Qu’est-ce qu’un bain turc ?

Bénéficiant d’un regain d’intérêt, le hammam ou le bain turc reprend une place importante dans la recherche du bien-être. Quelles sont donc l’origine et l’histoire du bain turc ? Comment cette pratique s’est-elle développée et où peut-on profiter des bienfaits du hammam ?

Découvrez l'histoire des bains turcs, aussi appelés Hammam.

Découvrez l'histoire des bains turcs, aussi appelés Hammam.  © barisdincol

L’origine du bain turc

Littéralement en arabe, le hammam signifie "eau chaude". On l’appelle aussi bain maure (en référence à l’Espagne musulmane) ou encore bain turc (par les Occidentaux).

Son origine est liée aux thermes romaines et grecques. Le hammam fonctionne sur le même modèle et il est destiné à l’hygiène corporelle. C’est aussi, comme dans l’Antiquité, un lieu social très important où l’on prend le temps de se retrouver, de discuter ensemble plusieurs heures et finalement de se détendre loin de la vie quotidienne.

Le hammam s’est répandu dans le monde à la faveur de l’expansion de l’Islam et est devenu un élément constitutif de la cité islamique, avec la mosquée et le souk, à partir du 7e siècle. On trouve des hammams de par le monde entier, du Maghreb au Moyen-Orient. En Égypte, on comptait 365 hammam, réputés comme les plus beaux d’Orient.

L’avènement de la salle de bain privée dans la maison a été un coup dur pour les bains turcs. Cependant, de nos jours, la pratique du hammam est remise au goût du jour : on trouve des bains turcs publics, des bains turcs privés et les instituts de beauté et centres de bien-être proposent souvent le hammam dans leurs soins.

Comment se déroule une séance au bain turc ?

Le bain turc est une promenade au fil des pièces de plus en plus chaudes du hammam. Il est traditionnellement divisé en trois pièces :

  • l’apodyterium : c’est une pièce à température ambiante que l’on utilise comme vestiaire et qui comporte des douches.
  • le tepidarium : la température de cette pièce est tiède et permet de passer à la salle la plus chaude en douceur.
  • le caldarium : c’est la pièce où l’on transpire, la température avoisine les 50°C et le taux d’humidité est à 100%.

Il est recommandé de passer au maximum 10 à 15 minutes dans chaque pièce. Une séance ne doit pas excéder les 45 minutes, en particulier lors d’une première fois. Le plus important est de rester à l’écoute de son corps pour à la fois se détendre et profiter au maximum des bienfaits du hammam.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis spa - sauna

Où trouver un bain turc ?

Si vous habitez dans une grande ville, vous ne manquerez pas d’adresses à tester.

Sur Paris, on peut citer le très bon hammam Pacha (réservé aux femmes) : 17 rue Mayet, Paris 6e ; Les cents ciels : 45 bis av Edouard-Vaillant, Boulogne (92) ; les bains de Saadia : 30 rue des Solitaires, Paris 19e …

Sur Marseille, testez La Bastide des Bains : 19 rue Sainte, Marseille 1er ; Le Palmier d’Orient (réservé aux femmes) : 150 avenue de la Capelette, Marseille 10e ; Les Bains de Sherazade : 23 rue du Docteur Fiolle, Marseille 6e…

À Lyon, le hammam des Émeraudes : 112 cours Vitton, Lyon 6e ; la 7e source : 24 rue Joseph Serlin, Lyon 1er ; le hammam Houari : 223 rue Duguesclin, Lyon 3e ; le hammam des Canuts : 51 rue Deleuvre, Lyon 4e…

À Bordeaux, il y a le hammam d’Orient : 111 rue Benauge, et le Grand Hammam de Bordeaux (réservé aux femmes): 45 rue des Menuts…

Enfin dans le monde, les bains turcs d’Istanbul, de Budapest et du Caire sont extrêmement réputés. À l’occasion d’un voyage, saisissez l’occasion de visiter ces bains turcs et profitez d’une séance de relaxation dans des lieux uniques et magnifiques.

Vous souhaitez profiter d'une séance de hammam ? N'hésitez pas à consulter notre annuaire des établissements de bien-être.

        

Commentaires : Qu’est-ce qu’un bain turc ?

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos