Hivernage d’une piscine naturelle

En hiver, votre piscine naturelle ne nécessite que très peu d’attention. Cependant, il ne s’agit pas de la délaisser totalement, car l’hivernage de votre piscine naturelle se prépare. Suivez donc ces quelques conseils afin que tout se passe pour le mieux durant la saison froide.

Hivernage d’une piscine naturelle&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Ugri - Fotolia.com</span>

Hivernage d’une piscine naturelle  © Ugri - Fotolia.com

Vous pouvez retirer le filet de protection pour l’hivernage de votre piscine naturelle

Lors de la saison automnale, il est fortement recommandé d’installer un filet protecteur sur le bassin afin de le protéger de la chute des feuilles. En prévision de l’hivernage de votre piscine naturelle, vous pouvez retirer ce filet protecteur après vous être assuré(e) que plus aucun arbre à proximité n’est susceptible de perdre encore ses feuilles. Malgré toutes ces précautions, il est possible que vous observiez des végétaux de temps en temps à la surface de l’eau, durant l’hiver. Dans ce cas, n’oubliez pas de les retirer de l’eau le plus rapidement possible : les feuilles et autres végétaux ne doivent pas s’installer durablement dans votre piscine naturelle.

Durant l’hivernage de votre piscine, soyez attentif(ve) au gèle

Le gèle est le plus grand ennemi des piscines, et c’est également le cas pour votre piscine naturelle. En effet, le gèle peut entraîner une mauvaise oxygénation de votre piscine, ce qui favorise le développement des algues, notamment. Il est rare d’observer une piscine entièrement gelée lorsque le bassin présente une profondeur suffisante, mais aucune n’en est totalement à l’abri. Ainsi, pour lutter contre le gèle, vous pouvez adopter des gestes simples :

  • Ne coupez pas la filtration de votre piscine naturelle en hivernage : la pompe permet de maintenir l’eau en mouvement, or une eau en mouvement a peu de chance de geler.
  • Si vous observez que le plan d’eau est entièrement gelé, posez simplement une casserole d’eau bouillante sur la surface qui va fondre très rapidement.

Pour l’hivernage de votre piscine naturelle : un nettoyage est de mise de temps en temps

Bien évidemment, durant son hivernage, votre piscine n’aura pas besoin d’être nettoyée aussi fréquemment que durant la saison des baignades. Cependant, un nettoyage en profondeur de temps en temps vous permettra de la préparer, et vous évitera un nettoyage long et laborieux au début du printemps. Ainsi, entre début décembre et début mars, vous pouvez raisonnablement envisager de nettoyer votre piscine 2 fois, en respectant chaque étape :

  • Brossez bien les parois du bassin afin de retirer les dépôts.
  • Passez l’aspirateur de piscine, et ne négligez aucune zone.
  • Nettoyez bien le filtre à l’aide de vinaigre, après l’avoir préalablement vidé.
        

Tout sur Hivernage piscine naturelle

Les avis et commentaires
sur hivernage d’une piscine naturelle

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos