Consommation énergétique d’une piscine : bien estimer les coûts

Entre la filtration et le chauffage de piscine, la consommation énergétique d’une piscine varie considérablement de l’une à l’autre en fonction de différents critères. A commencer par les caractéristiques propres à la piscine, mais également en fonction du choix des équipements électriques installés. Il est également possible d’optimiser cette consommation à l’aide de quelques astuces.

Quels sont les éléments qui consomment de l'énergie dans une piscine ?

Pour commencer, sachez que plusieurs éléments entraînent des conséquences directes sur la consommation électrique d’une piscine.

A commencer par la surface de la piscine, qui est l’un des critères qui influencent le plus la consommation, à cause des systèmes de filtration et de chauffage qui consomment forcément davantage lorsque la piscine est grande, et vice versa. A titre d’exemple, une piscine va consommer en moyenne les valeurs suivantes selon la surface, avec une filtration programmée 15 heures/jour et un chauffage programmé 5 mois/ an :

  • Pour une piscine de 40 m3, la consommation va s’élever à environ 1700 kWh, soit 325 €/an.
  • Pour une piscine de 60 m3, la consommation sera d’environ 2 400 kWh, soit 460 €/an.
  • Pour une piscine de 80 m3, la consommation tournera autour de 4 300 kWh, soit 820 €/an.

De même, la puissance et la performance des éléments liés à la filtration et au chauffage de l’eau, détaillés plus bas, ont un impact sur la consommation. A ce titre, la consommation va dépendre de la nature des équipements électriques, à savoir une pompe à chaleur, une chaudière, des panneaux photovoltaïques, etc. Chacun de ces éléments arbore une consommation très différente, certains étant plus économes que d’autres.

Enfin, des éléments tels que le climat, l’emplacement de la piscine et les matériaux utilisés sont également des facteurs à prendre en compte. En effet, une piscine qui sera située dans une région plus fraîche ou qui est exposée au vent va davantage solliciter la pompe à chaleur que celle qui se situe dans une région chaude et qui n’est pas exposée au vent. De même, la consommation d’une PAC de piscine peut être élevée lorsque les températures baissent drastiquement, ce qui permet également de convenir qu’une piscine abritée sera moins énergivore qu’une piscine extérieure non abritée.

Quels sont les équipements les plus consommateurs dans une piscine ?

On estime que la consommation électrique moyenne d’une piscine standard s’élève entre 300 et 800 € par an, en fonction notamment des différents éléments extérieurs cités précédemment. Les systèmes de filtration et de chauffage sont les plus énergivores, mais il ne faut pas oublier les postes de consommation annexes.

Décrivez votre projet et recevez des devis piscine gratuits

Combien consomme une pompe de piscine ?

La consommation d’une pompe de piscine va dépendre du modèle que vous choisissez, mais également de la durée d’utilisation en fonction de saisons.

A titre d’exemple, on considère qu’une pompe de piscine fonctionne 12 heures par jour en juillet et août, mais cette durée est réduite progressivement selon les saisons, pour se hisser à 8 heures par jour durant 6 mois de l’année, et 4 heures par jour durant la saison la plus froide.

Une pompe de 7 kW qui est la puissance standard, va consommer en moyenne 10 080 kWh, ce qui revient à une moyenne de 360 à 400 € par an pour une piscine de taille standard, à savoir une piscine 8X4.

Le système de chauffage

Les systèmes de chauffage sont très variables dans leur fonctionnement et dans leur consommation électrique. On peut le constater sur les valeurs suivantes pour 5 mois d’utilisation par an, la consommation du chauffage de piscine varie considérablement d’un modèle à l’autre :

  • La consommation d’une pompe à chaleur de piscine s’élève entre 2,50 et 3,70 €/m3 en fonction du type d’appareil, air/eau ou sol/eau. En moyenne, chauffer une piscine 5 mois par an avec une PAC revient à dépenser entre 100 et 200 €.
  • Pour un échangeur de chaleur, vous devez prévoir entre 300 et 600 €.
  • Avec un réchauffeur électrique, le coût de chauffage s’élève à 700-900 €.

Les postes de consommation annexes

Enfin, bien que minimes au regard des niveaux de consommation de la filtration et du chauffage, il faut tenir compte des consommations électriques liées à d’autres éléments, tels que l’éclairage, le robot de piscine, le volet roulant le cas échéant. Là encore, la consommation est très différente d’un équipement à l’autre, soyez donc attentif aux différents modèles et privilégiez les éléments avec capteurs solaires notamment.

N'oubliez pas non plus les équipements de dosage des produits de traitement, comme l’électrolyseur. Bien que peu énergivore, la consommation électrolyseur de piscine s’élève à 150 à 200 W par an, ce qui revient à une cinquantaine d’euros par an.

Comment connaître la consommation électrique d’une piscine ?

Pour déterminer la consommation en électricité d’une piscine, il est nécessaire de tenir compte des équipements électriques installés, et de relever leur puissance électrique en W (watts). Ensuite, il faut calculer la durée d’utilisation pour chacun, en jour, mois ou année. Pour ensuite connaître le résultat en kWh, il faut faire le calcul suivant :

Puissance de l’équipement en watts X la durée d’utilisation en heures / 1000

Pour connaître enfin le prix de la consommation électrique de la piscine, vous devez additionner les valeurs de consommation en kWh de tous les appareils réunis, et les multiplier par le prix de l’électricité mentionné sur votre contrat de fournisseur.

Comment diminuer la consommation d’une piscine en électricité ?

Une fois que vous avez compris quels sont les différents postes de dépense électrique d’une piscine, il devient plus facile d’agir sur cette consommation en vous tournant vers les bons appareils, les équipements économes et moins énergivores. Parmi ces équipements qui permettent de réaliser des économies :

  • En ce qui concerne la filtration, sachez que certaines pompes de filtration comme la pompe à vitesse variable, permettent de réaliser jusqu’à 60 % d’économie d’énergie, et donc d’économies sur les factures d’énergie. Une pompe à vitesse variable permet de régler le débit et donc la puissance de la pompe, et de conserver une puissance maximale durant la saison chaude et les heures d’utilisation de la piscine, pour la baisser lorsqu’il fait froid et/ou nuit.
  • En ce qui concerne le chauffage, privilégiez sans hésiter la pompe à chaleur qui demeure le système le moins énergivore et le moins coûteux actuellement. Vous pouvez l’associer à un dispositif solaire, comme la couverture de piscine équipée de panneaux photovoltaïques, qui peut augmenter la température de quelques degrés sans aucune consommation électrique grâce à l’énergie solaire, pour éviter de solliciter le chauffage de piscine.

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez optimise la durée de filtration en vous adaptant à la température de l’eau, à la fréquence d’utilisation de la piscine et à la présence ou non d’un abri de piscine notamment. Pensez à réduire la durée de la filtration lorsque les températures baisses, couvrez bien votre piscine la nuit pour maintenir la température de l’eau et pour limiter les débris à filtrer, ce qui sollicitera moins la pompe de piscine.

Pompe de piscine : comment choisir le bon modèle ?

Achat : conso énergétique piscine

Tous les contenus :

Ma piscine /Construire sa piscine/Filtration & Chauffage/Pompe de piscine/Consommation électrique

Trouver votre pisciniste

Le guide des 5508 piscinistes, constructeurs et installateurs en France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Consultez aussi :

Newsletter
Guide-Piscine

Chaque mois, recevez nos conseils pour rendre votre piscine plus belle !

Simulateur piscine

Configurez votre piscine : dimension, technique de construction, équipement, prix...

Simuler gratuitement
votre piscine
piscine Estimez le prix de votre piscine Recevez jusqu'à 3 devis Gratuit et sans engagement
Service proposé par Guide-Piscine
J'en profite !