Le semi-hivernage d’une piscine

Le semi-hivernage, également appelé "hivernage dynamique" ou "hivernage actif", est une alternative à l’hivernage passif. Le semi-hivernage permet de relancer votre bassin dans de bonnes conditions en prévision de la belle saison. Explications.

Le semi-hivernage d’une piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Paige Foster - Thinkstock</span>

Le semi-hivernage d’une piscine  © Paige Foster - Thinkstock

Qu'est-ce que le semi-hivernage d’une piscine ?

Le semi-hivernage d’une piscine consiste à faire fonctionner le bassin et son système de filtration pendant la basse saison (2 à 4h/jour). Ce choix d'hivernage dépend de votre région d'habitation, des caractéristiques météorologiques locales, de l’équipement du bassin, mais aussi de votre disponibilité pour l'entretien de la piscine.

Le semi-hivernage est idéal dans les régions où l'hiver doux n'est pas l'origine de périodes de gel répétitives, son but étant de faire fonctionner votre piscine au ralenti afin d’en faciliter la remise en route pour la belle saison.

Comment fonctionne le semi-hivernage d’une piscine ?

Les actions de semi-hivernage d'une piscine sont à mettre en place dès que les températures extérieures se stabilisent sous les 12°C.

  • Votre système peut intégrer un coffret hors-gel ou une pompe à chaleur dégivrante tournant tout l’hiver. Ceux-ci permettront d’activer la pompe de votre bassin en cas de température proche de 0°C, évitant ainsi d’éventuels dégâts matériels.
  • L’intégration de produits anticalcaire et détartrant est aussi à prévoir dès le début de l'hivernage afin de préserver votre matériel.

Le semi-hivernage d’une piscine, les avantages

Le semi-hivernage d'une piscine cumule de multiples avantages :

  • méthode d'hivernage la plus simple à mettre en œuvre,
  • mise en service plus rapide pour relancer la piscine à la belle saison,
  • la qualité de l’eau du bassin est ici garantie,
  • le matériel est maintenu en fonctionnement, ce qui évite le grippage de la pompe,
  • votre piscine reste découverte en hiver et préserve ainsi l’esthétisme du jardin.

Le semi-hivernage d’une piscine, les inconvénients

Le semi-hivernage connaît également quelques contraintes :

  • obligation de veiller aux températures négatives de l’hiver,
  • un contrôle constant du ph, chlore, etc. est ici nécessaire,
  • la consommation électrique est supplémentaire à d'autres méthodes d'hivernage,
  • le nettoyage quotidien du bassin est inévitable en l'absence de bâche.

À noter : le semi-hivernage ne s'applique pas aux piscines sous abris, chauffées, ou hors-sol.

        

Les avis et commentaires
sur le semi-hivernage d’une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos