Accès Espace Pro

Piscine bois : les différents types

L’élégance naturelle et le charme du matériau, font de la piscine en bois une grande séductrice ! Elle s’intègre dans tous les environnements que votre maison soit traditionnelle soit contemporaine. Elle est polyvalente puisqu’elle peut être enterrée, semi-enterrée ou s’installer hors-sol. Elle se décline de la mini-piscine au couloir de nage en passant par le bassin sur mesure. Et choisie en kit, elle présente un rapport qualité-prix-esthétisme très attractif.

Les différents types de piscines en bois

Dans l’univers des piscines en bois, il en existe de formes différentes, de dimensions différentes mais aussi d’installations différentes. Parmi les piscines en bois, vous trouverez :

Les piscines en bois sont disponibles dans plusieurs dimensions, profondeurs et formes (ronde, rectangulaire, ovale, hexagonale, octogonale).

Les caractéristiques de la piscine en bois

Une piscine en bois est un bassin dont la structure autoportante est réalisée en bois. Les parois sont consolidées par des renforts (poteaux ou jambes de force).

Il est recommandé de la poser sur une dalle en béton.

Elle est généralement imperméabilisée par un liner ou une membrane PVC armée. Certaines piscines en bois massif immergé ne comportent pas de revêtement étanche à l’intérieur du bassin.

Les margelles sont également en bois.

La piscine en bois est soumise à la même réglementation que les autres bassins : autorisation administrative pour les bassins de plus de 10 m², règles de sécurité pour les bassins enterrés, etc.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Comment choisir une piscine en bois ?

Le bois est noble et vivant. Il a largement démontré, au fil des siècles, sa fiabilité en tant que matériau de construction. Toutes ses qualités se retrouvent dans la structure de votre piscine en bois : résistance, légèreté, souplesse et isolation thermique.

Le bois est un matériau écologique et renouvelable. Mais soyez vigilant et demandez des bois certifiés : écolabels FSC et PRFC. Ils garantissent « une gestion durable de la forêt, respectueuse de l’environnement, socialement bénéfique et économiquement viable ».

Pour votre piscine en bois, vous devez choisir bien évidemment un bois qui résiste à l’eau et aux agressions extérieures. Le bois imputrescible est tout indiqué. Il en existe deux types : le bois naturellement imputrescible (bois exotiques en général) et le bois classique traité pour devenir imputrescible.

En France, la norme NF EN 335-2 se charge de classer le bois en 5 catégories qui déterminent leur degré de résistance selon les risques d’exposition à l’humidité : le bois pour une piscine ne doit pas à être inférieur à la classe 4. Pour un bassin enterré, la classe 5 est fortement recommandée. 

Méfiez-vous des piscines très peu chères. Elles sont souvent composées de bois de classe 3 peu résistants.

Classe de bois Usage
Classe I Bois pour un usage intérieur (humidité inférieure à 20%)
Classe II Bois pour un usage intérieur (humidité supérieure à 20%)
Classe III Bois résistant à une humidité pendant une courte période
Classe IV Bois résistant à une humidité pendant de longues périodes
Classe V Bois qui supporte un contact permanent avec l'eau

Piscine en bois : durée de vie

La durée de vie d’une piscine en bois est en général supérieure à 10 ans, à condition bien sûr de l’installer correctement et de l’entretenir régulièrement. Les fabricants de piscines bois garantissent souvent leur structure pour 10 ans. Les bois sont rigoureusement sélectionnés puis traités afin de durer le plus longtemps possible. 

Comment monter une piscine en bois ?

Pour monter votre piscine en bois, il est conseillé de faire appel à un professionnel.

Que votre piscine soit hors-sol, semi ou enterrée, le sol doit être parfaitement plat et stable. N’oubliez pas que1 m3 d’eau pèse 1 tonne. Un terrain mal préparé peut s’affaisser ou déstabiliser le bassin.

Le montage d’une piscine en bois en kit est relativement simple. Pour éviter des déconvenues, respectez toujours scrupuleusement les étapes données par la notice de montage. N’improvisez pas et n’essayez pas d’aller plus vite que la notice…

Avant de vous lancer dans la pose de votre piscine, pensez aux démarches administratives à effectuer :

  • Déclaration de travaux : pour les piscines enterrées de moins de 100m², non couverts et dont les façades visibles ne dépassent pas 60 centimètres.
  • Permis de construire : pour les piscines de plus de 100m² dont les parois visibles dépassent les 60cm de hauteur et/ou les piscines recouvertes d'un abri fixe et fermé de plus d'1m80.

Les avantages de la piscine en bois

La piscine en bois est une valeur sûre qui présente de nombreux avantages :

  • La rapidité d’installation. Contrairement à un bassin maçonné, en 2 ou 3 jours pour une piscine en bois hors-sol vous pouvez plonger dans l’eau claire !
  • Une large gamme de prix. Les premiers prix pour une piscine en bois en kit commencent aux alentours de 1 000 €. Au-delà c’est une question de dimensions et d’accessoires.
  • Elle s’intègre dans tous les environnements. Elle est hors mode et intemporelle.
  • Elle est très polyvalente. La piscine en bois peut être hors-sol, semi-enterrée ou enterrée. Attention toutefois, enterrer un bassin en bois demande quelques précautions pour protéger le bois de l’humidité.
  • Elle peut s’accessoiriser. Elle peut recevoir différents équipements comme un volet intégré, un chauffage, un système de nage à contre courant, un escalier en place de la traditionnelle échelle, etc.

Les inconvénients d’une piscine en bois

Ces inconvénients sont ceux de toutes constructions en bois soumises aux aléas climatiques :

  • Les variations de température fragilisent le bois : votre piscine en bois peut se fendiller.  
  • L’exposition au soleil décolore votre piscine en bois.

Le prix d’une piscine en bois

Le prix total d’une piscine en bois dépend :

  • De la qualité du bois. Le bois exotique ou le mélèze est plus onéreux.
  • Des dimensions et de la forme du bassin. Une piscine de taille et de forme standard est moins chère qu’une piscine sur mesure.
  • Du type d’implantation. La piscine hors-sol demande moins de travaux préparatoires qu’une piscine enterrée. Son coût s’en ressent.
  • Des équipements et accessoires.

En moyenne, il faut compter :

  • A partir de 1 000 € le kit piscine bois
  • A partir 4 000 € la piscine bois hors-sol
  • A partir de 8 000 € la piscine bois semi-enterrée
  • A partir de 10 000 € la piscine bois enterrée
      

Piscine bois : les différents types

Découvrez également

Commentaires : Piscine bois : les différents types

  • Jérôme - 05/02/18

    Vous écrivez que le bois traité classe IV est un "Bois résistant à une humidité pendant de longues périodes" mais que "La durée de vie d’une piscine en bois est en général de 5 à 7 ans".
    Si c'est vrai, est-ce qu'une vrai piscine n'est pas plus intéressante vu qu'il n'y aura pas à la reconstruire trois fois en 18 ans ?

  • Guide-piscine.fr - 06/05/14

    Elo, nous vous invitons à remplir le formulaire de devis que vous trouverez sur cette page en haut à droite, pour avoir un ordre de prix.
    Cordialement

  • elo - 05/05/14

    Bonjour,
    Je souhaiterais savoir à combien me reviendrais une piscine en bois semi enterrée 6 m x 4 x 1,42 approximatif, à installer et avec le matériel nécessaire ?

Voir les 3 commentaires : Piscine bois : les différents types

Suivez Guide-Piscine.fr :