Accès Espace Pro

L’analyse de l’eau de la piscine

L’analyse de l’eau fait partie des étapes d’entretien incontournables de la piscine. Le taux de désinfectant, la dureté de l’eau, les variations du pH… tout cela doit être contrôlé et ajusté régulièrement par vos soins. Voici les différents paramètres à surveiller, les divers outils à utiliser sans oublier la marche à suivre pour tester l'eau de votre bassin dans les règles de l'art !

Analyse de l’eau d'une piscine : que faut-il surveiller et vérifier ?

L'eau est une substance chimique constituée de molécules H2O. Ce composé est très stable et néanmoins très réactif ; c'est pourquoi pour assurer aux utilisateurs une baignade dans une eau saine et propre, et pour garantir une longue durée de vie aux équipements (liner, pièces à sceller, etc) il est important de procéder régulièrement à l'analyse de l'eau de votre piscine.

L'analyse de l'eau passe par un contrôle de la qualité et de l'équilibre de l'eau de la piscine, ce qui implique la vérification de différents paramètres qui pourront être testés un à un, ou parfois en même temps.

L’équilibre de l’eau se joue entre 3 paramètres : l’acidité, la dureté et l’alcalinité de l’eau. Pour la santé des baigneurs et pour la durabilité des équipements de piscine, l’eau du bassin ne doit pas être trop calcaire ou agressive, ni trop douce ! Le juste équilibre est à trouver, et c’est en cela que l’analyse de l’eau est importante.

Voici les principaux paramètres à surveiller lorsque vous procédez à l'analyse de l'eau :

  • Le pH de l’eau (potentiel hydrogène), qui indique la concentration de l'eau en ions hydrogènes. Idéalement, il doit être plutôt neutre, et se situer entre 7,2 et 7,8. En dessous de 7,2, l'eau de la piscine va être acide et irriter aussi bien les utilisateurs que les équipements, et au dessus de 7,8 l'eau sera trop basique et les algues risquent de proliférer dans le bassin.
  • Le TH de l'eau (titre hydrotimétrique) sert à évaluer la dureté de l'eau de la piscine par le biais de sa concentration en sels de magnésium et calcium. Dans l'idéal, le TH doit être situé entre 10 et 25°f (degrés Français) : en dessous, l'eau est trop douce et peut devenir corrosive, et au-dessus, l'eau devient trop dure et le calcaire risque d'endommager les équipements.
  • Le TAC de l'eau (titre alcalimètre complet) sert à mesurer le pouvoir tampon de l'eau, autrement dit la capacité de l'eau à absorber les variations du pH. Pour un pH bien stable, l'alcalinité d'une eau de piscine doit être maintenue entre 80 et 120 mg/L.
  • Le taux de désinfectant (chlore, brome, PHMB, sel, etc) pour assurer que l'eau soit exempte de bactéries. Les taux varient évidemment en fonction du  type de traitement de l'eau utilisé.
  • Le stabilisant piscine, un paramètre très utile lors de l'analyse d'une piscine au chlore, car ce dernier permet de prolonger la durée de vie du chlore dans une piscine. Son taux idéal est de 20 à 30 mg/L.
  • La température de l'eau, autre paramètre très important à prendre en compte. En effet, une eau de piscine trop chaude ou trop froide peut altérer l'efficacité de certains produits désinfectants, et être propice au développement d'algues dans la piscine.

Analyse de l'eau d'une piscine : dans quel ordre vérifier les paramètres ?

Lorsque vous effectuez l'analyse de l'eau de votre piscine, il est préférable de commencer par mesurer le TH et le TAC, car ces derniers ont une influence directe sur le pH de l'eau de la piscine. Une fois ajustés, il y a donc de fortes chances que le pH de l'eau change...

De même, il convient de mesurer le pH avant le taux de désinfectant - notamment dans le cas de l'analyse de l'eau d'une piscine au brome ou au chlore-, car le dosage du brome et du chlore dépend directement du pH de l'eau.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

Récapitulatif des différentes analyses de l'eau d'une piscine

Paramètre de l'eau Valeur optimale Ajustement pour augmenter Ajustement pour diminuer
TAC Entre 80 et 120mg/L Ajout de produit à base de bicarbonate de soude Brassage de l'eau
TH Entre 10 et 25°f Ajout de produit à base de carbonate  ou sulfate de calcium et magnésium Diffusion d'un séquestrant calcaire
pH Entre 7,2 et 7,8 (dépend du type de désinfectant utilisé) Ajout de produit pH Plus Ajout d'un produit pH Moins
Taux de désinfesctant

Brome : entre 1,2 et 3 mg/L

Chlore : entre 1,5 et 2 mg/L

Sel : entre 3 et 7 g/L

PHMB : entre 30 et 45 mg/L

Ajout de produit désinfectant

Brome : ajout d'un neutralisateur de brome

Chlore : ajout de thiosulfate de sodium. 

Sel : vider une partie de l'eau

Taux de stabilisant Entre 20 et 30 mg/L Ajout de stabilisant Vidange partielle du bassin

Fréquences des analyses :

Pour le TAC et le TH, il est recommandé d'effectuer les analyses au moins 1 fois par mois en pleine saison. Pour le pH et le taux de désinfectant, c'est 1 fois par semaine minimum quand la piscine est utilisée. Pour le taux de stabilisant, 2 fois par an.

Les 3 étapes incontournables pour toute analyse d'eau

Que vous procédiez à l'analyse d'une piscine au sel, au PHMB, au chlore ou au brome, le procédé sera toujours le même, et l'analyse de l'eau s'effectuera toujours en 3 étapes :

  1. L’échantillonnage, qui consiste à prélever une petite quantité d'eau à 30-40 cm en dessous de la ligne d'eau. Ceci est très important, car l'eau en surface est plus chaude et sa composition n'est donc pas exactement la même que sous la ligne d'eau.
  2. L'analyse en elle-même, réalisée à l'aide des outils d'analyse de l'eau d'une piscine adaptés au paramètre que vous souhaitez tester.
  3. L'interprétation des résultats une fois l'analyse terminée.

Les différentes méthodes d'analyse de l'eau d'une piscine : manuelles ou automatiques ?

Pour effectuer l'analyse de l'eau d'une piscine, il existe différents types outils qui se classent dans 3 grandes catégories : les bandelettes-test, les pastilles et réactifs liquides et les testeurs électroniques. Chaque outil existe pour un ou plusieurs paramètres de l'analyse de l'eau (on trouve par exemple aussi bien des bandelettes-test pour pH que du phénol rouge liquide pour pH ou des pH-mètres électroniques dans le commerce).

Si les bandelettes, les pastilles et les réactifs fonctionnent par colorimétrie et donnent des résultats plus ou moins fiables et précis, les testeurs électroniques, plus onéreux à l'achat, sont bien évidemment plus exacts.

Pour se procurer les outils d'analyse de l'eau d'une piscine, il suffit d'acheter dans le commerce ou sur internet des trousses et autres kits d'analyse d'eau pour piscine.

A noter : pour éviter les mauvaises interprétations et les mauvais diagnostics de l'eau de votre piscine, il existe également des lecteurs de bandelettes d'analyse. Une fois la bandelette-test trempée dans l'eau, il faut la placer dans le lecteur pour que les valeurs demandées s'affichent de manière digitale sur l'écran.

        

L’analyse de l’eau de la piscine

Découvrez également

Commentaires : L’analyse de l’eau de la piscine

  • Dan - 20/01/16

    Article interessant sur l'analyse de l'eau de piscine.Guide-piscine

  • edile - 27/12/13

    il me semble que les résultats ne sont pas les memes lorsque le traitement est aux UV.Car j'obtiens pH 7.1
    chlorine 0
    alkalinité 0...stabiliser 0 Qu'en pensez vous ?

  • Yolou - 02/09/13

    Si l'eau de ma piscine contient une bactérie dangereuse, comment puis-je le savoir ?

  • yoz - 29/07/13

    un taux chiffré ça serait sympa, c'est bien de dire qu'il n'en faut ni trop ni pas assez... combien serait bien plus efficace

Voir les 4 commentaires : L’analyse de l’eau de la piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

A la une

Galeries photos

Suivez Guide-Piscine.fr :