La filtration d'une piscine naturelle

La filtration d’une piscine naturelle fonctionne grâce à l’écosystème du bassin. L’eau circule à travers différentes zones de filtrations naturelles composées de plantes et retrouve le bassin de baignade une fois purifiée.

La filtration d'une piscine naturelle est un processus complexe dépendant de nombreux facteurs.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Living-Pool de BIOTOP</span>

La filtration d'une piscine naturelle est un processus complexe dépendant de nombreux facteurs.  © Living-Pool de BIOTOP

Piscine naturelle : le principe de filtration biologique

La filtration de l’eau d’une piscine naturelle est assurée grâce à l’équilibre de la vie aquatique. Les plantes épuratrices et les organismes vivants présents vont en effet purifier l’eau de baignade. Aucun produit chimique n’est nécessaire pour traiter l’eau.

Pour être filtrée, l’eau de la piscine naturelle doit être toujours en mouvement et circuler du bassin de baignade aux zones d’épuration et de régénération. Pour cela, vous pouvez installer une pompe ou aménager une cascade qui ajoutera du charme à votre piscine.

Chaque zone a sa fonction :

  • La zone d’épuration, aussi appelée bassin de filtration, a pour rôle d’éliminer les bactéries et les substances toxiques de l’eau afin de la rendre propre et pure.
  • La zone de régénération ou d’oxygénation, dernière étape de la filtration, a pour but d’oxygéner l’eau afin de préserver l’équilibre de l’écosystème.

L’eau retrouve ensuite le bassin de baignade jusqu’au prochain cycle de filtration biologique.

Étapes de filtration d’une piscine naturelle

La filtration biologique de la piscine naturelle est également souvent associée à une filtration mécanique avec l’installation d’un filtre fin.

Le parcours de filtration de l’eau d’une piscine naturelle se décomposent en plusieurs étapes :

1ère étape : L’eau quitte la zone de baignade naturelle grâce au courant généré par la pompe ou par l’effet de gravité ;

2ème étape : L’eau passe dans un filtre fin pour capter les matières en suspension dans le bassin de baignade telles que les cheveux, les feuilles mortes, le pollen…

Si votre piscine biologique ne dispose pas d’un filtre, cette étape sera assurée par vous-même grâce à une épuisette !

3ème étape : L’eau arrive dans les zones de lagunage en quittant le filtre. Elle circule du bassin d’épuration au bassin de régénération.

4ème étape : Une fois l’oxygénation terminée, la pompe ramène l’eau purifiée dans le bassin de baignade.

Le cycle de filtration d’une piscine naturelle a pour avantages d’être continu et de respecter le rythme de vie de son environnement.

La zone de lagunage d’un bassin naturel

La taille de la zone de lagunage, composée des différents espaces de filtration de l’eau, dépendra de celle de votre bassin de baignade. Pour une zone de baignade de 20m², prévoyez environ un espace de 100m² pour les travaux.

Une lagune trop petite pourrait empêcher le développement des plantes et des micro-organismes indispensables à la filtration de l’eau. Attention également aux risques d'eutrophisation.

Pour réussir l’aménagement de votre piscine naturelle, découvrez quelles plantes choisir pour la zone de lagunage.

        

Les avis et commentaires
sur la filtration d'une piscine naturelle

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos