Sauna et choc thermique, soyez prudent !

Le sauna offre de nombreux bienfaits reconnus, mais il s’agit de rester prudent(e) lorsque vous entrez et sortez de la cabine, sous peine d’être victime d’un choc thermique. Découvrez donc les dangers du choc thermique, les signes précurseurs et les gestes à adopter pour éviter le choc thermique après une séance de sauna.

Utilisation et bienfaits du sauna&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Áment Gellért - Fotolia</span>

Utilisation et bienfaits du sauna  © Áment Gellért - Fotolia

Qu’est-ce qu’un choc thermique ?

Lorsque le corps subit un changement de température brutal et soudain, cela provoque un stress physiologique que l’on appelle le choc thermique.

En effet, durant l’exposition à la chaleur, comme par exemple durant une séance de sauna, le cœur s’accélère, le corps transpire et les vaisseaux sanguins se dilatent. Mais lorsque vous subissez une baisse de température trop rapide et brutale à la sortie du sauna, le corps n’a pas le temps de s’adapter, les vaisseaux subissent une constriction brutale, ce qui peut provoquer des effets néfastes.

Les dangers d’un choc thermique durant le sauna

Vous devez être très prudent(e) à l’entrée et à la sortie d’une séance de sauna, car un choc thermique peut provoquer des effets plus ou moins graves :

  • Des picotements ;
  • Des frissons ;
  • Des maux de tête ;
  • Des troubles de la vue, de l’audition ;
  • Des crampes ;
  • Une sensation de fatigue intense ;
  • Un malaise, avec éventuellement une perte de connaissance ;
  • Une crise cardiaque ;
  • Une syncope.

Ainsi, lorsque vous entrez ou sortez du sauna, vous devez être attentif(ve) aux moindres signes précurseurs et changer immédiatement d’environnement, afin que votre corps se réadapte.

Comment éviter le choc thermique durant le sauna ?

Heureusement, tous les usagers des saunas ne sont pas victimes d’un choc thermique aux effets graves, cependant vous devez adopter des gestes simples vous permettant d’éviter le pire.

Pour commencer, sachez que vous pouvez ressentir un petit choc thermique en entrant dans le sauna, et vous devez en mesurer les effets qui doivent rester minimes.

Ainsi, commencez par éviter absolument la consommation de drogue et d’alcool avant d’entrer dans le sauna, et si possible, évitez également les repas copieux. Notez également que lors de votre premier passage dans la cabine, il est préférable que vous preniez place sur la banquette la plus basse qui est moins exposée à la chaleur.

Lorsque vous en sortez de la cabine, ne vous précipitez pas dans l’eau froide du bain ou de la douche, prenez votre temps et commencez par de l’eau tiède. De même, vous devez boire beaucoup d’eau en sortant de la cabine, mais toujours progressivement.

        

Les avis et commentaires
sur sauna et choc thermique, soyez prudent !

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos