Hammam et grossesse : contre-indications et précautions

Pendant la grossesse, il est possible de profiter des bienfaits du hammam à une condition : avoir l’accord de son/sa gynécologue. Quelles sont les vertus du hammam pour les femmes enceintes ? Quelles sont les précautions à prendre et les contre-indications à respecter ?

Les soins hammam sont particulièrement agréables pour les femmes enceintes. Il faut toutefois faire attention aux effets de la chaleur.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; perfectmatch - Fotolia.com</span>

Les soins hammam sont particulièrement agréables pour les femmes enceintes. Il faut toutefois faire attention aux effets de la chaleur.  © perfectmatch - Fotolia.com

La séance de hammam pendant la grossesse

Avant de se rendre au hammam, il est nécessaire de demander conseil au gynécologue qui suit votre grossesse. Il saura ainsi vous conseiller et vous renseigner sur les contre-indications. Une fois son accord, quelques précautions sont à prendre pour votre séance de hammam.

Durant le premier et le troisième trimestre, la chaleur est plus difficile à supporter. Il est donc recommandé de ne pas rester plus de 10 minutes dans la salle chaude ou simplement de l’éviter en profitant uniquement des salles tièdes et froides. Au second trimestre, votre organisme est plus à même de profiter des bienfaits de la chaleur et vous pouvez rester dans la salle chaude entre 10 et 15 minutes.

Le plus important est d’être toujours à l’écoute de son corps. N'oubliez pas également de bien vous hydrater. Si vous vous sentez faiblir et/ou que vous avez du mal à respirer, sortez immédiatement de la pièce et asseyez-vous dans la salle de repos avec quelqu'un.

Les bienfaits du hammam pour les femmes enceintes

Le hammam possède de nombreux bienfaits pour les futures mamans. Outre ses vertus pour purifier la peau et désobstruer les bronches, la chaleur du hammam favorise également la production de collagène et le renouvellement cellulaire. La peau est ainsi plus souple ce qui atténue les vergetures.  

A travers les différentes salles du hammam, l’alternance chaud/froid est également bénéfique pour l’organisme. Une douche ou un bain de pied d’eau froide favorise la circulation sanguine et  soulage l’effet jambes lourdes.

Après la séance, les soins hammam permettent d'évacuer les tensions pour se ressourcer pleinement.

Les contre-indications du hammam

Comme expliqué précédemment, si vous souhaitez profiter d’une ou plusieurs séances de hammam durant votre grossesse, l’avis de votre médecin est indispensable. De nombreuses contre-indications existent quant à l’utilisation du hammam pendant la grossesse :

-          Les problèmes cardiaques

-          L’hypertension artérielle

-          Les problèmes de circulation et/ou varices

Bien évidemment, en cas de grossesse à risque, les bains de chaleur comme le hammam sont à proscrire. La chaleur favorise en effet la dilatation des vaisseaux sanguins ce qui peut entrainer un accouchement prématuré.

Tout comme pour la pratique du sauna pendant la grossesse, la pratique du hammam enceinte est soumise à de nombreuses précautions. En cas de doute, consultez d'abord votre médecin ou votre gynécologue.

        

Les avis et commentaires
sur hammam et grossesse : contre-indications et précautions

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos