Les pompes pour le système de traitement de l'eau de la piscine

Deux systèmes sont répandus : les pompes centrifuges et les pompes auto-amorçantes. Mais comment choisir ? Avant de décider de l'achat d'une pompe, il est bon de connaître au préalable le type de filtration que l'on va prendre pour sa piscine : filtre à diatomées, filtres à cartouches, filtre à sable, filtre à zéolite, filtre à poche. Car il est important de tenir compte de la compatibilité entre filtres et pompes.

Pompe centrifuge&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; STA-RITE</span> fleche

Pompe centrifuge  © STA-RITE

Pompe centrifuge auto-amorçante&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Premium</span>

Le critère de la taille du bassin est capital, parce que c'est en fonction de son volume que vous mesurerez le débit que doit avoir votre pompe. La longueur de la canalisation joue aussi un rôle essentiel. Dans un circuit de filtration fermé, l'eau effectue des va-et-vient du bassin vers le local technique où se trouvent les différents éléments de filtration. Il faut alors être en mesure de déteminer la longueur des tuyaux afin d'évaluer la puissance suffisante que devra avoir la pompe pour faire circuler l'eau à l'intérieur. Par ailleurs, il est toujours utile de savoir qu'il existe des pompes pour eau douce et des pompes pour eau salée.

Le type de pompe de la piscine

1 - Les pompes centrifuges

Le fonctionnement des pompes centrifuges est simple : il s'agit de déplacer l'eau d'un point à un autre grâce à un mouvement impulsé par la force centrifuge. Au sein du corps de la pompe, une roue produit une aspiration de l'eau qui ressort ensuite par la sortie de refoulement. Le débit de l'eau se calcule par la différence de pression entre l'entrée et la sortie. De petites tailles, les pompes centrifuges permettent de gagner de l'espace dans le local technique. Le bruit d'une pompe centrifuge est minime.

Petit bémol : les débits des pompes centrifuges sont très souvent inférieurs à ceux des pompes auto-amorçantes.

2 - Les pompes auto-amorçantes

Les pompes auto-amorçantes disposent d'un système de détection d'arrivée d'eau qui déclenche leur fonctionnement automatiquement. les pompes auto-amorçantes équipent presque tous les systèmes de filtration. Leur mode de fonctionnement est le même que celui des pompes centrifuges.

Critères de choix d'une pompe piscine

1 - Consommation électrique

Toutes les pompes disposent d'un moteur électrique pour faire fonctionner le système. Il est recommandable de prévoir un lieu d'installation proche d'une prise si c'est une piscine hors sol. Le problème ne se pose pas pour les piscines enterrées et semi-enterrées, dont le local technique abrite une installation électrique adéquate. Certaines pompes sont moins consommatrices que d'autres pour une efficacité similaire. Plus le besoin de puissance et de rendement est élevé, plus la consommation est importante. S'il est question d'un grand bassin, il faudra donc veiller à prévoir un coût maîtrisé quant à l'utilisation de la pompe.

2 - Le bruit

Certaines pompes à eau ont un niveau sonore élevé par rapport à d'autres. La qualité sonore dépend donc de la qualité du matériel qui est lui-même fonction du budget alloué.       

3 - La corrosion

La pompe est constamment au contact avec l'eau, en fonctionnement plusieurs heures au cours des moments de baignade et cela durant plusieurs mois. Il faut se renseigner (sur internet ou auprès d'un spécialiste) sur les éventuelles fragilités que pourrait subir la pompe face à la corrosion. 

        

Dossiers

Les avis et commentaires
sur les pompes pour le système de traitement de l'eau de la piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Galeries photos