Protéger les plantes d’une piscine naturelle en hiver

L’hiver arrive à grand pas et vous vous interrogez sur le sort des plantes qui ornent votre piscine naturelle. Comment protéger les plantes d’une piscine naturelle durant l’hiver ? Quelles sont les précautions à prendre contre le gel ?

Protéger les plantes d’une piscine naturelle en hiver&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; BioNova</span>

Protéger les plantes d’une piscine naturelle en hiver  © BioNova

Taillez les plantes de votre piscine naturelle pour les protéger avant l’hiver

Avant que ne débute la saison froide, vous devez impérativement penser à tailler les plantes de votre piscine naturelle. En effet, celles-ci vont entrer dans une phase de repos végétatif qui va durer tout l’hiver, et elles ne reprendront leur croissance qu’au printemps prochain. Ainsi, pour leur permettre de repartir rapidement et dans les meilleures conditions, vous devez les couper à environ 3 cm au-dessus de la surface de l’eau.

Protégez les plantes de votre piscine naturelle des feuilles mortes

Les feuilles mortes se déposent en grande quantité sur l’eau de votre piscine naturelle durant l’automne, mais il n’est pas exclu que vous retrouviez quelques végétaux dans le bassin durant l’hiver. Sachez que vous devez impérativement ramasser ces feuilles au fur et à mesure, afin de protéger vos plantes : en effet, ces végétaux émettent des gaz nocifs tels que des phosphates et des nitrates et consomment une quantité importante de l’oxygène contenue dans l’eau. Si vous ne souhaitez pas que vos plantes ne dépérissent, vous pouvez :

  • Ramasser les feuilles manuellement, avant que celles-ci ne commencent à se décomposer dans l’eau.

Retirez de votre piscine naturelle les plantes les plus fragiles

Si vous avez choisi des plantes locales, vous n’aurez pas besoin de leur apporter de soin particulier, elles passeront l’hiver sans encombre. En revanche, si vous avez fait le choix de plantes plus fragiles telles que des plantes exotiques, vous devez les protéger en les retirant du bassin. Qu’ils s’agissent de plantes flottantes ou de plantes en pots, vous pouvez les déposer dans des récipients contenant de l’eau à température ambiante et les abriter à l’intérieur.

Une aération suffisante de votre piscine naturelle protège vos plantes du gel

Pour vos plantes les plus rustiques, votre principale mission sera de vous assurer du bon fonctionnement de la pompe qui assure la circulation d’air dans votre piscine naturelle. En effet, cette circulation d’air maintient l’eau en mouvement et l’empêche de geler, ce qui serait néfaste pour vos plantes. Ainsi, ayez la certitude que la pompe elle-même n’a pas gelé et fonctionne correctement durant tout l’hiver, et vous aurez la garantie de voir vos plantes repartir de plus belle au printemps prochain.

        

Les avis et commentaires
sur protéger les plantes d’une piscine naturelle en hiver

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos