin. SCP nous fournit également des pièces détachées pour nous permettre de réparer les robots.

La collecte des robots passe également par SCP : le particulier dépose son ancien robot en magasin, qui le transmet à son agence SCP. C’est eux qui se chargent ensuite de nous faire parvenir les robots.
Pour le cas des magasins ne travaillant pas avec SCP et qui souhaiteraient nous donner leurs anciens robots, nous pouvons bien entendu trouver des solutions pour la collecte !

Le Local Piscine : des robots de piscine reconditionnés   © Le Local Piscine
Le Local Piscine : des robots de piscine reconditionnés   

Et comment se passe la collecte des robots de piscine défectueux ?

Nous collectons tous les robots, et faisons le tri ensuite. Ils sont pratiquement tous réparables, et si ce n’est pas le cas, il est toujours possible de récupérer des pièces détachées.
Jusqu’à maintenant, nous nous concentrions sur quelques modèles de robots (NDLR : 5 modèles de la marque Zodiac et 7 de la marque Maytronics). Cette année, notre équipe technique est montée en compétences, donc nous allons prendre tous les modèles !
Pour le moment, nous ne reprenons que des robots de piscine, mais à terme, nous pourrions envisager de revaloriser tous les équipements de la piscine.

De même, nous reprenons principalement les robots électriques, mais nous pouvons également proposer de la pièce détachée d’occasion sur des robots hydrauliques, par exemple sur la marque Polaris. Cela permet d’augmenter l’indice de réparabilité du robot.

Nous nous inscrivons également dans une logique d’économie circulaire, notamment avec la filière REP des DEEE (NDLR : Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques, desquels font partie les robots de piscine). Ainsi, les professionnels peuvent passer par une entreprise comme la nôtre au lieu de payer une déchetterie pour le traitement de ces déchets. Ce sont les problématiques sur lesquelles intervient la Fédération RCube, à laquelle nous sommes adhérents.

Par ailleurs, si les gros réseaux sont au courant de ces aspects, les magasins indépendants sont beaucoup moins informés. Les déchetteries professionnelles étant payantes, nous leur proposons une solution simple : plutôt que de payer pour jeter, nous les débarrassons gratuitement, et cela leur permet de faire une bonne action !

Le Local Piscine vient de souffler sa première bougie et arrive à sa deuxième année d’activité. Avez-vous des projets, des objectifs ?

Notre premier objectif est de faire adhérer le maximum de professionnels de la piscine à notre modèle, et d’étendre notre concept au maximum, pour créer des emplois et tout ce qui s’ensuit.
L’année dernière, nous avons vendu nos robots sur une période de 4 mois (de mai à septembre), nous avions encore une très forte demande, avec des personnes en liste d’attente. Nous n’avions plus assez de robots pour satisfaire la demande, donc nous avons profité de la période d’hiver pour nous former afin de pouvoir mieux répondre à la demande.
Nous avons par ailleurs des arrivées prévues pour l’été, 3 personnes qui viendront renforcer l’équipe !

L’année dernière, nous agissions plutôt localement, sur la commune de Craponne (près de Lyon). Nous nous sommes vite rendus compte que les gens adhéraient facilement : nous avons récupéré l’an dernier plus de 100 robots localement et en avons vendu plus de 40, sans beaucoup communiquer. La demande est là, nous sommes là pour apporter l’offre. Cette année, notre objectif est d’être présents au niveau national, grâce à l’appui de SCP.
Pour ce qui est de la vente, l’année dernière, il s’agissait plutôt de vente directe, via le container. Cette année, nous sommes en train de lancer notre site web pour vendre directement en ligne, sur cette plateforme.

"Le monde évolue, le reconditionnement et la revalorisation se font dans tous les domaines, donc pourquoi pas dans celui de la piscine ?"

À propos de Le Local Piscine

Le Local Piscine est une société lyonnaise fondée en 2020, qui a pour objectif de vendre du matériel de piscine reconditionné. Les propriétaires de piscine peuvent ainsi réaliser des économies, tout en préservant la planète et en…

Tout savoir sur Le Local Piscine

Toute l'actu Le Local Piscine


Les dernières actus du marché de la piscine

Voir toutes l'actu du marché de la piscine

Recherche dans l'actu du marché

Par mots-clés

Par date

Les 949 fournisseurs de France

Voir tous les fournisseurs


Les 5 239 piscinistes de France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Voir tous les piscinistes

Abonnement à la newsletter PRO

Voir toutes les newsletters

L'info Piscine sur notre page LinkedIn

Guide-Piscine