Poser une barrière de piscine, un gage de sécurité

Poser une barrière de piscine tout autour du bassin permet de sécuriser l’espace baignade grâce à une clôture fermée et un portillon verrouillé. Ce dispositif limite ainsi les risques de noyades accidentelles, surtout chez les enfants.

Poser une barrière de piscine, un gage de sécurité &nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia.com</span>

Poser une barrière de piscine, un gage de sécurité   © Fotolia.com

Barrière de piscine : que dit la loi ?

Depuis la loi de janvier 2004, la barrière de piscine fait partie des 4 dispositifs de sécurité obligatoires pour les propriétaires de piscines privées enterrées ou semi-enterrées. Il s’agit d’une clôture, composée de poteaux et de panneaux souples ou rigides, qui permet de fermer totalement l’accès au bassin.

Installée autour de la piscine, la barrière de sécurité doit avoir une hauteur de plus de 110 cm afin d’empêcher les enfants de grimper par-dessus. Elle doit également être conforme à la norme NF P 90-306 encadrant la sécurité des piscines.

Même si la surveillance d’un adulte est toujours indispensable, poser une barrière de piscine est efficace pour réduire les risques de noyades accidentelles, notamment chez les enfants. Grâce au portillon verrouillé, vous pouvez ainsi contrôler l’accès de la piscine, pendant et en dehors des moments de baignade.

Comment poser une barrière de piscine ?

La pose d’une barrière de piscine est plutôt simple mais cela va dépendre du modèle de clôture choisi. Il existe en effet des barrières de piscine fixes ou amovibles dont les poteaux et panneaux sont fabriqués avec différents matériaux (PVC, béton, fer, bois, filet, grillage, verre, toile, etc.).

Dans la plupart des cas, seule l’utilisation d’une perceuse sera nécessaire. Prenez bien le temps de lire la notice d’installation avant de percer le sol de votre terrasse pour y installer les piquets. Ceux-ci doivent être posés à une distance précise les uns des autres (parfois 1m ou 1,25m). Par ailleurs, la clôture de piscine doit être posée à au moins un mètre du bassin.

Chaque module s’assemble ou s’accroche ensuite à un autre module avec des loquets de sécurité pour former une barrière autour de votre piscine. Si vous optez pour une barrière de sécurité amovible avec des filets ou toiles souples, il vous suffira de décrocher les loquets de sécurité pour démonter et ranger votre barrière de piscine. Pratique pour les après-midis baignade où l’on a envie de lézarder au bord de l’eau !

Le prix d’une barrière de piscine

L’achat d’une barrière de piscine consiste à acheter un kit avec des mètres de clôture. Le prix d’une barrière de sécurité varie ainsi selon plusieurs critères :

  • la qualité des matériaux : les barrières de piscine rigides avec structure en aluminium ou en inox et parois en plexiglas ou en PVC coûtent plus cher que les barrières de piscine souples.
  • le design de la clôture : certaines barrières de piscines sont transparentes et discrètes pour s’intégrer parfaitement à l’environnement.
  • les dimensions de votre piscine : plus la zone à sécuriser sera grande, plus la taille de votre barrière de piscine sera importante.

En entrée de gamme, vous pouvez trouver une barrière de piscine souple à partir de 29€ le mètre. Selon les modèles, vous avez également la possibilité d’acheter des modules entre 1 et 15 mètres en fonction des dimensions de votre piscine et de la zone à sécuriser.

Pour sécuriser votre piscine, découvrez également les abris de piscine et couvertures de piscine.

        

Les avis et commentaires
sur poser une barrière de piscine, un gage de sécurité

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos