Affaissement de terrain sous une piscine

Quand le terrain qui accueille notre piscine se met à bouger, ce n'est jamais bon signe... Quels travaux envisager pour rectifier le tir, et surtout comment s'assurer de ne jamais subir un affaissement de terrain sous une piscine ?

Préparation du terrain&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Budimir Jevtic - Fotolia.com</span>

Préparation du terrain  © Budimir Jevtic - Fotolia.com

Piscine et affaissement de terrain : quelles conséquences ?

On parle d'affaissement de terrain lorsque le sol (ou le sous-sol, dans le cas d'une piscine creusée) qui accueille notre piscine se déplace de manière lente et continue, ce qui va évidemment remettre en cause la pérennité de notre espace baignade.

Les manifestations d'un affaissement de terrain sous une piscine diffèrent en fonction de la nature de notre piscine. S'il s'agit d'une piscine hors-sol posée sur de l'herbe ou d'une piscine en kit posée à même le terrain, on va soit voir notre piscine pencher d'un côté alors qu'elle avait été posée sur une surface aplanie, soit on va la voir s'enfoncer dans le sol petit à petit.
S'il s'agit d'une piscine enterrée, l'affaissement de terrain va se traduire par une détérioration au niveau des fondations de la piscine ; ce qui peut engendrer des fissures au niveau des parois de la structure, et aller jusqu'à l'écroulement pur et simple des fondations de la piscine.

Affaissement de terrain sous une piscine : les travaux à envisager

Si l'on constate un affaissement de terrain sous notre piscine, la première chose à faire, c'est de vider la piscine afin d'éviter que, sous le poids de l'eau, le sol ne bouge davantage.
Ensuite, deux facteurs peuvent être mis en cause : le terrassement, et la nature du sol.

En effet, si le terrassement n'a pas été effectué dans les règles de l'art, et que notre bassin n'a pas été posé sur un sol parfaitement plat et stable, il est normal que notre piscine s'affaisse. Dans ces cas-là, il faudra sans doute remblayer le sol, bien le niveler et l'aplanir, et pourquoi pas créer une dalle en béton armé pour assurer des fondations solides pour notre piscine. Évidemment, pour ces travaux, passer par un professionnel est obligatoire (on peut d 'ailleurs faire appel au pisciniste qui avait posé notre piscine en faisant jouer la garantie ou les CGV).

Si c'est le sol même qui pose problème, les choses vont peut-être se corser un peu. Si l'on ne dispose pas d'une étude ou d'un rapport faisant état de la nature de notre sol, et que l'on n'a pas consulté les renseignements géologiques de notre région d'habitation, il va falloir demander une étude à un professionnel (compter 1100€ en moyenne).
En fonction des résultats de l'étude, le professionnel sera en mesure de nous apporter des solutions : renforcement des fondations, système de drainage et puits de décompression pour les sols instables... voire carrément changer l'emplacement de la piscine si le sol est trop dangereux !

Prévenir l'affaissement de terrain sous une piscine en amont

Pour s'éviter des travaux plus ou moins importants et surtout de gros soucis, il est primordial de bien vérifier la nature du sol, du sous-sol et du relief du terrain qui va accueillir notre piscine.
A ce titre, si les sols sablonneux à gros grains et les sols calcaires ne nécessitent pas de précautions particulières pour faire construire une piscine, les sols argileux, siliceux, remblayés, les sols contenant des roches et les sols avec une nappe phréatique sur le terrain demandent eux de prendre certaines garanties pour assurer à notre bassin des fondations stables, solides, et durables.

Encore une fois, faire appel à un professionnel s'impose pour ce type de travail !

        

Les avis et commentaires
sur affaissement de terrain sous une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos