DOSSIER : Une piscine hors-sol dans votre jardin

Quel traitement de l’eau pour une piscine hors-sol ?

L’eau d’une piscine, qu’elle soit hors-sol, semi-enterrée ou enterrée, doit être analysée et traitée régulièrement. Quelques gestes simples s’imposent pour garder une eau saine et transparente.

Quel traitement de l’eau pour une piscine hors-sol ?&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; shutterstock_Pashin Georgiy</span>

Quel traitement de l’eau pour une piscine hors-sol ?  © shutterstock_Pashin Georgiy

Pourquoi traiter l’eau d’une piscine hors-sol

Que vous possédiez une piscine hors-sol ou une piscine creusée, l’analyse et le traitement de l’eau s’effectue pratiquement de la même manière.
Toutes les piscines hors-sol sont normalement équipées d’un système de filtration composé d’une pompe et d'un filtre. Il œuvre à la qualité de l’eau de votre piscine en retenant les fines impuretés (les plus grosses sont à retirer à l’épuisette ou avec un aspirateur de piscine). Mais la filtration seule ne suffit pas pour maintenir l’eau propre et saine, il convient en parallèle de traiter chimiquement votre piscine afin d’éliminer les bactéries, algues ou autres champignons nocifs.

Les produits de traitement pour piscine hors-sol

Avant de traiter l’eau, il est indispensable de l’analyser. L’analyse de l’eau est l’étape préalable au traitement, elle s’effectue la plupart du temps par test colorimétriques (bandelettes test ou réactifs liquides par exemple). On traite ensuite l’eau en fonction des valeurs qui ont été relevées.
Chlore, floculant, anti-algues, produit pH+ et pH- sont autant de produits que vous devez avoir à porté de main pour traiter votre eau. Ils sont à placer en général dans un doseur flottant ou directement dans les skimmers. Evitez de vous baigner directement après traité l’eau, faites tourner le système de filtration et attendez 1 ou 2 heures.

Les produits de traitement pour l’eau de votre piscine hors-sol s’achètent en magasins spécialisés mais également en grandes surfaces. L’avantage si vous allez chez un spécialiste c’est qu’il pourra vous dispensez de précieux conseils. Il existe des kits avec tout ce dont vous aurez besoin dedans, ou bien des produits combinés, à vous de choisir ce que vous convient le mieux.

Si vous ne la démontez pas en hiver, pensez à vidanger votre piscine hors-sol de temps en temps et à effectuez un bon hivernage.

Peut-on se passer du chlore ?

Le chlore reste le produit le plus fréquemment utilisé pour traiter l’eau des piscines hors-sol. Mais il existe des alternatives intéressantes : le brome par exemple, il est aussi puissant que le chlore en matière de désinfection de l’eau et présente l’avantage de ne pas irriter la peau et les yeux. Le brome est un produit inodore, utilisé surtout dans les piscines chauffées mais vous pouvez très bien le choisir pour votre piscine hors-sol, il vous coutera cependant plus cher que le chlore.
Une autre solution si vous souhaitez traiter votre piscine écologiquement est d’installer un électrolyseur au sel. Vous aurez simplement à mettre du sel dans l’eau, puis lorsqu’elle passera dans l’électrolyseur une réaction chimique se passera et transformera ce sel en chlore naturel. Si le sel est plutôt bon marché, sachez tout de même que l’électrolyseur est un appareil qui vous coutera plusieurs centaines d’euros.

Pour parfaire l’entretien et le nettoyage de votre piscine hors-sol, il est parfois utile de posséder un aspirateur ou un balai de piscine ainsi qu’une épuisette pour ôter les impuretés présentes sur le fond, les parois ou à la surface du bassin.

DOSSIER : Une piscine hors-sol dans votre jardin

  1. Comparatif des différentes piscines hors-sol
  2. L’installation d’une piscine hors-sol étape par étape
  3. Quel traitement de l’eau pour une piscine hors-sol ?
  4. Habillage et aménagement d’une piscine hors-sol
        

Dossiers

Les avis et commentaires
sur quel traitement de l’eau pour une piscine hors-sol ?

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Galeries photos