Retour à l'actualité du marché : Piscines, Spas et Bains


Publié le 12 janvier 2022 par Julie de Guide-Piscine

Interview :
Guillaume de Troostembergh, co-Managing Director de TSPH

Le groupe TSPH (The Swimming Pool Hub) est né fin 2020 du regroupement de trois grands acteurs du monde de la piscine : LPW Pools, premier fabricant belge de piscines coques en vinylester, Covrex, fabricant belge de volets automatiques pour piscine, et Walter Pool, fabricant français de couvertures de piscines et de terrasses mobiles.

Nous avons rencontré Guillaume de Troostembergh, co-Managing Director, qui revient avec nous sur cet événement marquant et nous présente les principales nouveautés 2022 de Walter Pool.

Guillaume de Troostembergh (à gauche) et Edmond de Fabribeckers (à droite), co-gérants de TSPH   © TSPH
Guillaume de Troostembergh (à gauche) et Edmond de Fabribeckers (à droite), co-gérants de TSPH   

 

Le Groupe TSPH a été créé avec le rachat de Walter Pool. Quel bilan faites-vous de cette première année de collaboration ?

Ce bilan est très positif car il y a d'énormes synergies entre Covrex et Walter Pool. Ces deux entreprises ont un business model similaire : la vente de produits sur-mesure à des clients, professionnels de la piscine. De plus, elles partagent beaucoup de valeurs et travaillent collaboration avec une offre complémentaire. 
Nous allons développer ces synergies en offrant de plus en plus de volets automatiques Covrex à nos clients Walter Pool, et inversement, en offrant de plus en plus de produits Walter à nos clients Covrex. Tout le monde est gagnant dans l'opération : Covrex et Walter, mais aussi et surtout les piscinistes qui pourront trouver chez nous, une palette plus large de produits et plus d'expertise dans ces produits.

WaluCover, la couverture à barres pour piscine, par Walter Pool  © TSPH / Walter Pool
WaluCover, la couverture à barres pour piscine, par Walter Pool  

Chacune des trois marques du groupe est active depuis de nombreuses années. Quels sont, pour vous, les facteurs du succès qui ont permis à ces marques d’atteindre une telle longévité ?

Nous avons incorporé Walter Pool au groupe parce que cette société avait beaucoup de points communs avec nos deux autres marques en Belgique : nous avons d’innombrables valeurs partagées.

Tout d’abord, nous pensons gagnant-gagnant et concevons des produits de qualité, au juste prix, en offrant le meilleur service tant au niveau du délai que de l’accompagnement technique. Cette recherche continue de la satisfaction est pour moi la plus grande clé du succès, aussi bien avec nos clients qu'avec nos fournisseurs ou collaborateurs.

La deuxième clé est notre vision à long-terme. En tant que société à 100 % familiale, nous cherchons la création de valeur sur la durée. Nous prenons des décisions qui auront un impact dans 3, 4 ou 5 ans. Nous pouvons ainsi prendre des décisions plus sereines, au profit du client et de l'entreprise. Pour ce qui est de la politique d'investissement, par exemple, il faut savoir que la quasi-totalité de nos revenus sont réinvestis dans la société elle-même. C'est grâce à cela que nous avons grandi d'année en année !

Le troisième facteur important est la motivation de nos équipes de 160 collaborateurs. Nous avons l’habitude de définir ensemble une vision à long terme et de la partager, ce qui permet à chacun d’entre eux de comprendre parfaitement où va son entreprise, de savoir pourquoi il s’investit et d’être ainsi extrêmement motivé pour de se battre dans l’intérêt du groupe.

"Cette recherche continue de la satisfaction est pour moi la plus grande clé du succès"

Walter Pool fête en 2022 ses 30 ans d’existence. Quels sont les projets et ambitions que vous nourrissez pour la société ?

Nous avons énormément de projets pour Walter. Il s'agit d'une société qui connaît une belle longévité dans le secteur de la piscine et bénéficie d’une excellente réputation en termes de qualité de service. Elle a cependant manqué d'innovation et d'ambition ces dernières années. Notre objectif est d'inverser cette tendance, nous avons donc beaucoup de projets concrets.

Le premier d'entre eux est le déménagement de notre usine alsacienne actuelle vers un site plus moderne et plus spacieux, à proximité de Brumath, couplé à des investissements importants dans une plus grande automatisation avec plus de machines. Cela nous permettra d'être encore plus réactifs vis-à-vis de nos clients et d'être toujours plus compétitifs en matière de prix.

En parallèle, nous accélérons d’ores et déjà fortement la recherche et le développement, ainsi que l'innovation.

WaluDeck, la terrasse mobile pour piscine de TSPH et Walter Pool  © TSPH / Walter Pool
WaluDeck, la terrasse mobile pour piscine de TSPH et Walter Pool  

Tout d’abord, en janvier, nous sortons le Walu Deck Flat, une version légère de notre terrasse mobile, proposée en dimensions standard, et que nous pourrons livrer en kit chez le client sous deux semaines, même en haute saison. Ce produit permet de couvrir des piscines allant jusqu'à 8 x 4 m et peut être monté en moins d'une journée (une demi-journée pour une personne entraînée), habillage compris, ce qui offre beaucoup d'avantages, aussi bien pour le piscinier que pour l’utilisateur.

Ensuite, nous lancerons, en février, Poolshelter, notre nouvelle marque d'abris bas distribuée par Walter Pool. Nous sommes sur un abri bas très esthétique et moderne, de très haute qualité, en polycarbonate plein (et non pas une structure alvéolaire classique). L’immense avantage de cette gamme, pour l’utilisateur et pour le piscinier sera notre réactivité, en plus de son design. L’abri sera disponible sous 10 jours, même en haute saison, en dimensions standard (pour piscines de 6*3, 7*3, 8*4, ... ) ! Sa production a déjà démarré, les 50 premiers abris sont déjà prêts, et nous en prévoyons beaucoup pour la première année. Nous resterons également sur un circuit de distribution classique, par le pisciniste (pas de vente en direct).

Poolshelter, la nouvelle gamme d'abris de piscine de Walter Pool  © TSPH / Walter Pool
Poolshelter, la nouvelle gamme d'abris de piscine de Walter Pool  

Vous êtes deux à gérer le groupe TSPH. Comment se passe la co-gestion, l’organisation du groupe au quotidien sur plusieurs pays ?

Nous travaillons à deux et c'est un grand succès. Ça se passe extrêmement bien pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, Edmond De Fabribeckers a un profil polytechnicien, axé sur les opérations, les produits, les machines, c'est une très grosse force chez lui. De mon côté, j’ai plutôt un profil commercial, financier, administratif. Nous sommes donc très complémentaires, et cette complémentarité bénéficie au groupe, c'est indiscutable.

Ensuite, en étant à deux on se sent forcément moins seul, on peut donc se réconforter et mieux surmonter les épreuves. Le fait d'être à deux permet de mener des réflexions en commun, avec chacun sa manière de voir les choses. Je pense que c’est ainsi que nous prenons les meilleures décisions. Si c'était à refaire, je le referais sans hésiter, et si c'était à conseiller je le conseillerais sans hésiter.

Et finalement, avec les outils digitaux dont nous disposons aujourd'hui, nous pouvons tout à fait être en contact étroit, permanent et régulier sans même nous voir souvent. Edmond est très présent en Allemagne, je suis souvent en France et en Belgique, la distance ne pose plus aucun problème. Nous avons la chance de pouvoir nous appuyer sur de très bonnes équipes, et ça nous aide beaucoup. Aujourd'hui nous sommes une structure horizontale, très peu pyramidale, et comme chacun a un pouvoir de décision assez élevé, nous avons de grandes équipes qui fonctionnent de manière très autonome.

"Tout seul on va vite, ensemble on va plus loin"

On voit en effet que vos équipes sont dynamiques, soudées, disponibles.

Cela découle de la culture de l'entreprise. Chez nous, l'humain est central. C’est très important pour nous. Je préfère collaborer avec des équipes qui ont un niveau élevé de bien-être et de satisfaction au travail, même si c'est parfois au détriment de l'efficacité à court terme. Je suis convaincu que sur le long terme c'est plus bénéfique car cela induit une fidélisation de nos collaborateurs. Une personne motivée travaillera toujours plus efficacement qu’une personne qui ne travaille que pour justifier son salaire.

"Chez nous, l'humain est central" - Guillaume de Troostembergh  © TSPH
"Chez nous, l'humain est central" - Guillaume de Troostembergh  

TSPH et ses marques nouent des partenariats sur le long terme avec leurs fournisseurs et leurs clients. Quels sont les critères de sélection de vos partenaires ?

Quand nous recherchons des partenaires, clients ou fournisseurs, nos critères de sélection s’appuient évidemment sur le prix et la qualité, mais également sur l'aspect humain, non seulement avec la personne, mais avec l'organisation toute entière, car deux cultures d'entreprises doivent s’y retrouver. Selon moi, c'est absolument primordial pour envisager un partenariat sur le long terme, car cela permet d'évoluer dans le temps et de mieux se comprendre en cas de problèmes.

Et c’est en période de crise qu'on mesure les bénéfices de cette approche.

Par exemple, en 2017, nous avons été victimes d’un très gros incendie chez LPW Pools. Tous nos moules et nos machines sont partis en fumée. Du jour au lendemain, nous ne pouvions donc plus livrer aucune piscine, et ceci pendant 4 mois. Concessionnaires et fournisseurs : personne ne nous a lâchés. C'est là que nous avons réellement pu mesurer la valeur de nos partenariats. C'est le fruit de cette vision sur le long terme avec nos partenaires.

Aujourd'hui, la crise et la distanciation sociale et physique agissent un peu au détriment des relations avec les clients et les fournisseurs en général, car on se voit moins, malgré tout. J'espère et je pense que cela reviendra dans les années à venir : aller voir quelqu'un physiquement permet de bien mieux comprendre son mode de fonctionnement et sa façon de faire.

L'usine Walter Pool, située à Brumath, en Alsace  © TSPH / Walter Pool
L'usine Walter Pool, située à Brumath, en Alsace  

Quelles sont, selon vous, les tendances et défis du marché de la piscine pour les années à venir ?

"Sur les moyen et long termes, je suis très confiant pour le marché de la piscine, car c'est un secteur dans lequel on investit de plus en plus"

Nous avons tous connu des années assez folles en 2020 et 2021, au cours desquelles la Covid-19 a eu un fort impact sur les ventes de piscines. 2022 sera une année assez “challenging”, dans la mesure où nous remarquons tous que l'augmentation fulgurante du coût des matières premières, pose des problèmes de marge, aussi bien pour les fabricants que pour les piscinistes. Nous devons tous être attentifs à ces marges.

Selon moi, la première moitié de l’année sera très bonne, car les carnets de commandes de beaucoup de pisciniers sont déjà remplis, puis nous allons connaître un ralentissement du marché, et assurément un net recul lors de la seconde moitié de l'année.

Nous allons compenser en présentant une gamme de produits plus étendue, en innovant et en étant encore meilleurs, pour anticiper cette descente qui s’annonce. Je pense cependant que cela fera du bien à tout le monde d'avoir un peu moins de pression qu'en 2021, où le marché a tourné - peut-être un peu trop - à plein régime !

Par contre, sur les moyen et long termes, je suis très confiant pour le marché de la piscine, car c'est clairement un secteur dans lequel on investit de plus en plus. Le fait d’investir dans sa maison, dans son jardin, dans son bien-être chez soi, continuera fortement de se développer dans la culture européenne. Le climat change, nous avons beaucoup d'éléments en notre faveur, je suis donc très optimiste pour les prochaines années.

Merci Guillaume pour cet entretien !

 

Le Groupe TSPH est présent dans 27 pays, et compte plus de 160 collaborateurs au total :

  • LPW Pools a été créée en 1962, en Belgique. Elle propose aujourd’hui 12 modèles de piscines coques en vinylester. En 2020, la société dépassait les 1000 piscines vendues par an, principalement en Belgique.
  • Walter Pool a été créée en 1992, et propose aujourd’hui plus de 20 produits (couvertures de piscines, liners, terrasses mobiles et équipements de piscine) 100% made in France, distribués dans plus de 12 pays en Europe.
  • Covrex est présent sur le marché depuis 2003, avec des volets fabriqués en Belgique (l’usine Covrex ainsi que le showroom se situent à Aarschot) et distribués dans plus de 30 pays à travers le monde.

À propos de TSPH (The Swimming Pool Hub)

TSPH (The Swimming-Pool Hub) est un groupe industriel européen créé en 2020, résultant d'un rapprochement de plusieurs acteurs majeurs du secteur : Walter Pool : spécialiste de la couverture de piscines en France, qui développe, produit et vend…

Tout savoir sur TSPH (The Swimming Pool Hub)

Toute l'actu TSPH (The Swimming Pool Hub)


Recherche dans l'actu du marché

Par mots-clés

Par date

Les 939 fournisseurs de France

Voir tous les fournisseurs


Les 5 047 piscinistes de France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Voir tous les piscinistes

Abonnement à la newsletter PRO

Voir toutes les newsletters

L'info Piscine sur notre page LinkedIn

Guide-Piscine