L’installation d’une piscine semi-enterrée : principe et difficultés

Une piscine semi-enterrée est en partie enterrée dans le sol. La partie supérieure du bassin ou un côté de la piscine peuvent être hors-sol. Mais comment trouver son emplacement dans le jardin ? S'installe-t-elle comme une piscine classique ? Et quels sont les travaux à prévoir ? Zoom sur toutes les étapes de l'installation d'une piscine semi-enterrée.

L’installation d’une piscine semi-enterrée : principe et difficultés&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Bluewood</span>

L’installation d’une piscine semi-enterrée : principe et difficultés  © Bluewood

Trouver le bon emplacement pour une piscine semi-enterrée dans son jardin

Comme n'importe quel type de piscine non démontable, la piscine semi-enterrée est un équipement qui, une fois qu'on l'a installé, est prévu pour rester plusieurs années dans notre jardin. Il est donc primordial de déterminer et de trouver le meilleur emplacement possible pour elle. A ce titre, il faut rechercher plusieurs critères, qui sont également valables pour une piscine hors-sol ou une piscine creusée d'ailleurs, à savoir :

  • Un bon ensoleillement, afin que le soleil chauffe à la fois l'eau de la piscine, et les gens qui profitent sur la terrasse de la piscine semi-enterrée !
  • Un emplacement à l'abri du vent. Afin que la baignade soit plus agréable et que l'eau ne refroidisse pas trop ; mais également pour que le bassin ne soit pas constamment rempli de feuilles ou de détritus charriés par le vent.
  • Un sol et un sous-sol stables. En effet, si le terrain qui doit accueillir notre piscine semi-enterrée est de type argileux, siliceux, ou qu'il contient des roches, il peut y avoir un risque d'affaissement de terrain sous la piscine, ou alors de détérioration du bassin. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à faire appel à un professionnel qui procédera à une analyse de notre sous-sol.

La piscine semi-enterrée : la solution en cas de terrain en pente !

Dans l'univers de la piscine, on a coutume de dire que l'une des conditions sine qua non pour installer une piscine en extérieur, c'est d'avoir un sol parfaitement plat. Eh bien la piscine semi-enterrée, de par sa nature, est une petite exception !
En effet, une piscine semi-enterrée peut tout à fait être enterrée d'un côté, et hors-sol de l'autre ! C'est d'ailleurs la solution pour laquelle optent généralement les propriétaires de terrains en pente, voire de terrains avec du relief. Une excellente manière de s'adapter à la déclivité du sol !
Bien évidemment, si l'on enterre totalement la partie inférieure de notre piscine semi-enterrée, la surface qui va la recevoir doit être totalement plane !

Les travaux nécessaires à l'installation d'une piscine semi-enterrée

En termes d'installation, si elle nécessite un chantier moins important que pour une piscine creusée, il faut savoir que la piscine semi-enterrée ne se pose pas simplement dans le jardin comme une piscine hors-sol. Ce type de piscine demande en effet certains travaux, qui vont représenter un coût supplémentaire en plus de l'achat de la piscine en elle-même.

Voici les étapes incontournables du chantier de l'installation d'une piscine semi-enterrée :

1. Le terrassement. Même si elle n'est que partiellement enterrée, il faut creuser un trou qui constituera l'emplacement de la piscine semi-enterrée, et des tranchées qui recueillerons les canalisations qui iront jusqu'au local technique. Une fois le fond de fouille creusé, il faut absolument l'aplanir et le rendre parfaitement plat.

2. Couler une dalle de béton. Cette étape remplit un double-objectif. Premièrement : protéger le bassin (surtout s'il s'agit d'une piscine coque semi-enterrée) en l'empêchant d'être posé à-même un sol qui pourrait l'abîmer au fil du temps. Deuxièmement, permettre une meilleure répartition du poids de la piscine sur le terrain, afin d'éviter qu'il ne s'affaisse sous le poids de la piscine mise en eau.

3. L'installation de la piscine dans son emplacement, (Bien sûr, s'il s'agit d'une piscine semi-enterrée en kit, le montage du bassin au préalable!), puis la mise en place des pièces à sceller et des éventuels accessoires, du revêtement de piscine, et le raccordement du système de filtration et du système électrique...

4. Le remblaiement du trou, avec de la terre ou des graviers en fonction de la structure de la piscine.

5. Puis la mise en eau de la piscine : pour cette étape, il faut l'effectuer rapidement après le remblai, pour contrebalancer avec la pression que va exercer le terrain sur la partie enterrée de la piscine.

        

Les avis et commentaires
sur l’installation d’une piscine semi-enterrée : principe et difficultés

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos