Prix d'une piscine naturelle

Mis à jour le 16 janvier 2017

La piscine naturelle («baignade artificielle» est le terme officiel pour désigner ce type de bassin) est l’idéal de la piscine pour les amoureux de l’environnement. Cependant, une telle piscine demande un investissement financier mais aussi du temps. Découvrez quels sont les critères qui influent sur le prix d’une piscine naturelle, quels sont les tarifs pratiqués par les fabricants, quels sont les frais annexes et s’il est plus rentable de construire votre piscine naturelle vous-même.

Le prix d'une piscine naturelle/biologique

Le prix d'une piscine naturelle/biologique  © BioTop

Piscine naturelle : les critères de prix

Comme pour tout achat, le prix de votre piscine naturelle dépendra de différents critères à prendre en compte avant de faire votre choix final. Le tarif de votre piscine naturelle varie en fonction de la qualité des matériaux choisis, de la technique utilisée par le fabricant, de la pose, des aménagements et aussi en fonction des dimensions et de la forme de votre piscine naturelle. Sachez cependant, qu’une piscine naturelle est plus chère à l’achat de 10 à 20 % qu’une piscine traitée avec des produits chimiques.

Piscine naturelle : combien ça coûte ?

Une piscine naturelle est plus chère à l’achat qu’une piscine « classique » traitée au chlore car elle demande de faire des travaux différents et des installations spéciales pour garantir son bon fonctionnement. En règle générale, comptez au moins 30 000 euros pour une piscine de 100 m² si vous choisissez de la construire vous-même. En passant par un professionnel, il faudra dépenser un peu plus avec, cependant, la garantie d’un travail bien fait et la possibilité de recours en cas de malfaçon.

Le prix d’une piscine naturelle inclut :

  • Les travaux de terrassement : plusieurs centaines d’euros en fonction de la dimension de la piscine.
  • La construction du bassin : entre 20 000 et 40 000 € selon la technique choisie.
  • L’installation de l’écosystème : plusieurs centaines d’euros en fonction de la faune et la flore choisie.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Piscine naturelle : les frais annexes

Après avoir construit votre piscine naturelle, il faut aussi prendre en compte les frais annexes comme la consommation d’électricité et d’eau. Pour une piscine de 100 m2, comptez environ 400 € par an pour l’entretien de l’eau, des plantes et maintenir l’eau à bonne température. Il faut aussi remplacer l’eau qui s’évapore naturellement. Comptez entre 40 et 60 m3 par an. Il faut penser aux aménagements autour de la piscine (douche de piscine, pool house) et à la bâche de protection (pas obligatoire).

Une piscine naturelle « fait maison » : moins cher ?

Si vous réalisez votre piscine biologique vous-même, elle vous reviendra beaucoup moins cher. En effet, vous n’avez pas de main d’œuvre à payer. L’essentiel du budget sera consacré à l’achat des éléments de la piscine et des plantes. Mais soyez certain d’avoir le temps et les compétences nécessaires pour mener à bien votre projet. Si vous avez des doutes, il est préférable de vous faire accompagner par des professionnels (architecte paysagiste, constructeur). L’avantage de faire appel à un pisciniste est d’avoir une garantie qui vous protège en cas de problème lié à la construction.

Même si l’investissement de départ est plus important que pour une piscine en béton traité chimiquement, le coût de l’entretien sur le long terme est moindre. La piscine naturelle présente aussi l’avantage d’être écologique et de ne pas provoquer d’allergie chez les baigneurs. Finis les yeux rouges, les démangeaisons et la peau qui se dessèche.

L’essentiel est de demander plusieurs devis piscine, de bien comparer les différentes offres et de choisir le type de piscine qui correspond le mieux à vos attentes et à votre budget.

        

Tout sur Prix piscine naturelle

Commentaires : Prix d'une piscine naturelle

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos