L’hydrothérapie interne et externe

Publié le 2 décembre 2020

L'hydrothérapie consiste à utiliser de l'eau thermale ou de l'eau de mer lors de soins thérapeutiques. Mais en fonction des pathologies à soigner et des effets attendus, cette dernière peut soit être utilisée en externe, soit en interne.

L'hydrothérapie : se soigner ou se soulager grâce à l'eau

Comme son nom l'indique, l'hydrothérapie est une méthode thérapeutique qui consiste à faire usage de l'eau lors de divers soins afin de prévenir, traiter ou soigner certains problèmes de santé. L'hydrothérapie peut être utilisée lors :

  • D'une cure thermale : l'eau utilisée lors des soins thermaux est alors une eau thermale et minérale qui provient d'une source naturelle.
  • D'une cure de thalassothérapie : dans ce cas, ce n'est non pas de l'eau minérale mais de l'eau de mer, chauffée entre 30 et 35°C en moyenne, qui est utilisée.

A noter : bien que l'hydrothérapie présente des vertus médicales avérées, il est tout à fait possible de faire une cure thermale ou de thalassothérapie sans avoir de soucis de santé particuliers, mais juste pour son propre bien-être !

Hydrothérapie interne ou externe : quelles différences ?

Si l'hydrothérapie consiste à utiliser de l'eau thermale (ou de l'eau de mer) pour soulager ou guérir certaines pathologies, il faut savoir que cette thérapie emploie de nombreuses techniques diverses regroupées en deux grandes familles : l'hydrothérapie interne, et l'hydrothérapie externe :

  • L'hydrothérapie interne regroupe les soins pour lesquels le patient ingère directement de l'eau, par le biais par exemple d'inhalations, de gargarismes, d'aérosols, ou encore de cures de boissons minérales. La plupart des traitements prodigués en hydrothérapie interne ont pour but de soigner les curistes présentant des problèmes au niveau des voies respiratoires.
  • L'hydrothérapie externe rassemble quant à elle les soins où l'eau est appliquée en externe sur le corps du curiste, comme par exemple les bains (en baignoire, en piscine), les douches (douches simples ou avec jets d'eau), les bains de marche ou encore les enveloppements (enveloppements de certaines parties du corps dans un mélange d'eau et de vase). L'hydrothérapie externe concerne surtout les patients atteints de problèmes articulaires (rhumatismes, arthrose) et/ou de circulation sanguine, mais permet également de traiter certaines maladies de peau.

Décrivez votre projet et recevez des devis gratuits Votre devis spa - sauna

Hydrothérapie externe ou interne : comment choisir ?

Exception faite des curistes qui réalisent une cure thermale dans un unique objectif de bien-être,  c'est évidemment le médecin qui va prescrire au patient une cure thermale qui va, suite à un bilan de santé, décider si ce sont des soins en hydrothérapie externe ou en hydrothérapie interne qui sont le plus appropriés.

Pour rappel, pour qu'une cure thermale puisse entièrement tenir ses promesses et faire bénéficier au patient de ses effets thérapeutiques positifs, cette dernière doit obligatoirement durer 18 jours au minimum, et comprendre 3 soins par jour.

Le pouvoir thérapeutique de l'eau

Tous les contenus :

Bien-être /Thermes/Tout savoir sur le thermalisme/Pouvoir thérapeutique eau/Hydrothérapie

Le guide des thermes de France

Le guide des 1794 établissements de France

nord pas de calais picardie champagne ardenne lorraine alsace franche comte bourgogne ile de france haute normandie basse normandie bretagne pays de la loire poitou charente centre aquitaine limousin auvergne rhone alpes provence alpes cote d azur corse languedoc roussillon midi pyrenees

Consultez aussi :