Piscine intérieure et problème d'humidité

Toute piscine couverte dégage de l'humidité, c'est normal. Mais comment s'assurer que cette dernière ne devienne pas problématique ?

Piscine intérieure et problème d'humidité&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Piscine intérieure et problème d'humidité  DR

Piscine intérieure et humidité : les risques

C'est un fait : tout comme un bassin placé sous un abri de piscine, une piscine d'intérieur couverte dégagera toujours de l'humidité. C'est normal : quand l'eau de la piscine entre en contact avec l'air de la pièce, l'eau s'évapore, et de la condensation se crée. Seul problème : dans une pièce fermée, tout cela se traduit par un taux d'humidité ambiante qui va grimper en flèche. Et avoir trop d'humidité dans une pièce (de surcroît une pièce d'eau), ce n'est jamais bon signe...

Dans une pièce fermée, l'hygrométrie (taux d'humidité dans l'air) doit se situer entre 60 et 70%. En effet, si l'humidité dans la pièce est trop présente, cela peut se manifester par :

  • De la condensation importante sur les vitres (ce qui à terme peut détériorer les meubles, les murs, le plafond),
  • Des problèmes de moisissures sur les murs et les sols,
  • Un mauvais fonctionnement des appareils électroniques dans la pièce,
  • Une corrosion des équipements (échelle de piscine par exemple).

Et dans une pièce où notre piscine intérieur dégage trop d'humidité, il y a des risques que les personnes aient du mal à respirer et ne se sentent pas bien (d'autant plus si elles souffrent de maladies pulmonaires ou respiratoires) à cause des moisissures et des micro-organismes présents.

Comment préserver la pièce des problèmes d'humidité ?

Une piscine couverte dégagera toujours de l'humidité, c'est normal. Mais pour pouvoir profiter de notre piscine intérieure sans que les problèmes d'humidité nous gâchent la vie, il y a quelques règles simples à respecter, comme par exemple :

  • Une isolation optimale de la pièce. Parce que quand l'eau chaude du bassin s'évapore et que l'air chaud et humide généré entre en contact avec des murs trop froids, le phénomène de condensation est 2 fois plus important que si les murs étaient chauds. Une bonne isolation des murs et du plafond de la pièce qui va accueillir la piscine intérieur est fondamentale !
  • Un renouvellement de l'air dans la pièce. Pour que l'air humide ne stagne pas dans la pièce trop longtemps, il est important de penser à installer un bon système de ventilation qui va le faire circuler ainsi qu'un déshumidificateur d'air qui va remplacer l'air humide par de l'air sec. Plus l'air est renouvelé, moins on a de chance que l'humidité fasse des siennes !
  • Éviter les différences de températures. L'eau s'évapore quand il y a une trop grande différence entre la température de l'eau de la piscine et celle de l'air de la pièce. Pour limiter l'évaporation de l'eau, il est donc préférable de maintenir ces températures entre 26 et 28°C.
  • Couvrir la piscine intérieure. Il n'y a pas que les piscines extérieures qui ont droit à leur couverture de piscine ! En effet, si l'on couvre notre piscine intérieure après chaque baignade, cela permet de limiter l'évaporation de l'eau. Et en plus, on pourra débrancher le déshumidificateur d'air et baisser le thermostat de la pièce, et ainsi faire des économies d'énergie !
        

Tout sur Piscine intérieure et humidité

Les avis et commentaires
sur piscine intérieure et problème d'humidité

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos