Les traces d’algues sur ma piscine

Taches vertes, brunes, légèrement rosées ou noires sur les parois de votre bassin ? Il faut croire que des algues s’y sont installées. Pas de panique, nous avons des solutions pour prévenir leur apparition. Explication.

Les algues peuvent rapidement apparaître dans une piscine, surtout en cas de grosse chaleur.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Schiddrigkeit - Fotolia.com</span>

Les algues peuvent rapidement apparaître dans une piscine, surtout en cas de grosse chaleur.  © Schiddrigkeit - Fotolia.com

Quand et comment apparaissent les algues dans la piscine ?

L’apparition, puis la prolifération, d’algues dans une piscine peut provenir de quatre facteurs, cumulés ou non.

Résultat, des traces apparaissent sur les parois du bassin : des traces vertes gluantes, des taches sombres (dites algue brune), de la poussière jaune et volatile, des taches roses / rouges sur les éléments en plastique de la piscine, etc. Ces traces proviennent de la prolifération d’algues dans l’eau.

Quelles sont les conséquences d’une prolifération d’algues ?

Une prolifération d’algues dans la piscine entraîne une décoloration de l’eau, des parois et du fond du bassin. Première conséquence : on n’a plus envie de s’y baigner ! Et tant mieux, puisqu’une baignade dans une eau où les algues se sont développées comporte des risques pour votre santé. En effet, les algues nourrissent les bactéries. Vous baigner dans une eau avec des algues revient à vous baigner dans une eau pleine de bactéries. Il y a des risques d’allergies, de virus, d’infections.

Comment éviter la prolifération des algues ?

Pour ne pas en arriver là, il existe des gestes simples qui vous permettent d’éviter toute prolifération.

  • Avant toute chose, vous devez maintenir un pH entre 7 et 7,6 (certains précisent même entre 7,2 et 7,4). En effet, les algues apprécient se développer dans les eaux basiques : plus le pH est haut (8 et plus), et plus elles seront susceptibles de s’installer dans votre piscine. Et elles n’apprécient que moyennement de se baigner dans une eau acide (pH bas).
  • Concernant le chlore, il existe deux indices. Si vous utilisez un chlore stabilisé, il est conseillé de maintenir son taux entre 0,7 et 1,2 ppm. Si vous utilisez un chlore non stabilisé, il est conseillé de maintenir un taux entre 0,4 et 0,7 ppm.
  • Vous devez aussi vérifier la bonne performance du système de filtration. En pleine saison, pensez à le nettoyer régulièrement, soit une fois par semaine en moyenne. Mais vous pouvez le surveiller tous les jours !
  • Concernant l’entretien de la piscine, en plus du bassin, il est bien de nettoyer régulièrement l’ensemble des équipements utilisés dans la piscine (skimmers, etc.)
  • Lors des saisons chaudes, pour traiter l’eau, il est conseillé d’utiliser des traitements qui ont une action algicide (soit contre les algues). 

La prolifération des algues fait partie des nombreux problèmes que les propriétaires de piscine sont suceptibles de rencontrer. Pour éviter un maximum ces désagréments, il faut impérativement garder son eau de piscine la plus équilibrée possible.

        

Les avis et commentaires
sur les traces d’algues sur ma piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos