Accès Espace Pro

Réglementation sur les éclairages de piscine : ce qui a changé en 2018

Profiter de sa piscine en nocturne est un des plaisirs incontournables de l'été. Pour cela, un éclairage du bassin est indispensable. Cependant, comme tout le monde le sait, l'électricité et l'eau ne sont pas les meilleures amies du monde ! C'est pourquoi des normes très strictes sont à respecter afin d'assurer votre sécurité. En 2018 la réglementation sur les éclairages de piscine a évolué, voici ce qu'il faut savoir...

Réglementation sur les éclairages de piscine

Réglementation sur les éclairages de piscine  © megatronservizi - Thinkstock

Un point sur les différents types d'éclairage de piscine

Tout d'abord, il est important de souligner que l'éclairage d'un bassin se décompose en trois zones.

1- L'éclairage à l'intérieur même du bassin

Dans cette surface ne sont autorisés que des luminaires alimentés par une très basse pression et avec un indice de protection maximum. Un transformateur de protection doit impérativement être installé à l'extérieur de la piscine.

Décrivez votre projet
et recevez des devis gratuits
Votre devis piscine

2- L'éclairage autour du bassin sur une distance de deux mètres

Là encore une alimentation à très basse tension est obligatoire. Les spots encastrés sont les luminaires les plus sécurisés pour l'éclairage d'une piscine : ils sont en effet protégés de l'eau.

3- L'éclairage plus éloigné de la zone de baignade

Des précautions sont à prendre car ces luminaires, bien qu'éloignés, peuvent se trouver en contact avec des projections d'eau.

Dans tous les cas, l'éclairage d'une piscine est soumis aux normes de l'Union Technique de l'Electricité (U.T.E)

Les normes d'éclairage de piscine en 2018

Ces dernières années, plusieurs réglementations se sont succédé. Au départ, elles n'étaient pas très restrictives et laissaient de larges possibilités en matière d'éclairage. Mais après plusieurs accidents, la réglementation sur les éclairages de piscine est devenue plus stricte afin d'assurer un maximum de protection. La principale contrainte pour l'éclairage d'une piscine reste la sécurité en privilégiant une large gamme de lampes LED : multicolore, clignotante, connectée et programmable à distance...

Depuis le 1er septembre 2018 de nouvelles normes plus rigoureuses sont entrées en vigueur. La sécurité électrique mais aussi la baisse de la consommation énergétique sont les deux priorités de ces nouvelles dispositions.

La réglementation européenne d'éco-conception impose notamment des consignes d'affichage énergétique très strictes sur les produits. Tous les luminaires ne satisfaisant pas à ces exigences ne doivent non seulement plus être fabriqués en France mais ils sont interdits également à l'importation. Les lampes, par exemple, doivent répondre aux normes A+ ou A++. Ces normes favorisent les économies d'énergie de façon considérable. Pour satisfaire à ces nouvelles exigences, une seule solution : l'utilisation de lampe LED. Il s'agit d'un composant électronique qui permet d'obtenir une lumière proche de la lumière naturelle tout en garantissant une faible consommation d'énergie. Outre la sécurité, la diminution de la consommation énergétique est actuellement une préoccupation phare de la communauté européenne.

Les fabricants ont désormais obligation d'un étiquetage minutieux de leurs produits : il est impératif que la réglementation européenne soit consciencieusement appliquée pour vous baigner en toute sécurité et faire des économies d'énergie.

Découvrez également le prix de l'éclairage de piscine et tous nos conseils pour rénover votre éclairage de piscine.

        

L’éclairage d’une piscine

Commentaires : Réglementation sur les éclairages de piscine : ce qui a changé en 2018

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

A la une

Galeries photos

Newsletter

Chaque mois, recevez nos conseils pour rendre votre piscine plus belle !

Suivez Guide-Piscine.fr :