Accès Espace Pro

Peut-on enterrer une piscine en bois ?

L’un des avantages de la piscine en bois c’est qu’elle se prête à toutes les configurations, hors-sol, semi-enterrée ou totalement enterrée. Mais attention, les travaux d’installation sont totalement différents selon que vous souhaitiez rester hors-sol ou enterrer le bassin. Voyons les 5 grandes étapes pour enterrer votre piscine en bois en toute sécurité.

La piscine en bois enterrée s'intègre parfaitement à l'environnement.

La piscine en bois enterrée s'intègre parfaitement à l'environnement.  © fotolia

1 - Le terrassement pour enterrer une piscine en bois

A l’aide de piquets et de fils ou d’une bombe aérosol, commencez par marquer au sol l’emplacement du bassin en bois. Notez également l’emplacement du local technique pour la filtration et des réseaux d’arrivée et d’évacuation de l’eau et de l’électricité.

Prévoyez suffisamment large autour de la structure (au moins 50 cm) pour pouvoir réaliser le montage du bassin sans être à l’étroit. C’est encore plus vrai si vous installez un drainage périphérique.

La notice de montage de la piscine doit normalement vous indiquer les cotes à respecter.

Pour le terrassement soit vous savez manier la pelleteuse et vous louez l’engin soit vous faites appelle à un terrassier. Dans les deux cas, demandez plusieurs devis pour comparer les offres qui sont variables d’une entreprise à l’autre.

N’oubliez pas de prévoir l’évacuation de la terre.

2 - La réalisation de la dalle pour poser une piscine en bois enterrée

La dalle va assurer l’assise de la piscine en bois qui, une fois remplie d’eau, va peser plusieurs tonnes. La dalle en béton armé doit être suffisamment épaisse (au moins 15 cm) et parfaitement plane.

  • Retirez les pierres et racines du fond des fondations.
  • Il est fortement conseillé d’étaler un lit de gravier de quelques centimètres et un film polyane pour éviter les remontées d’humidité sous le bassin.
  • Posez le treillis métallique en le calant sur des petits supports. Il doit être noyé dans le béton et non pas reposer au sol.
  • Prévoyez les renforts (berceau, jambes de force) pour solidifier les parois du bassin. La pression qui va s’exercer sur les parois est importante. Suivez les préconisations du fabricant de la piscine.
  • Délimitez les côtés de la dalle avec des planches en bois.
  • Coulez le béton. Pour faciliter le travail, préférez un béton auto-plaçant directement livré en toupie. A défaut, bon courage !

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

3 - Le montage d’une piscine en bois enterrée

Le montage d’une piscine en bois enterrée ne diffère en rien de celui d’une piscine hors-sol. La piscine en bois en kit est conçue pour être facilement installée.

Pour éviter toute mauvaise surprise suivez la notice de montage étape par étape. Les piscines en kit sont souvent livrées avec un DVD ou des aides en ligne. N’hésitez pas à les consulter.

Certains fabricants proposent même un service d’assistance pour  les gestes les plus techniques comme la pose du liner. Si vous n’êtes pas sûr de vous, faites-vous aider.

4 - Le contrôle de l’étanchéité du circuit hydraulique d’une piscine en bois enterrée

Avant de remblayer autour du bassin, contrôlez l’étanchéité des pièces à sceller, des canalisations et des raccords hydrauliques.  C’est une étape importante car lorsque tout sera enterré, il sera beaucoup plus difficile de réparer une fuite...

5 - Le remblaie autour d’une piscine en bois enterrée

Avant de remblayer, il est important de protéger les parois extérieures du bassin avec une nappe d’étanchéité (type Delta MS) et d’isoler le talus en terre avec un géotextile. A présent, il faut remblayer l’espace entre les deux.

N’utilisez jamais de terre mais des graviers roulés ni trop petits ni trop gros. Ils limitent les phénomènes de tassement et assurent un drainage autour du bassin. Les canalisations sont recouvertes d’une vingtaine de centimètres de sable et d’un grillage de couleur avertisseur.

Le remblai autour du bassin se fait en même temps que le remplissage total du bassin. Cette précaution évite de faire subir aux parois une trop forte pression. Au fur et à mesure que l’eau emplie la piscine, remblayez avec les graviers en les tassant à l’aide d’un râteau ou d’une pelle. 

Il faut environ 6 mois pour que le remblai se stabilise et que vous envisagiez de construire une plage de piscine ou une terrasse jusqu’au bord des margelles.

      

Piscine bois : les différents types

Découvrez également

Commentaires : Peut-on enterrer une piscine en bois ?

Suivez Guide-Piscine.fr :