La surface nécessaire pour l'implantation d'une piscine

Quand on a le projet de faire construire une piscine sur un terrain, on pense en premier lieu à la taille du futur bassin. Et là, il n'est pas rare d'avoir envie de voir les choses en grand... Mais avant d'avoir la folie des grandeurs, il ne faut pas oublier que c'est la surface de notre terrain qui va déterminer celle de notre piscine, et certainement pas l'inverse !

La surface nécessaire pour l'implantation d'une piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; valeriy lebedev - Fotolia</span>

La surface nécessaire pour l'implantation d'une piscine  © valeriy lebedev - Fotolia

La surface de la piscine en elle-même

Avoir une grande piscine en béton aux formes originales ou un immense couloir de nage dans le jardin, c'est sûr que c'est une idée plaisante. Mais qui dit piscine creusée dit trou pour le bassin, mais aussi tranchées tout autour pour les pièces à sceller, système de drainage des eaux, mise en place d'un local technique à proximité pour le système de filtration... Et tout cela, ça demande un minimum de place !

Les propriétaires possédant un terrain de taille moyenne ont tout intérêt à miser sur les piscines semi-enterrées, notamment en bois, qui représentent un excellent compromis entre les piscines creusées et les piscines hors-sol, aussi bien en terme de dimension que d'esthétique. Surtout si la piscine est installée dans le prolongement d'une jolie plage de piscine en bois...
Les amateurs de grandes piscines qui n'ont pas forcément beaucoup de place peuvent également opter pour une piscine tubulaire de grande taille qui s'installera sans aucun travaux une fois l'été venu !

Quant aux mini-espaces, ils ont aussi droit à leurs piscines... en version mini. Les mini-piscines (10m² ou moins) sont en effet parfaites pour les petits jardins car elles occupent peu de place et peuvent offrir de nombreux aménagements (escalier, hydro-massage, système de nage à contre-courant...). Les piscines autostables existent dans de nombreuses dimensions et peuvent également convenir à des espaces plus réduits.

Sans oublier les à-côté...

Quand on pense à la surface nécessaire pour l'implantation d'une piscine, on pense généralement à la taille du bassin ou de la structure. Mais ce ne sont pas les seuls paramètres à prendre en compte !
En effet, il ne suffit pas d'avoir suffisamment de place dans son jardin, mais également autour ! Parce que pour creuser une piscine, à moins de faire le terrassement à la pelle, il faudra faire venir dans le jardin une tractopelle, un camion-benne pour évacuer les gravats, un brise-roche si le terrain est rocailleux, etc. Alors si notre terrain est trop petit ou que les différents engins ne peuvent pas tous y avoir accès, la tâche va s'annoncer plus rude que prévue... et certainement plus onéreuse si le constructeur doit utiliser des appareils spécifiques !
D'autant plus si l'on veut installer dans son jardin une piscine coque, que le pisciniste nous livrera en un seul bloc dans le jardin. Si le terrain n'est pas aisément accessible, il faudra louer une grue pour l'acheminer, ce qui risque de faire grimper les frais...

Dernier facteur à ne pas oublier : les distances légales pour implanter une piscine. Faire construire un bassin qui va jusqu'aux bords du jardin pour que notre piscine soit la plus grande possible, c'est inenvisageable ! Le code de l'urbanisme stipule en effet qu'il doit y avoir une distance obligatoire de 3 mètres entre la clôture de notre voisin et les premiers abords de la piscine. Distance légale de référence, mais qui varie dans certaines communes en fonction du Plan Local d'Urbanisme.

        

Tout sur Place nécessaire

Les avis et commentaires
sur la surface nécessaire pour l'implantation d'une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos