Les normes pour l’éclairage d’une piscine

Mis à jour le 14 janvier 2016

L’électricité et l’eau ne sont pas connues pour faire bon ménage. Des normes de sécurité très strictes existent alors pour assurer votre sécurité dans et autour de votre piscine ou bassin. Explication. 

Pour une piscine éclairée en toute sécurité, il faut suivre des normes de sécurité.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Rostislav Ageev - Thinkstock</span>

Pour une piscine éclairée en toute sécurité, il faut suivre des normes de sécurité.  © Rostislav Ageev - Thinkstock

Quelle loi régit l’éclairage d’une piscine ?

C’est la norme C 15-100 section 702 publiée par l’U.T.E, à savoir l’Union technique de l’électricité, qui régit toutes les recommandations et les prescriptions relatives aux installations électriques des piscines, bassins, pédiluves, et des zones qui les entourent. 

Définition des volumes

Comme dans une salle de bains, trois volumes ont été définis dans et autour des piscines. Ces volumes, ou ces zones, délimitent les types de luminaires autorisés en fonction du lieu d’implantation. Autrement dit, en fonction de ces zones, certains luminaires seront autorisés, d’autres seront interdis.

  • Le volume 0 définit l’intérieur des piscines et des pédiluves. Dans cette zone, aucun appareillage, ou ce que l’on appelle « appareil d’utilisation », n’est autorisé sauf ceux alimentés en courant très basse tension. Le courant très basse tension est de 12 volts en courant alternatif et de 30 volts en courant continu.
  • Le volume 1 définit à la fois les zones autour des piscines encastrées et les zones autour des piscines hors-sol. Pour les piscines encastrées : le volume 1 s’étend jusque 2 mètres de longueur autour de la piscine et 2,5 mètres de hauteur. Pour les piscines hors-sol : le volume 1 s’étend sur la même longueur que la piscine encastrée, et 2,5 mètres au-dessus de la piscine. Dans cette zone (volume 1), les appareillages et appareils d’utilisation ne sont pas autorisés sauf en cas d’alimentation électrique très basse tension.
  • Le volume 2 définit une zone qui va de la limite du volume 1 jusque 1,5 mètres de longueur en plus, autour de la piscine, et jusque 2,5 mètres de hauteur en plus. Les appareillages et appareils d’utilisation sont acceptés dans cette zone s’ils sont alimentés en très basse tension ou s’ils sont protégés par un disjoncteur différentiel 30 mA.

En plus des appareillages autorisés par zone, il faut savoir que dans le volume 0 et dans le volume 1, les canalisations d’alimentation électrique doivent être exclusivement réservées aux luminaires concernés. Il ne doit pas y avoir de canalisations superflues.  

Quel est l’éclairage idéal ?

Autour de la piscine, les spots encastrés sont les luminaires les plus adaptés en termes de sécurité. Pas de risque de s’y cogner ou de trébucher. Seul inconvénient ? Attention aux spots qui dégagent trop de chaleur, il y a un risque de brûlure au passage sur le spot.
Les luminaires LED sont aussi particulièrement adaptés. Ils dégagent moins de chaleur, sont sûrs et, en bonus, sont économiques. 

Pour plus de détails sur le sujet, consultez notre dossier "Comment illuminer votre piscine ?".

        

Les avis et commentaires
sur les normes pour l’éclairage d’une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos