Les 10 étapes de la remise en route d’une piscine après hivernage

Mis à jour le 1 septembre 2016

La remise en route d’une piscine après hivernage, qu’il soit actif ou passif, est une étape importante pour vous assurer une bonne saison de baignade. La première chose est de bien choisir le moment de la remise en route, soit lorsque la température de l’eau atteint 12°C. Après cela, voici les 10 étapes essentielles à la remise en route d’une piscine après hivernage.

Les 10 étapes de la remise en route d’une piscine après hivernage&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Les 10 étapes de la remise en route d’une piscine après hivernage  DR

1. Tout remettre en place !

La première chose à faire est d’enlever la couverture d’hivernage ainsi que tous les éléments qui avaient été placés dans l’eau durant l’hiver à savoir les flotteurs d’hivernage, les gizmos ou les bouchons. De la même façon, il faut replacer l’ensemble des équipements qui avaient été stockés pour l’hiver : les paniers à skimmers, les buses de refoulement, le filtre nettoyé ou avec une nouvelle cartouche selon équipement.

2. Enlever les débris à l’aide d’une épuisette

Même avec une bâche, vous trouverez forcément quelques débris, feuilles ou autres insectes à la surface de l’eau. Vous pouvez très simplement les enlever avec une épuisette.
Vous pouvez en profiter pour nettoyer également les abords de la piscine : un coup de balai sur la plage et les margelles est le minimum requis.

3. Vérifier l’état du bassin et des équipements

S’il y a des fissures sur les parois, dans le fond du bassin ou sur les abords de la piscine, c’est le moment de s’occuper des réparations. N’hésitez pas à faire un examen minutieux de l’ensemble de votre piscine.

4. S’occuper du local technique pour un hivernage actif

Si vous avez opté pour un hivernage actif, la remise en route est simple et rapide. Il vous suffit de réajuster le temps de filtration.

5. S’occuper du local technique pour un hivernage passif

Si vous avez préféré un hivernage actif, la remise en route est plus longue et délicate. Vous devez avant toute chose remettre en état la pompe et les filtres. La pompe aura peut-être besoin d’être dégrippée : à savoir l’aider à la faire tourner avec un gros tournevis si elle bloque un peu.

Il faut ensuite ouvrir toutes les vannes, et s’occuper du boîtier électronique de la pompe : le mettre sous tension et programmer une nouvelle heure de filtration, ainsi qu’un temps de filtration.

Il est conseillé, au moment de la remise en route, de vérifier le manomètre du filtre. Trois possibilités :

• Il est équilibré, tout va bien !
• La pression est trop basse : soit la pompe est potentiellement grippée, et il faudra tenter à nouveau de la dégripper à l’aide d’un tournevis, soit elle est bouchée. Dans ce cas-là, il faudra procéder à son nettoyage.
• Au contraire, la pression est trop forte : il se peut que toutes les vannes ne soient pas ouvertes – vérifiez-les – ou le problème vient peut-être du filtre. Il suffit alors de bien le nettoyer.


6. Procéder au nettoyage approfondi du bassin

Il est temps de bien nettoyer votre bassin ! Vous pouvez utiliser un aspirateur robot pour nettoyer le fond ainsi que les parois du bassin. Il est possible qu’un amas de saleté se soit accumulé sur les parois du bassin. De fait, il est conseillé de rejeter l’eau vers les égouts, et non pas vers le filtre.

7. Adapter le niveau d’eau

Pour nettoyer la ligne d’eau, vous pouvez faire descendre le niveau d’eau de quelques centimètres. Ensuite, vous pouvez remplir le bassin au niveau des skimmers.

8. Analyser et traiter l’eau si besoin

Une fois le nettoyage effectué, vous pouvez passer à l’analyse de l’eau : vous pouvez ainsi contrôler le taux de pH, le taux de stabilisant pour une piscine au chlore, le TAC (alcalinité), le TH (titre hydrotimétrique). Il est recommandé de procéder à l’ajustement si les résultats ne sont pas bons.

9. Effectuer un traitement choc

Si cela n’a pas été fait avant hivernage, il est recommandé de procéder à un traitement choc de la piscine : au chlore, au brome ou à l’oxygène actif liquide selon traitement habituel de la piscine.

10. Laisser tourner le système de filtration

Tout est prêt ! Il est recommandé maintenant de laisser tourner le système de filtration pendant 24 à 48 heures en continu pour bien purifier l’eau.

        

Les avis et commentaires
sur les 10 étapes de la remise en route d’une piscine après hivernage

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos