DOSSIER : Les 8 étapes de la construction d’une piscine enterrée

3. Le drainage, recommandé pour la stabilité de votre piscine

Le drainage consiste à mettre en place un drain autour de la piscine ou au niveau des fondations, pour dévier les arrivées d’eaux qui peuvent exercer une pression sur la piscine. La présence d’une nappe phréatique, un sol argileux ou en pente rendent le drainage indispensable.

Le drainage, recommandé pour la stabilité de votre piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fabulon</span>

Le drainage, recommandé pour la stabilité de votre piscine  © Fabulon

Les risques liés au terrain et à la pression de l’eau

Le ruissellement des eaux de pluie dans le sol peut exercer une pression sur la piscine. Votre constructeur de piscine doit connaître les phénomènes qui peuvent représenter des dangers : poussée d’Archimède, effondrement de terrain, etc.

Votre terrain est marécageux ? Votre piscine est construite dans une pente ou dans une cuvette ? Avec le terrassement, il faudra envisager des travaux supplémentaires comme l’installation de piliers de soutien et/ou d’un système de drainage.

Le drainage : un lit de cailloux par mesure de précaution

Il est possible d’installer un tuyau de drainage sur les périphéries de la piscine, ou sous la fosse à plonger. Les drains se composent de cailloux et d’une membrane géotextile. Ils empêchent le ruissellement des eaux jusqu’aux parois de la piscine.

Le drainage est raccordé au système d’évacuation des eaux. Il permet le bon écoulement des eaux, sans compromettre la solidité et la stabilité de la piscine. En plus du drainage du terrain, il est possible de mettre en place un puits de décompression (ou puits drainant) pour pomper l’eau si besoin. Il récolte les eaux de pluie en provenance du drain. Il doit être installé en dessous du niveau le plus bas de la piscine, et donc prévu lors du terrassement.

Le drainage est très fortement recommandé par les constructeurs de piscine, voire obligatoire. Il assure la bonne assise de votre piscine, grâce au bon écoulement des eaux du sol et du sous-sol. Après cette étape, on peut construire ou mettre en place la structure de la piscine. On est maintenant sûr qu’elle sera bien positionnée, et bien maintenue.

DOSSIER : Les 8 étapes de la construction d’une piscine enterrée

  1. 1. Le traçage de la piscine
  2. 2. Le terrassement : le véritable commencement du chantier
  3. 3. Le drainage, recommandé pour la stabilité de votre piscine
  4. 4. La structure de la piscine
  5. 5. Les canalisations et autres raccordements
  6. 6. Le remblaiement autour de la piscine
  7. 7. La pose du revêtement de piscine
  8. 8. Mise en eau, margelles et finitions
  9. La construction d’une piscine enterrée : en bref
        

Dossiers

Les avis et commentaires
sur 3. Le drainage, recommandé pour la stabilité de votre piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Galeries photos